Merling candidat à la présidence de la LNR ? C'est dans les tuyaux
Vincent Merling devrait selon L'Equipe se présenter à la tête de la LNR.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le président rochelais serait plus que jamais intéressé pour postuler à la tête de la LNR.

Vincent Merling à la tête de la LNR ? C'est une hypothèse qui prend de plus en plus d'ampleur. En effet, selon L'Equipe, l'actuel président du Stade Rochelais aurait décidé de présenter sa candidature à la succession de Paul Goze, qui après deux mandats, ne se représentera pas. Toujours d'après le quotidien, Merling aurait été encouragé par plusieurs dirigeants du Top 14 afin de se lancer dans ce projet. De ce fait, il serait en pôle pour devenir le prochain président de la Ligue Nationale de Rugby dont les élections se dérouleront dans un peu plus de deux mois, fin mars 2021. 

Pierre Venayre, l'actuel directeur général de La Rochelle devrait en cas de succès de Merling, devenir le prochain président du club. Affaire à suivre donc. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    51243 points
  • il y a 2 semaines

Joueur, dirigeant, Pdt dans son role il est un des plus légitime! Plus que certains qui ont faillit couler leur navire et que certains verraient bien là! De toutes façons le gars est là pour défendre les intérêts des clubs pros donc c' est normal qu' il fasse partie du "sérail"!

Je ne veux pas me faire d'ennemis mais fameux ce qu'a fait Merling.

  • math1907
    14589 points
  • il y a 2 semaines

Bon, donc on continue de rester entre nous, des fois que quelques chose change !?
C'est un peu comme la présidence du conseil européen, là c'est un club different à chaque fois qui devient président de la LNR !!!!!

3 candidats, avec 2 présidents en activités de clubs de top14, et un ancien président d'un club tjrs en top14 !!!!!!
Autres candidats potentiels, 2 anciens président de clubs tjs en top14 !!!!

L'homme me paraît très bien, très sérieux et tout ce que l'on veut, je suis loin d'être horrifié de cette possibilité avec les qualités qui lui sont prêtées !
Mais est on vraiment incapable de trouver des chefs d'entreprises ou des forts potentiels en temps que dirigeants non impliqués directement dans des clubs de top14 ou PROD2 ???????

Pourquoi les clubs ne ce tournent pas vers le candidat défait à la présidence de la FFR ?
L'homme me paraît très bien, il est passionné et a une vraie expérience du jeu de rugby, il est visiblement reconnu pour du bon travail à la tête de son comité,....

Ras le bol des présidents de clubs du top14 !!!!!
En plus ça fini tjs avec les mêmes remarques complotistes à l'avantage de leur ancien club.

Franchement j'aimerais bien voir monsieur Grill ou un équivalent à la tête de la LNR.

@math1907

La LNR qui gère les intérêts des clubs pros a un président issu du monde des clubs pros, tout comme la FFR qui gère les intérêts du rugby a un président issu du monde du rugby, tout comme le MEDEF qui gère les intérêts du patronat a un président issu du monde des patrons.

Pour quelle raison les clubs se tourneraient-ils vers quelqu'un qui ne connait pas leur quotidien et ne partage pas forcément leurs intérêts? Le fait que Grill soit un bon candidat pour la FFR n'en fait pas forcément un bon candidat pour la LNR, les deux instances n'ont rien à voir dans leur fonctionnement comme dans leur but et Grill n'a jamais réfléchit à un programme "pour" la LNR.

  • math1907
    14589 points
  • il y a 2 semaines
@Team Viscères

J'entends bien cet argument, mais je reste néanmoins dérangé par le fait qu'il s'agisse de présidents de clubs avec forcément un attachement très fort à un club en particulier.
Et je le conçois tout à fait, ceux sont des hommes et on parle d'une activité qui repose sur une passion!

Dans ce cas pourquoi ne pas instaurer une rotation !?
Les présidents prennent officiellement et clairement le pouvoir, et chaque club en prend la direction tout les deux ou trois ans.
On peut considérer qu'avec cette rotation ça puisse pousser à réfléchir avant de proposer n'importe quoi et/ou d'avoir du mal à s'extirper de son rôle de président d'un club au détriment de tous des autres (top14 et PROD2).

Pourquoi pas une direction à deux têtes avec un président de top14 et un de PROD2, pour s'assurer que l'ensemble des problèmes des professionnels soient à minimum évoqués en comité !!

@math1907

Attention à bien séparer les clubs des hommes. Ce n'est pas parce que Merling devient président de la LNR que La Rochelle dirige la Ligue, je pense que les Catalans seront d'accord sur le fait qu'avoir un ex-président à la tête de la LNR n'est pas gage de prospérité pour autant. Il y a quand même un terrible procès d'intention fait ici, avec le sous-entendu qu'un président de la LNR n'est pas capable de mettre de côté ses liens avec son club sans le moindre élément de preuve pour l'étayer.

