Ecrit par vous !
On vous dit pourquoi Sam Cane a tout pour devenir le « nouveau » Richie McCaw
Sam Cane a succédé à Kieran Read comme capitaine des All Blacks.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Dimanche, les Blacks affrontent à nouveau l’Australie. Autant vous dire qu’ils pourront compter sur leur nouveau capitaine Sam Cane pour cette fois l’emporter.

Il ne vous a certainement pas échappé que les All Blacks ont enfin fait leur retour la semaine dernière contre l’Australie, après un an d’absence sur le circuit international dû à la crise que tout le monde connaît. Il ne vous aura pas échappé non plus que les hommes en noir étaient emmenés par un nouveau capitaine également en la personne de Sam Cane, qui débutait aussi à retardement avec le brassard, plus de six mois après sa nomination officielle par le clan du néo-sélectionneur Ian Foster. Une sacrée pression pour le flanker des Chiefs (28 ans, 68 sélections), qui succède donc au légendaire Kieran Read pour s’inscrire dans la lignée d’un certain Richie McCaw, à qui on l’a tant comparé à ses débuts.

Pourtant et à l’inverse du numéro 7 capé 148 fois avec le maillot à la fougère argentée, Cane n’est pas (encore) prophète en son pays. Certains le disent trop discret, d’autres raillent son manque d’apport offensif quand les plus pointilleux, eux, pointent du doigt une certaine indiscipline. Pour faire simple, dans l’archipel maori, la vox populi n’est globalement pas satisfaite du choix du nouveau capitaine des Blacks, un poste à si grande pression là-bas. D’aucuns, comme l’ancien ailier des Wallabies David Campese pour Sporting News AU, affirmaient au sortir du dernier match face à l’Australie que « Cane n’est pas du même (acabit) que ses prédécesseurs », « qu’il n’est pas un leader comme Kieran Read ou Richie McCaw pouvaient l’être. »

Soutenu en interne

Pourtant, Foster affirme son choix, et il a de quoi. Sam Cane, c’est ce troisième ligne au regard sombre, dur comme un morceau de bois (1m89 pour 107 kg), agressif comme personne et quoi qu’on en dise, ce formidable guerrier de l’ombre et meneur d’hommes. « Le joueur le plus rude de toute la Nouvelle-Zélande », poursuivait récemment le célèbre journaliste du NZ Herald Gregor Paul. Il y a un peu plus de deux mois, Bryn Hall, son adversaire et numéro 9 des Crusaders, lançait même : « Pour moi, il n'y a pas de doutes. C'est un grand joueur, très respecté », pour le podcast Aotearoa Rugby Pod. James Parsons, le talonneur des Blues, allait même plus loin pour décrire le capitaine de toutes les équipes qu’il représente. « Il faut être plaqué par lui pour comprendre à quel point il est bon. C'est l'un des joueurs les plus durs sur le terrain, mais s'il est si respecté, c'est surtout parce qu'il met toujours la priorité sur le collectif. Il ne cherche pas la lumière, il veut ce qu'il y a de mieux pour que l'équipe aille de l'avant. » La force d’un grand capitaine, non ?

Le talonneur d’Auckland reprenait. « Contre nous, il a plaqué Gerard Cowley, et a été touché au sol pendant deux minutes. Mais il s'est relevé, et il a refait un plaquage avec la même épaule. C'est ce genre d'efforts qui sont appréciés des coéquipiers. Parce que tu sais que si quelqu'un est blessé, il va se battre pour toi et revenir t'aider. C'est quelqu'un que tu veux suivre. » Un leader par l’exemple et adoubé par ses ouailles donc, à défaut de faire l’unanimité auprès de l’opinion.

Meilleur que McCaw ?

Il faut dire que le natif de Rotorua est un combattant, un vrai. Et si ses chiffres ballon en main ne sont en effet pas aussi sexy que ceux d’un Ardie Savea ou Shannon Frizell, en défense, il n’a pas d’équivalents. Il fut d’ailleurs auteur de 25 plaquages la semaine passée face aux Wallabies sous la pluie de Wellington, qui lui valurent de faire le titre d’un papier de l’exigeant journal Stuff de cette manière : « Sam Cane montre l’exemple mais d’autres peinent à lui emboîter le pas ». Mieux, le capitaine de Bay of Plenty possède même les meilleures statistiques de plaquage depuis 2009 sur un match international, comme le rapporte la page Ultimate Rugby. Depuis lors, Sam Cane a découpé à cinq reprises 25 fois ou plus lors d’une seule et même rencontre, un record. En 2017, le principal intéressé réalisa même 27 plaquages face à l’Australie ! À titre de comparaison, Richie McCaw « himself » ne compléta 26 gestes défensifs « qu’une seule fois » sur la période, en 2010 face aux Aussies là encore. De là à dire que Cane est le nouveau McCaw ? Il n’y a qu’un pas. Cela prouve en tout cas qu’il n’a rien à lui envier dans le jeu, et devrait taire les plus bavards au passage.

Dimanche, pour la deuxième manche de la Bledisloe Cup, à l’Eden Park, « Sammy » prendra pour la première fois ses galons dans le mythique écrin des All Blacks, où ces derniers n’ont plus perdu depuis 1994. Nul doute qu’il saura cette fois mener ses troupes à la victoire. Il vient en tout cas d’assurer que « tout était prêt pour ce match ». Chaud devant !

Théo Fondacci
Théo Fondacci
Cet article est rédigé par Théo Fondacci, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    53324 points
  • il y a 9 mois

David Campese a avalé son chapeau 🎩 🎩 https://www.nzherald.co.nz/sport/rugby-wallaby-great-david-campese-eats-humble-pie-after-saying-all-blacks-lacked-class/VW3GX2HFEKASO4IOCQZJHHAYNU/

Mc Caw a surtout institutionnalisé la triche.

  • mche
    174057 points
  • il y a 9 mois
@artillon

Il a surtout institutionnalisé le club très fermé des gus à plus de 140 sélections et de 110 capitanats des Blacks.

Perso, je trouve qu'il n'a pas l'intelligence du jeu du grand Richie. Mais il est remarquable dans la catégorie "laborieux".

@lelinzhou

tu le rangerais plutot dans la catégorie d'un Titi Dusautoir alors?

@Le Haut Landais

Il y a un peu de ça.

@lelinzhou

Quand tu parles du beau Rieu, c'est André?

@Team Viscères

Pas directement, du beau Dan Hubleu

  • breiz93
    66538 points
  • il y a 9 mois
@lelinzhou

Je croyais que c'était l'informaticien du hub bleu

Derniers articles

News
Transferts
Transferts
News
News
News
News
News
News
Transferts
Vidéos