INSOLITE. Amputé d’un doigt, ce pro était obligé d'en arriver là pour jouer le Super Rugby
Le pilier des Blues d’Auckland, Marcel Renata, a dû se faire amputer d’un doigt pour espérer continuer le rugby. (Sky Sports)
Le pilier des Blues d’Auckland, Marcel Renata, a dû se faire amputer d’un doigt pour espérer continuer le rugby et postuler pour la prochaine saison de Super Rugby.

Il va jouer le Super Rugby Pacific, l’un des meilleurs championnats du monde, avec deux phalanges en moins. Le pilier droit des Auckland Blues, Marcel Renata, a dû se faire opérer au niveau de son majeur droit, fin 2023.

Après une luxation du doigt concerné, le joueur néo-zélandais s'était fait opérer. Cependant, l’opération n’avait pas correctement fonctionné. L’avant souffrait énormément de son majeur droit au fil des semaines.

VIDÉO. RUGBY. 28 ans et -1 dent, Loïc Godener perd une ratiche en interview !VIDÉO. RUGBY. 28 ans et -1 dent, Loïc Godener perd une ratiche en interview !

Alors qu’il a passé environ 3 mois en attelle, Marcel Renata continuait à jouer au rugby, dans le championnat national du NPC. Cependant, ce dernier n’était pas en mesure d’utiliser sa main droite et devait jouer avec un seul de ses membres supérieurs. Avec humour, le joueur confie au média Stuff qu’il est “devenu ambidextre avec le temps”.

En dehors du rugby, cette blessure l’handicapait également dans les tâches du quotidien. Finalement, ce dernier a vécu l’amputation de son doigt comme une libération. Il déclare ceci au média néo-zélandais :

J'ai cessé d'apprécier le jeu et l'entraînement parce que j'avais tellement mal. Je prenais des analgésiques et je ne voulais pas vivre comme ça. Les médecins ont fait de leur mieux pour sauver le doigt, mais la seule solution a été de le rigidifier. J'aurais été comme ça pour le reste de ma vie, ce qui aurait été un inconvénient, coincé avec le majeur droit. J'ai décidé de le couper parce que c'était plus pratique. Je suis surtout content de pouvoir encore jouer au rugby.”

VIDEO. Une bombe, un taureau, un Tuisova BIS : voici la nouvelle bombe du Super RugbyVIDEO. Une bombe, un taureau, un Tuisova BIS : voici la nouvelle bombe du Super Rugby

Dès les prochaines semaines, Marcel Renata pourra évoluer aux côtés de joueurs tels que Mark Telea et Rieko Ioane. Pour l’instant, sa principale satisfaction reste de ne plus souffrir.

Par ailleurs, le pilier commence déjà à s’adapter à sa nouvelle vie. Alors qu’il s’inquiétait de ses liaisons en mêlée, le Néo-Zélandais a été rapidement rassuré. Toujours pour Stuff, il décrit ceci :

Il m'a fallu un peu de temps pour m'adapter, surtout en ce qui concerne la petite motricité, comme l'écriture, les couteaux et les fourchettes.[...] Le corps humain est étonnant. Je me suis plutôt bien adaptée. En tant que pilier, mon principal souci était ma liaison en mêlée, mais ces deux doigts ici (il montre l'annulaire et l’index) parviennent à faire le plus gros du travail.”

WORLD RUGBY AWARDS. Malheureusement, Lukhanyo Am n’est pas invité à la fêteWORLD RUGBY AWARDS. Malheureusement, Lukhanyo Am n’est pas invité à la fêteSur les réseaux, certains ont comparé la perte de ce doigt à l’amputation de Lukhanyo Am, champion du monde. Cependant, l’amputation du majeur du centre springboks n’est pas liée à des soucis de santé. Cette condition est relative à “l’ingqithi”, un rituel pratiqué durant l’enfance chez certains membres de la tribu Xhosa, dont lui et Siya Kolisi font partie.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Certains gestes inamicaux ne seront plus possible avec la main droite.
bon, d'accord, je sors !!!

Derniers articles

Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Vidéos
News
News
Transferts
Vidéos