Le tandem de direction est une idée, le risque c'est que si les deux ne sont pas en accord tu paralyses totalement l'instance et que si les deux sont parfaitement en accord tu as juste créé un poste de vice-président officieux (après ça peut être sympa et plus équilibré si on règle le duel FFR/LNR sur un ring, ça fait un 2c2 face à Laporte et Simon).
Et il n'y a pas de souci de représentation, il y a déjà des représentants du Top 14 et de Pro D2 au comité directeur, si avec 4 présidents de clubs de ProD2 et 6 présidents de Top 14 autour de la table certains sujets ne sont pas à minimum évoqué le problème est plus dans la compétence des représentants que dans la composition de la direction.
Pour la rotation courte je suis contre parce que je trouve que cela va dans le sens contraire de ton discours : tu parles du risque d'avoir un président de la LNR trop attaché à son club, mais tu proposes que le mec ne fasse qu'un petit tour express à la LNR. Penses tu vraiment qu'un président qui quitte son club pour 2 ans avant d'y retourner aide vraiment à prendre plus de distance par rapport à son club? Perso je trouve que ça ressemble plus à un président de club détaché auprès de la Ligue...

De toute façon si on part du principe que le président de la LNR n'est peut-être pas neutre par rapport à ses liens, autant dissoudre la LNR (ça peut être une option, mais pas sûr que livrer les clubs à la FFR actuelle nous emmène très loin pour autant).
Parce qu'il va falloir trouver quelqu'un qui veut bien du poste mais n'a jamais eu de lien avec un club, n'est pas né dans la région d'un des clubs pros, n'est jamais allé au stade voir un des clubs, n'a jamais posté de photo en vacances dans une des villes des clubs de Top14, etc. On pourrait élire Gérard Dupont qui n'a jamais entendu parler de rugby dans sa vie, certains l'accuseront quand même de tirer les ficelles dans l'ombre contre leur club. Mais ça ce n'est pas un problème de la LNR (elle en a déjà assez comme ça), c'est un problème dans la tête de ceux qui pense que leur club "dérange".

@Team Viscères

On peut toutefois noter que la ligue de foot a un président non président de club .Je crois que c'est dans leurs statuts .Mieux, moins bien ? Pour moi ça dépend beaucoup des hommes et du contexte .

@Dormeur 15

La LFP a en effet parfois eu des présidents non ancien président de club, mais ce n'est pas statutaire. Globalement c'est même minoritaire, de tête je n'en vois que 2 non issus des clubs : Boy de la Tour et Thiriez. Ce dernier représente quand même 14 ans de gouvernance, mais il avait été administrateur de le Ligue pendant de 7 ans années avant d'accéder à la gouvernance donc pas vraiment extérieur à la Ligue non plus. Et le fait qui marquera le plus le passage de Nathalie de Boy de la Tour c'est la vente des droits sans garantie à Mediapro, donc pas sûr que cela donne beaucoup de crédit aux "extérieurs" (c'est dur quand tu viens avec comme étiquette "pas connaisseur de foot mais vrai pro du business" et que tu te plantes comme un débutant sur la partie business).
Actuellement le président est l'ancien président de l'Olympique de Marseille.

  • Manu
    10627 points
  • il y a 2 semaines

Sur demande du Premier Ministre, il vient d'être titré Chevalier de la Légion d'Honneur par Macron ("Promotion travail du 1er janvier: M. Merling (Vincent, André, Marie), créateur et dirigeant d’une entreprise de torréfaction de café; 48 ans de services")
De Chevalier, il passerait en 3 mois au statut de Baron, en succédant à Goze alias Jaba le Hutt.

Les slogans de campagne ::" Avec le roi Merling, nos projets vont plus loin" ou "Votez Merling vous serez enchantés".
Popaul Gozetoujours parle lui d'une candidature de Merlimpinpin.

  • Yonolan
    87038 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

Oui Merlin l'enchanteur ..
Grand bâtisseur et fils d'un démon, capable de se transformer en oiseau et voler trés haut
Faut au moins ça face à SS...

@Yonolan

Voler très haut ? Ça nous changerait de Gozetoujours !

@lelinzhou

Oui mais si Goze se mettait à voler très haut, tout le monde aurait peur à la retombée 😊

@gilbertgilles

On aurait surtout peur d'un lâcher de bouses.

  • math1907
    14589 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

Qu'est-ce que tu entends par voler très haut ????

@math1907

Le contraire de voler bas...

@lelinzhou

Ne serait-ce pas plutôt le contraire de "voler très bas"?

  • Yonolan
    87038 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

je dirais même le contraire de voler très bas...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
Transferts
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos