Ecrit par vous !
Faut-il réduire le nombre de remplacements lors des matchs internationaux ?
Les matchs internationaux seraient les seuls concernés par cette nouvelle règle.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte a proposé à World Rugby d'abaisser le nombre de remplacements lors des matchs internationaux.

Ce mercredi, Bernard Laporte a annoncé lors d’une table ronde à l’Assemblée nationale intitulée «Quel rugby pour demain : affrontement ou évitement ?", avoir proposé durant une réunion du Comité exécutif de l'instance internationale, le passage de huit à quatre changements autorisés par équipe et par match internationaux. "Un coach, il ne peut faire rentrer que quatre joueurs, c’est ça l’avenir. Je l’ai présenté à World Rugby à Sydney il y a trois semaines", a expliqué l'ancien sélectionneur via L'Equipe.

Plus d’espaces disponibles sur le terrain, donc moins de choc est le fer de lance de cette proposition. Les problèmes de sécurité rencontrés par le rugby moderne seraient également à l’origine de cette proposition. Moins de remplacements, moins d’écart de fatigue sur le terrain ? "Il faut moins de remplacements sur le terrain pour offrir plus d’espaces sur le terrain", a-t-il argumenté avant de développer sa proposition :

Quand tu mets 8 mecs sur le banc, tu ne peux en faire rentrer que 3 ou 4. Ce qui veut dire qu’un pilier ne pourra plus se dire : "je vais faire 40 minutes, me reposer 15 minutes (mi-temps), refaire 10 minutes et sortir comme tous les piliers à la 50e". Non, il faut qu’il fasse tout le match. Ce qui voudra dire tout simplement qu’il y aura de plus en plus d’espaces en deuxième mi-temps. 

Cette proposition faite à World Rugby ne concerne que les matchs internationaux mais elle s’oppose aux nouvelles règles de la Ligue concernant les douze changements autorisés sous certaines conditions en Top 14 et Pro D2. Changer moins pour jouer plus ? Vous êtes plutôt d’accord ?VIDEO. Top 14 - Le MHR a-t-il joué avec les remplacements contre l'UBB ?

Oussama Boukercha
Oussama Boukercha
Cet article est rédigé par Oussama Boukercha, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Résultats des avants fatigués qui se blessent par manque de lucidité, des piliers qui se blessent sur des mêlées... Débiles...

A mon avis ça va surtout faire plus de blessures plutôt que plus de spectacle.
Si tu veux créer des espaces agrandis le terrain !

@ephileth

Ca c'est infaisable on peut pas bouger les tribunes des stades. Sinon y'a le 7s

@Yionel ma star

Bien d'accord avec toi, c'était en fait une demi-blague parce que je suis bien conscient que ça n'est pas faisable, mais dans un univers parallèle où on peut bouger les tribunes à volonté, j'aurais bien aimé voir ce que ça donnerait 😉

j'ai pas d'avis tranché sur la question mais je comprends pas comment reduire de 8 a 4 changement ouvre des espaces.

Il me semblait que la modif precedente pour permettre plus de remplacement etait la pour proteger les joueurs.

Dois-je en conclure que le but serait maintenant d'avoir sur le terrain 15 joueurs dont 3 ou 4 sur le carreau, auquel cas effectivement ca ouvrirai des espaces?

@LaGuiguille

Pour les espaces, le raisonnement c'est : moins de changement > plus de fatigue > moins de lucidité et de jus > défenses qui s'effritent lentement.
Pour la protection des joueurs, le raisonnement c'est : plus de fatigue > baisse de l'intensité + moins de recherche du défi physique > chocs moins nombreux et moins violents.

Maintenant c'est assez dur de quantifier tout cela sans phase d'expérimentation.

@Team Viscères

moi je vois bien aussi plus de fatigue > moins de lucidité > bing le placage avec la tete du mauvais coté ou autre deconvenue du genre quand on se deplace entre des autobus de 120 kg lancés a toute vitesse



enfin bon, ca pour dire que les 2 marchent de pairs.


