Exeter conservera son identité malgré les discussions
Pas de changement d'identité pour le club anglais.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le club d'Exeter conserve son logo à la tête d'Indien d'Amérique et son nom, les "Chiefs", malgré les discussions venant des supporters.

Tout comme le club des Redskins en NFL, les Chiefs ont été au coeur de discussions concernant le message transmis par leur identité. En effet, un groupe de supporters, les Exeter Chiefs for Change" ont lancé les discussions afin que le club renonce à l'exploitation de "l'imagerie et de la symbolique des peuples indigènes d'Amérique". Le logo, la mascotte, les coiffes et les tomahawks des supporters dans les tribunes n'étaient pas les bienvenus, tout comme le "Chiefs" qui fait référence aux Native Americans alors que le logo représente le visage d'un Indien. 

Les Chiefs d'Exeter vont-ils devoir changer de nom et de logo ?Les Chiefs d'Exeter vont-ils devoir changer de nom et de logo ?

Une pétition a rassemblé près de 3500 signatures du côté des supporters mais le club a pris sa décision. Après avoir recueilli l'avis "de ses sponsors et partenaires-clé", ainsi que de ses supporters, d'autres "membres de la communauté rugby au sens large" mais également de "certaines parties de la communauté amérindienne", une décision a été prise. Les Chiefs conserveront leur nom des "Chiefs" ainsi que leur logo à la tête d'Amérindien. Seule la mascotte "Big Chief" a été supprimée. Le changement peut également venir des supporters eux-mêmes dans les tribunes. Pour le conseil d'administration, "l'utilisation du logo des Chiefs était en fait très respectueuse". 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@coupdecasque

Les Irlandais ne sont pas des descendants d'opprimés ? Senghor étend la négritude à d'autres situations d'oppression que celle des noirs et il prend justement pour exemple les Irlandais. Il montre notamment que les Anglais considéraient les Irlandais comme des nègres blancs. Tu sembles dire que la culture irlandaise est parfaitement intégrée dans l'anglosphère, preuve en serait le succès de la St Patrick. Pardon mais aux Etats-Unis, les Irlandais catholiques comme les Italiens, les Polonais et tant d'autres ont jusqu'à récemment souffert de profondes discriminations et n'appartiennent en aucune façon au groupe des blancs anglo-saxons protestants.

Je serais curieux de savoir comment tu définis la colonisation pour dire que l'Irlande n'a pas été colonisée.

Au total, ton avis sur les Irlandais est intéressant car il éclaire la rapidité avec laquelle des situations qui semblent pérennes peuvent changer et nous amener à oublier des réalités historiques. Il y a 150 ans, un tiers de la population irlandaise mourait suite à la famine de la patate, un tiers émigrait, il y a 40 ans la guerre civile se finissait à peine et ils se faisaient encore tirer dessus car ils avaient l'outrecuidance de demander l'unification de leur île, aujourd'hui c'est un paradis fiscal et on voit des mascottes de farfadets se balader un peu partout dans les stades. La mémoire est bien là pourtant.

Dire que l'appropriation culturelle ne s'applique pas aux Irlandais, l'un des peuples les plus opprimés de l'histoire, c'est remettre en question les fondements même de cette théorie.

Quant à dire que la NZ ne peut pas faire d'appropriation culturelle avec des traits culturels maoris car elle aurait intégré la culture maori dans la nation NZ, c'est également contredire la thèse de l'appropriation culturelle puisque cette intégration s'est faite par une assimilation coloniale parfois violente ; certains représentants maoris ne seraient certainement pas d'accord avec toi au titre justement que la NZ est une création coloniale et que par conséquent elle est intrinsèquement une spoliation de leurs droits ancestraux. Pourtant, dans le même temps, des descendants d'Irlandais opprimés se sentent Britanniques aujourd'hui, des descendants de Maoris spoliés se sentent NZ, donc ce récit national colonial a fonctionné, l'assimilation a rencontré une adhésion. Faut-il la récuser et la refuser ? C'est le pendant de l'appropriation culturelle puisqu'elle sous-tend l'autonomie culturelle des opprimés.

