Retour sur la riche carrière de Morne Steyn, l'artificier springbok
Morne Steyn ne jouera plus sous le maillot de l'Afrique du Sud.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Morne Steyn a annoncé prendre sa retraite internationale à 37 ans. Retour sur la riche carrière du demi d'ouverture sud-africain avec les Springboks.

À 37 ans et avec 68 sélections sous le maillot Springboks, Morne Steyn a décidé de tirer sa révérence. Celui qui évoluait encore avec la nation arc-en-ciel a en effet annoncé la fin de sa carrière internationale. Ce dernier a déclaré vouloir passer plus de temps avec sa famille, comme il le confiait au site SuperSport : ''Je pense qu'il est temps d'arrêter maintenant [...] J'ai dit à Jacques (Nienaber, sélectionneur de l'Afrique du Sud, NDLR), que je ne serais pas disponible pour la tournée de fin d'année. Cela a été difficile pour moi d'être loin de ma famille ces 17/18 dernières semaines et je veux passer plus de temps avec eux [...] Il me reste un an ou deux dans ma carrière et je préfère le passer à jouer pour les Bulls que de rester sur la touche. Je veux vraiment profiter de mes deux dernières années de rugby''. Une carrière internationale bien remplie donc pour l'ouvreur passé par le Top 14 et le Stade Français, qui a notamment collectionné les records dû à son efficacité face aux perches. Retour sur les meilleurs moments de sa carrière. 

Juin 2009 : Des débuts remarqués

Après des prestations remarquées en Super 14, qu'il remporte et dans lequel il termine meilleur réalisateur, Morne Steyn est sélectionné avec l'Afrique du Sud. Les Boks, champions du monde en titre, reçoivent les Lions Britanniques. Il fêtera sa première sélection lors du premier test, et se montrera déjà décisif au cours du deuxième. Nous jouons les dernières secondes de la partie, le score est de 25 partout. Ronan O'Gara monte une chandelle mais percute Fourie Du Preez dans les airs. L'Afrique du Sud obtient donc une ultime pénalité, à un peu plus de 50 mètres des perches. Déjà vainqueurs lors de la première confrontation, les Sud-Africains peuvent sceller d'ores et déjà le sort de cette série, si Morne Steyn passe ce coup de pied. En bon sniper qu'il est, le joueur alors âgé de 24 ans envoie la gonfle entre les barres et fait chavirer le Loftus Versfeld de Pretoria. Dans l'euphorie générale, les Springboks remportent cette tournée. 

1er août 2009 : Performance XXL face aux Blacks

Les débuts de Morne Steyn avec la sélection nationale sont idylliques. Il s'affirme peu à peu comme l'un des rouages essentiels de l'équipe. Sur la lancée de ses performances face aux Lions, il dispute le Tri-Nations 2009. Lors de la 3ème rencontre, il est titulaire à l'ouverture face aux All-Blacks. Ce jour-là, à Durban, il va livrer un match d'anthologie, inscrivant tous les points de son équipe. Un essai, une transformation et huit pénalités pour une victoire 31-19. Avec 31 inscrits, il bat le record de points marqués par un seul joueur dans le Tri-Nations. Il finira par remporter la compétition, avec notamment la bagatelle de 95 points inscrits. Une fin d'année 2009 incroyable. 

Il s'était fait découper par Sébastien Chabal

Nous sommes toujours en 2009. Morne Steyn est sélectionné pour la tournée automnale en Europe. On vous l'accorde, c'est un sujet un peu plus léger et nous ne mettrons pas forcément en valeur cette fois le demi d'ouverture sud-africain. Nous sommes donc le 13 novembre 2009 et la France reçoit l'Afrique du Sud au Stadium de Toulouse. Un vrai test pour les hommes de Marc Lièvremont. Alors que nous jouons la 72ème minute, Morne Steyn est à la récupération d'une chandelle un peu trop longue. Après s'être débarrassé de Vincent Clerc, il ne peut en revanche éviter le plaquage ''en planche'' de Sébastien Chabal. Le Stadium frissonne au moment de l'impact. La France s'imposera 20 à 13. 

De nouveau décisif contre les Lions

12 ans plus tard, l'Afrique du Sud reçoit les Lions. Comme un symbole, Morne Steyn est sélectionné à la surprise générale. Il rentre en jeu lors de la dernière rencontre. Chaque formation est à une victoire de chaque côté. Les deux équipes sont dos à dos lors ce troisième test (16-16) et il reste quelques secondes à jouer. Vous aussi vous le sentez venir ? Les coéquipiers de Siya Kolisi obtiennent une pénalité. Morne Steyn au bon souvenir du passé, passe une nouvelle fois ce coup de pied décisif et offre la victoire aux siens. L'histoire est belle et la boucle est bouclée. Nul doute qu'Alun Wyn Jones doit cauchemarder du natif du Cap.

WTF - À 37 ans, l'ancien parisien Morne Steyn revient avec les Springboks pour défier les Lions !WTF - À 37 ans, l'ancien parisien Morne Steyn revient avec les Springboks pour défier les Lions !

Ses innombrables records avec l'Afrique du Sud

Morne Steyn est le deuxième meilleur réalisateur de l'histoire de la sélection sud-africaine derrière Percy Montgomery. Il cumule un nombre important de records. Parmi eux, le nombre de pénalités ou transformations inscrites consécutivement lors de test-matchs. 41 ! Tout juste ahurissant. Il est également le joueur ayant marqué le plus de points lors du mondial de 2011 (62 points). Et on n'oublie pas ses innombrables records en Super Rugby. Bref, c'est une figure du rugby sud-af' qui prend sa retraite. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Une sorte de Yionel sudafricain en fait...

@Team Viscères

La chistera en moins...

  • oc
    17041 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Blasphème !!!

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News