Joe Marler : ''Je me suis mis à provoquer, à jurer, à parler fort''
Joe Marler a été sous antidépresseurs lors de la dernière Coupe du monde.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le pilier anglais des Harlequins, Joe Marler, s'est confié dans les médias anglais sur son image et sa dépression, qui dure depuis 4 ans.

Vous connaissez Joe Marler provocant, grande gueule et parfois peu respectueux. Le pilier anglais des Harlequins, aux 71 sélections, donne une image de lui à l'opposé de ce qu'il est réellement. Parfois, des carapaces sont indispensables pour survivre dans le milieu du rugby professionnel, surtout quand vous n'êtes qu'au début de votre carrière. Marler, comme un poisson dans un océan de requin, a dû faire face aux critiques dans sa jeunesse, comme il l'a déclaré au Daily MailSky News ou bien encore The Guardian. A 19 ans, son adversaire en mêlée l'a qualifié de "sensible" et depuis, il s'est interdit d'avoir cette image : "À ce moment-là, pour éviter que ça recommence, j’ai décidé de devenir un mâle alpha, le faux-dur que tout le monde connaîtJe me suis mis à provoquer, à jurer, à parler fort, en mode : Je ne pleure pas, et je vous emmerde". 

Angleterre - Joe Marler regrette et évoque un ''pet de cerveau''Angleterre - Joe Marler regrette et évoque un ''pet de cerveau''

La stratégie a tenu pendant de longues années en apparence, tandis que dans sa vie privée, ses proches connaissaient un Joe Marler différent. Mais l'un peut prendre le pas sur l'autre et malheureusement pour le joueur de 30 ans, Marler le dur a pris le dessus. Un jour de 2016, alors qu'il était dans sa maison, Joe a détruit sa cuisine à mains nues, avant de rejoindre le club, ce qui l'a sauvé. Voyant ses mains, le médecin l'a dirigé vers un psychologue qui a de suite vu une forme de dépression chez le pilier. Dans ses interviews, on apprend qu'il a participé à la Coupe du monde 2019 au Japon sous antidépresseurs, sans que personne ne le sache. Pas même ses coéquipiers de sélections. 

Depuis le mois d'août, son autobiographie est disponible : "Loose Head: Confessions of an (un)professional rugby player". Depuis peu, James Haskell a également écrit un livre intitulé "What a Flanker". C'est l'occasion parfaite pour retrouver le Joe Marler drôle, à l'humour anglais froid, comme on peut le voir dans cette vidéo où il cache le livre de son ami avec le sien. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

En bref c est l histoire de l accumulation de commotions.
Il faut appeler un chat un chat (@aka pas de tentative d humour...), et marler vrai.

  • Manu
    10536 points
  • il y a 3 mois

parfois il me fait penser à Charles Bronson, ce prisonnier britannique considéré comme le plus dangereux, en tôle/asile depuis 1974 (il ne sera sorti que 4 mois depuis cette date)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Bronson_(prisonnier)

  • breiz93
    62547 points
  • il y a 3 mois

Marler c'est un timide contrarié ..., comme quoi ça peut avoir des conséquences !

  • Yonolan
    84229 points
  • il y a 3 mois

Je me suis mis à provoquer, à jurer, à parler fort.....et je vous emmerde".
Il ne nous ferait une petite dépression ...Bernie ?

Le jeu du personnage mystérieux brutalement succombé à un coup de ciseau, voici les gagnants par ordre d'apparition à l'écran (de mon PC)
1er @Ceven
2e Felix Felicis
3e Math1907
4e @Yonolan.
On les applaudit bien fort, à très bientôt pour un nouveau jeu.
Le personnage à trouver était Jean-Baptiste Aldigé, président du BO.

@lelinzhou

Bravo messieurs, je ne jouais pas ds votre cours. Ce personnage, m était complètement étranger avant la présidence Biarrote, D ailleurs je ne me rappelle plus l indice avec Serge Kampf. En plus Lelinzhou est un cachotier ts les post avec les indices ont été supprimés.

@lelinzhou

J'avais loupé l'épisode du rachat du Rugbynistère (en 2015?), une autre casserole pour JB

@Kiwi Ripou

C'est d'autant plus méritoire d'avoir trouvé...

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
News
News
Vidéos
Réseaux Sociaux
News