Dans la continuité du débat de l'appropriation culturelle, cela pose le problème de fond des études décoloniales : à quel moment on considère qu'un nouveau peuple, une nouvelle culture, une nouvelle donne a fait souche ? à quel moment est-ce qu'on considère qu'on a soldé les comptes ? jusqu'à quand faut-il remonter pour expliquer et caractériser les inégalités actuelles ? dans quelle mesure doit-on imposer aux individus des assignations culturelles et ce faisant discriminer les responsabilités ?

@Un riz savant scie

Il faut remettre plusieurs choses au clair :

- L'Irlande est une région qui a été conquise et certes colonisée mais avec une langue et une culture très proche de l'Angleterre.

- Senghor fait une comparaison, une analogie, ce qui ne veut pas dire "exactement la même chose". De plus, sa pensée est exprimée à une époque qui n'est pas celle d’aujourd’hui et encore une fois c'est une comparaison pour "faire comprendre". Parle-t-il d'appropriation culturelle ? Non car le concept n'a pas encore de nos jours été assez étudié et travaillé.
Là où la comparaison est la plus pertinente c'est dans l’oppression et la colonisation ou les tentatives de colonisation et leurs conséquences.

- Il n'y a pas eu d'acculturation, de langue ou de culture réduite en cendre. C'est surtout de ça dont il faut parler pour mettre en perspective une appropriation culturelle. Les indiens n'ont pas leur propre nation aujourd'hui tout comme les aborigènes. Pour les anciennes colonies françaises, elles sont encore exploitée à cause de cette colonisation.

- Le terme de colonisation regroupe trop de sens différents et de conséquences en fonction de ses contextes pour sauter dessus comme un argument imparable. La colonisation européenne et des E-U, l'Occident, c'est de celle-ci dont on parle pour l'appropriation culturelle et dans le contexte de l'époque moderne jusqu'au XXe.

- "Dire que l'appropriation culturelle ne s'applique pas aux Irlandais, l'un des peuples les plus opprimés de l'histoire, c'est remettre en question les fondements même de cette théorie." C'est faux. Tu ne peux pas discréditer un concept comme l'appropriation culturelle juste parce que tu te focalise sur l'histoire d'un peuple.

-"Donc ce récit national colonial a fonctionné" Tu dis donc qu'il y a eu acculturation de la part des Maoris alors que pourtant il me semble que les deux cultures coexistent et que justement la culture Maori est aussi appropriée par les descendants de colons, comme pour le Haka. On ne peut pas parler d'appropriation culturelle puisqu'un NZ descendant de colon fait le haka parce qu'il estime que c'est la culture de sa nation qui elle-même est descendante des deux cultures.

- De façon générale, on remarque que quand la nation permet l'existence, la reconnaissance de la culture et du territoire (cf les aborigènes en Australie), il n'y a que peu de chance de pouvoir parler d'appropriation culturelle.

- "une nouvelle donne a fait souche ? à quel moment est-ce qu'on considère qu'on a soldé les comptes ? " A partir du moment où différents peuples deviennent une nation comme pour la NZ. Aujourd'hui tu peux te dire descendant de colon ou de maori, tu t'en fou puisque tu es Nz et que tu connais et respecte les deux cultures. La "preuve" remarquable c'est quand le haka a cessé d'être folklorique pour (re)devenir une danse rituelle.

Pour "solder les comptes", c'est impossible, par contre, il reste la mémoire et l'histoire. Enseigner l'histoire et la culture c'est il me semble le meilleur moyen de ne pas retomber dans une logique colonialiste.

- "dans quelle mesure doit-on imposer aux individus des assignations culturelles et ce faisant discriminer les responsabilités ?" Tu parles du fait que lorsque l'on est américain on doit se dire afro-américain, latino etc ?

Les vrais indiens se fou... totalement de la tenue et des symboles d'Exeter.
Les vrais indiens ne souhaitent que jouer avec les cowboys !

  • Ada74
    1345 points
  • il y a 4 mois

Un peu de bon sens dans ce monde enfin ... Marre de ces pseudos lobbys anti racisme qui viennent gueuler pour rien ...

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 4 mois

Le bon sens reprendrait il le chemin de la raison (ou pas) ?
Par contre, ce que j'ai du mal à comprendre c'est pourquoi un club de rugby anglais atil un logo d'indien américain ?

