Kotaro Matsushima, LA recrue qu'il fallait à l'attaque clermontoise
L'arrière japonais s'épanouit sous les couleurs clermontoises.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Kotaro Matsushima s'impose comme l'arrière titulaire de l'ASM, avec qui il fait valoir ses qualités offensives exceptionnelles chaque week-end.

Sa signature dans l'Hexagone avait autant affolé les sponsors du Top 14 que les journalistes japonais, dont un est même assigné à résidence du côté de Clermont pour être au plus près de "la star". Pourtant, avant son arrivée Kotaro Matsushima n'était vu de France que cet ailier aux cheveux dressés et aux appuis de feu, certes brillant lors du Mondial nippon l'an dernier mais dont l'adaptation aux joutes de notre rugueux championnat posait un point d'interrogation. La faute à un gabarit modeste (1m78 pour 87 kilos) ainsi qu'à ses prédecesseurs. Notamment au souvenir douloureux de son compère Ayumu Goromaru, arrivé sur le Vieux-Continent auréolé du statut de vedette de son pays en 2016 et pourtant cruellement décevant du côté de Toulon (5 apparitions seulement). 

Mais Matsushima, lui, ne semble pas être taillé du même bois que les autres. "C’est vrai que pour l’heure, les joueurs japonais qui sont venus en France ont été très frustrés de leur passage. Mais par rapport à eux, j’ai une chance : celle de parler anglais, ce qui n’était pas leur cas. Cela me permet d’échanger avec les autres, de passer du temps avec mes coéquipiers, en attendant de parler un peu mieux le français" , expliquait le principal intéressé cet été dans les colonnes du Midi Olympique. Les bénéfices d'une jeune enfance passée en Afrique du Sud, là où il est né, avant de rejoindre le Japon avec ses parents.

Adaptation expresse

Et si nul ne sait si c'est ce détail là qui fait toute la différence, force est de constater qu'en Auvergne,"Matsu" se sent dans son élément. Au milieu d'un groupe taillé pour l'offensive, le Brave Blossom (39 sélections pour 22 essais) détonne et s'épanouit dans une ligne de trois-quart qu'il magnifie peu importe son numéro dans le dos. Si Clermont a par exemple débuté sa campagne européenne cette année par 11 essais inscrits lors des deux premiers matches, le nippon n'y est pas étranger avec un triplé plein de justesse sur la pelouse de Bristol lors de la première journée. Mieux, il en est même à 7 essais inscrits avec Clermont en 10 rencontres toutes compétitions confondues.

A son débit, seule une blessure musculaire contractée en tout début de saison et qui l'avait tenu éloigné des terrains pendant plusieurs semaines. Mais depuis son retour en octobre, Matsushima régale. Des appuis et une pointe de vitesse exceptionnels évidemment, mais pas que. L'ancien joueur des Suntory Sungoliath est aussi doté d'un sens du placement remarquable, d'un raffut gauche autoritaire et d'un jeu au pied plus que correct. Tout ce qui fait que le feu follet de 27 ans est déjà, 4 mois après son arrivée, le numéro 15 attitré de l'ASM.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Labrax
    31474 points
  • il y a 3 semaines

oui avec lui les 3/4 ont belle figure, par contre il y a du boulot à l'avant...

Je suis toujours dubitatif devant les écrits journalistiques concernant les gabarits....
1.78m pour 87kg je trouve pas cela tellement « modeste »

  • gregi
    5039 points
  • il y a 3 semaines
@RAYZORX09

Clairement d'accord avec toi, le mec est un cube, et de toute façon il me semble qu'il est dans les standards pour un arrière.

@RAYZORX09

c'est pour éviter l'emploi du mot gringalet! 😉

Tres bonne recrue pour l'ASM.

Derniers articles

Sponsorisé News
News
News
Transferts
News
News
News
Vidéos
Arbitrage
Transferts
News