A bien reflechir, l'ideal serait aucun changement, comme ca les 2 equipes ont un niveau de fatigue "equivalent" tout au long de la partie (ca evite le contact entre un "tres frais" et un "cramé"), ca pousserait aussi les equipes a moins bouriner d'entree pour devoir durer 80min et a jouer plus technique que physique.

Maintenant, il faut bien gerer les blessés, ou des regles innovantes pourraient etre testés histoire de ne pas melanger "blessé" et "remplacement strategique"

@LaGuiguille

Cela peut tout autant marcher dans ce sens. On pourrait aussi avoir :
- 4 joueurs frais et 11 mecs cramés > 4 mecs qui vont chercher à péter dans 11 mecs qui n'auront pas la même densité physique et lucidité
- 4 changements seulement > besoin de joueurs ultra polyvalents capables de cavaler comme des gazelles et déblayer comme des boeufs > toujours plus de physique > incitation à encore plus de préparation physique et de dopage.

C'est pour cela que je parlais de phase d'expérimentation, parce qu'en attendant ce n'est que du théorique. On ne sait pas dans si ça irait dans un sens ou dans l'autre, un peu des deux, aucun des deux...

Je lance ça comme ça, mais est-ce qu'il serait possible d'envisager d'avoir peu de remplaçants sur la feuille de match, mais d'avoir des changements illimités ? Comme au handball quoi (sauf que dans ce sport on a une équipe sur le terrain et une sur le banc)

@Yann Béli

C'est ce qui se fait au XIII aussi. Le problème c'est qu'au XV les postes sont plus spécifiques, surtout en première ligne, donc c'est compliqué de couvrir tous les postes avec 4 ou 5 joueurs

Ça fait vingt ans que je le dis.

Je serais partisan de FDM à 21 joueurs.
Les 2 mi-temps = 2 périodes distinctes.
Sur chaque mi-tps un joueur sorti ne peut re-rentrer, sauf sur joueurs de 1ere ligne (cartons et comos)...Pour les autres como = on pioche dans les joueurs non-rentrés. Si les 6 déjà rentrés en cas de como on fait re-rentrer dans l'ordre des 1ers sortis....
Avantage, le coaching implique le banc sur toute la durée du match (on peut envisager du coaching stratégique à l'instant T sans contrainte de projection sur les fins de match), la fatigue est plus homogénéisée, 2 remplaçants en moins et coaching sur toute la durée du match = temps moyen passé sur le pré + important, tous les postes ne sont pas nécessairement doublés = recherche de profil ayant une palette rugbystique la plus large possible....

A mon avis réduire le nombre de remplacements en match international nécessite de faire la même chose en Top14. Sinon on risque d' avoir des joueurs (dont les internationaux) habitués à jouer un temps restreint en match.

Bonjour à tous. Je suis nouveau sur le Rugbynistère, supporteur du ST, j'ai un peu joué sauf en universitaire, mais que c'est loin (!) ... Retraité, j'ai navigué 6 ans en voilier avec mon épouse autour du monde. Je n'ai fait que de brèves escales en NZ et en Australie. J'y serai bien resté plus longtemps mais le voyage de ce type (contraintes météo) et la brièveté des visas touristiques ne permet pas de satisfaire ce désir-là ... sans compter que mon épouse préférait les barrières de corail aux terrains de rugby !

@duodumat

Welcome !

Ce qui serait surtout bien c'est de prendre une décision et l'imposer dans toutes les compétitions. Parce que là ça devient du grand n'importe quoi, on va finir par avoir des compétitions avec 15 changements et d'autres avec 0 changement.

