Michalak sur le cas Poirot : ''quand on fait du rugby, on est très privilégié''
Frédéric Michalak commente la retraite internationale de Jefferson Poirot.
L'ancien Tricolore Frédéric Michalak a donné son avis sur la retraite internationale du pilier de l'UBB Jefferson Poirot.

Mais pourquoi Jefferson Poirot a-t-il décidé de mettre un terme à sa carrière internationale ?Mais pourquoi Jefferson Poirot a-t-il décidé de mettre un terme à sa carrière internationale ?L'annonce de la retraite internationale de Jefferson Poirot a lancé le débat sur le droit ou non des tricolores sélectionnables à dire non au de XV de France. Raisons familiales, usure physique et/ou mentale, ras-le-bol, les raisons de ce choix peuvent être multiples. Malgré tout ce que représente le maillot floqué du coq, il n'en reste pas moins que les joueurs sont libres de leurs choix. Et en assument les conséquences. Nombreux ont été ceux qui ont commenté cette décision, des anciens sélectionneurs, aux entraîneurs en passant par les pros et les Tricolores qui ont déjà raccroché. Interrogé sur le sujet par RMC, Frédéric Michalak y est aussi allé de son commentaire :

Je ne pense pas que ce soit lié aux cadences, car il n’a pas beaucoup joué. Ça doit être lié à une fatigue mentale, à la performance à tout prix, à la performance au haut niveau. J’ai été confronté à ces cadences, à cette fatigue mentale. Maintenant, le sport de haut niveau demande énormément de sacrifices. Comme d’autres métiers. Mon père est maçon, je le voyais partir à 6h du matin et rentrer à 19h. Avec du mal au dos, énormément de difficultés à vivre normalement à cause de ses blessures physiques aussi. Il n’y a pas de métiers plus faciles que d’autres. Au contraire, je crois que quand on fait du rugby, on est très privilégié. Donc ses raisons sont personnelles, il faut les accepter. 


Galthié, Ibanez, Ollivon : ce qu'ils disent sur la retraite de Jefferson PoirotGalthié, Ibanez, Ollivon : ce qu'ils disent sur la retraite de Jefferson Poirot

Maintenant, dire non à l'équipe de France, c'est aussi de priver d'une expérience énorme qui aurait pu faire de lui un joueur bien meilleur. Ce qui est un peu en contradiction avec son envie de remporter des titres avec l'UBB. "Le meilleur titre qu’on peut souhaiter à nos joueurs, c’est d’être champion du monde. De gagner le 6 Nations, mais d’être aussi champion du monde. [...] Mais bon, chacun a ses envies." Et chacun son avis sur la question. Certains estimeront que c'est le concurrence chez les Bleus qui a pesé en grande partie dans sa décision. Il aurait très bien pu prendre une année de pause comme d'autres ont pu le faire. Et revenir plus frais physiquement et mentalement. Si d'aventure il s'avère qu'il est bien le meilleur à son poste d'ici au Mondial 2023 en France, le staff tricolore pourrait tenter de le faire revenir sur son choix. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Ada74
    1345 points
  • il y a 3 ans

Moi je trouve que c'est tout à son honneur de prendre sa retraite internationale, si c'est axé sur ses perfs et qu'il voit qu'il y a meilleur que lui, pas comme Guirado qui s'est accroché comme une moule à son rocher alors que ses perfs étaient largement discutables ces dernières années ...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News