@Jak3192

Le bon sens c'est de se demander en effet qu'est-ce qu'un indien vient faire la dedans ? Donc de le supprimer mais comme l'argent l'emporte, le bon sens se perd.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 4 mois
@coupdecasque

Je vois pas plus le rapport avec l'argent
que la nécessité de la suppression de ce logo


et quand tu dis le bon sens se perd,
je ne peux que "plussoyer"
Faut vraiment être tripoté du cervelet pour rapprocher une tête d'indien sur un maillot de l'histoire de ce peuple qui a été massacré il y a, à la louche,150 ans et demander au nom de la morale-du-jour la suppression dudit indien dudit maillot.
on a les combats qu'on peut

@Jak3192

Le chef indien c'est un emblème folklorique et vendeur à cause de la culture américaine notamment. Il n'y a aucun sens a prendre un symbole comme ça non ?

Le but est effectivement morale. Ce n'est pas parce que l'on supprimerait ce symbole qu'on serait dans une société où "on ne peut plus rien dire". C'est juste qu'il y a un certain nombre de choses que l'on faisait par habitude et qu'il ne faudrait plus faire car les mœurs, les lois, ont évolué.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 mois
@coupdecasque

A lire ton argumentaire,
effectivement je maintiens: on a les combats qu'on peut
🤣
et j'ajoute qu'on peut tenter de voir le mal ou il est... ou pas...

Le jugement moral d'aujourd'hui est une chose,
l'histoire et la culture en sont d'autres.
Ferais tu parti de ceux qui veulent déboulonner les statues ?

@Jak3192

Défendre l'Histoire contre les "on peu plus rien dire, Coluche et Desproges blablabla." en effet est un combat permanent.

Malheureusement, Twitter vous forme trop bien aux techniques moderne d'argumentation comme l'attaque personnelle ou l'argumentation par l'absurde.

@Jak3192

Défendre l'Histoire contre les "on peu plus rien dire, Coluche et Desproges blablabla." en effet est un combat permanent.

Malheureusement, Twitter vous forme trop bien aux techniques moderne d'argumentation comme l'attaque personnelle ou l'argumentation par l'absurde.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 mois
@coupdecasque

C'est bien,
tu fais question et réponse qui t'arrangent: je connais pas Twitter
🤣
ou plutôt si,
connais twiter de nom pas plus
idem tout autre (pseudo) réseau social existant pour montrer au monde des tas de choses merveilleuses sur sa propre (petite) vie

Et attention,
tu es bègues du clavier

@Jak3192

C'est dommage parce que twitter correspond parfaitement à ton cynisme et ce mépris permanent des opinions qui te sont contraire.

Sache-le, tu n'as rien à gagner à te comporter comme tu le fais.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 4 mois
@coupdecasque

Pourquoi le supprimer cet indien ?
Sur l'autel de quelle église ?

@Jak3192

Merci de ne pas blasphémer, l'Église ne se laisserai jamais aller à supprimer des autochtones sur l'autel. C'est salissant et cela réduite le nombre de spectateurs (sans compter le risque qu'un incendie démarre à l'intérieur), il vaut mieux le faire sur la place devant l'église.

@Team Viscères

Dans des écoles aussi, ça marche bien, c’est efficace et loin des regards

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 4 mois
@Team Viscères

moi j'avais mis un petit "e" à église.... 😉
pour demander laquelle
donc ce n'est donc pas l'Eglise qui semble concerné
et la question reste donc en suspend 🤔

@coupdecasque

Le bon sens serait d'interdire les supporter Clermontois en kilt?

@hasiotus

Bah non, puisque comme je le rappelle dans l'article précédant, le kilt n'est pas un emblème folklorique (il est porté traditionnellement et avec des habits moderne par exemple) et il ne représente pas un club mais des supporters et enfin le plus important, il ne vient pas d'un peuple que nous avons esclavagisé, exterminé et déporté.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 4 mois
@coupdecasque

quand tu dis nous,
perso,
me sens pas concerné.
Et je parle aussi pour mes ancetres: du fin fond des pyrennées, ya pas eu bcp d'esclavagistes dans ma famille.
Tu dois parler pour toi

@Jak3192

Je dis nous car si tu es français c'est ton histoire. Nous avons gagné la coupe du monde 1998, nous avons exterminé. C'est l'histoire de notre territoire nationale.