@Team Viscères

L'idéal serait de revenir à zéro changement, sauf en cas de blessure avérée qui entraînerait obligatoirement une période d'inactivité. Ces changements ont dénaturé l'esprit du jeu et pour certains postes carrément faussé, par exemple pour le travail d'usure des piliers. On se dirige doucement vers le foot amerlaud avec des changements permanents en fonction des phases de jeu. Déjà avec les nouvelles règles plus personne ne comprend quoique se soit au changements que l'on voit s'opérer sur la pelouse.

@lelinzhou

Le plus drôle c'est de voir des arbitres devoir expliquer aux joueurs qu'ils sortent parce qu'ils sont "blessés", et ces derniers oublier de traîner la jambe en sortant.

C'est bien connu un joueur fatigue a moins de risque de se blesser ca va dans le bon sens...

@Yionel ma star

Ce serait surtout une gestion différente,et donc un jeu peut-être aussi different...
Si un joueur est blessé,il sort,si au bout des 4 changements,un joueur est blessé,il devra finir le match...
Alors oui,pour ce cas spécifique,le joueur blessé devra serrer les dents,mais à partir du moment où l'on sait qu'il n'y aura que 4 changements,il y aura peut-être aussi un jeu moins "bourrin" et plus dans l'évitement...
Personnellement je suis pour les 4 changements pas plus,comme ça,le travail de sape payera et les espaces vont s'ouvrir,mais il faut que ce soit harmonisé dans toutes les compétitions...

@pascalbulroland

Pour le cas des joueurs blessés après les 4 changements, il y a de quoi soulever des polémiques.

Le mec qui ressent par exemple une simple pointe à la cuisse, on lui dit de rester jusqu'au bout avec le risque d'aggraver sa blessure et de la transformer en une belle déchirure ? Pas très compatible avec la volonté de faire attention à la santé des joueurs...
Autre exemple : une équipe doit faire sortir deux joueurs sur blessure alors que les 4 changements ont déjà été faits. Le score est serré à ce moment-là, mais l'équipe qui finit à 13 perd finalement de 15 points. Difficile d'éviter un sentiment d'injustice et d'en vouloir au perdant qui dira que le match a été faussé...

Simples suppositions pour le moment, cette question ne figurant pas de manière précise dans la proposition.

@Tuilagi Bouffi

Les objections sont sensées mais elles s'appliquaient déjà les années précédentes où il n'y avait pas de coaching pour blessure et personne n'y voyait d'inconvénient.

@Tuilagi Bouffi

A partir du moment où il y a que 4 changements,les attitudes seront différentes...on ne pourra pas jouer comme actuellement
L'évitement sera de rigueur me semble-t-il...
C'est pour cela que je parle de gestion de l'effectif différent de ce qui se fait aujourd'hui...
Dans l'ancien temps,il n'y avait même pas de remplaçants...Dès que l'on a mis 7 remplaçants ,le rugby est devenu plus rapide,les contacts plus violent,et les morphotypes des joueurs presque identiques ( il y a des exceptions mais elles sont rare )
Avant,il y avait un travail de sape en mêlée par exemple,ça n'existe plus aujourd'hui alors que c'était payant pour l'équipe qui dominait..
Je reste convaincu que 4 voir 5 remplacements maximum est une bonne chose...si ce règlement est le même pour toutes les compétitions...les "stratégies" misent en place par les staff seront plus complexe,mais c'est aussi cela qui sera intéressant à mon sens

Je dois être en train de rêver, pour une fois je suis d'accord avec Bernie ????

  • vevere
    50746 points
  • il y a 1 an
@Imblairable Connord

Donc on augmente en Top 14...et on diminue pour les matchs internationaux? Cohérence quand tu nous tiens...

@vevere

Augmenter le nombre de remplacements en top 14 est une grosse c*****rie, mais de toute façon, l'existence d'une ligue et d'une fédération aux intérêts divergents constitue l'incohérence fondamentale du rugby français...

  • Seyfr
    4495 points
  • il y a 1 an
@vevere

À moins de faire de même en Top 14. Dieu sait que notre rug y a besoin d'évoluer.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News