Maintenant de là à se sentir wisigoth ou gaulois, ce n'est pas la question, simplement être conscient de l'histoire de sa nation.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 mois
@coupdecasque

A te lire,
tu es conscient de beaucoup de choses pour beaucoup de gens
Serais tu une Conscience ?

@coupdecasque

Tout à fait mais on pourrait quand même parler appropriation culturelle d’une certaine manière comme rappelait un copain irlandais à propos de la saint Patrick où l’on voit beaucoup de monde se promener avec des symboles/insignes irlandais.

@Le Haut Landais

Encore une fois l'appropriation culturelle ne se fait que d'un dominant sur un dominé, les irlandais s'ils ont eu une histoire douloureuse avec l'Angleterre ont leur propre nation qui n'a pas été colonisée.

Là on parle d'une minorité descendante d'un peuple maltraité.

La Saint Patrick est surtout fêtée par des anglo-saxon qui ont intégré la culture irlandaise.

Par exemple une marque Nz qui utilise une référence à la culture Maori ne fait pas de l'appropriation culturelle car les maoris ont été intégré à la nation NZ et est aujourd'hui très largement représentée.

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 4 mois
@coupdecasque

En plus d'être philosophe,
donneur d'explications, voire de leçons sur le bien le mal, toutça toutça
tu en sais tout plein de choses passionnantes

@Jak3192

Si c'est ironique, je souligne le fait que je suis ouvert à la discussion et aux arguments tant qu'ils sont appuyés.

Contrairement à d'autres qui préfèrent le sarcasme et donc la polémique facile sans explications, je préfère essayer de faire comprendre ce que j'ai compris. On appelle ça être cultivé. 👼

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 mois
@coupdecasque

Oui, ironique de lire tant de blabla

La polémique c'est toi qui la créée avec tes arguties pseudo philosophiques, culturelles,
et surtout très pénibles.
Si tu essaies de me faire comprendre un truc surtout n'essaie pas.
Tu n'as pas le niveau.

Quant à la culture: je te répéterai ce que disait mon prof de philo:
"la culture, c'est comme la confiture: moins on en a, plus on l'étale"

Dernière chose: lu ton comm' sur Chilliboy Rallepelle, auquel je ne peux répondre n'étant pas adhérent du club (😄), et je profite de ton intervention ici pour commenter ton commentaire: c'est neuneu à souhait.
Comparer un artiste qui picole ou prend des produits illicites et un sportif...
Woualou !
Dans ta grande culture, notamment philosophique, tu oublies juste un truc mon pépère: à chaque fois qu'un sportif s'est dopé il a pris la place d'un qui ne s'est pas dopé, parceque lui,le non dopé, la médaille, le titre il ne l'a pas eu.
Et donc.... ?
Et donc, il a pas eu les honneurs les contrats pubs en découlant et les salaires (plus ou moins) mirobolants qu'il aurait si .... (faut donc tout te dire)
Parceque le sportif oeuvre pour la gloire du titre, oui, mais aussi pour le pognon qui en découle. Et s'il n'en a pas la perception au début, ça vient avec le niveau du sportif en question.
Et il faut bien bouffer...

Le peintre, lui, il a pris la place de personne.
Ya pas de médaille parceque tel tableau etc...

Je vais pas perdre mon temps à te démontrer quel(le)s sportif(ve)s ont été floué, tu es surement assez cultivé pour trouver au moins 1 exemple.

"lutter contre une société de la performance": c'est beau.
En tout cas, toi dans tes posts, tu luttes bien.

A bon entendeur.

@Jak3192

Et bien dommage pour toi mais je pense plutôt que c'est toi qui fais un complexe d'infériorité.

Ce que je dis n'est pas pseudo-scientifique, au contraire ça s’appuie sur mes connaissances et des scientifiques qui passent leur vie à étudier ces questions.

Tu as l'air de confondre mon point de vue avec mes arguments. Mon point de vue n'appartient qu'à moi mais mes arguments s'appuient sur des gens que j'estime être les plus à même de parler de la question.

Il se trouve que je suis curieux et donc peut être cultivé. Je suis prof d'H-G donc forcément j'essaye de faire profiter les autres de la méthodologie que je connais. Maintenant si cela choque ton petit esprit étriqué, vas donc au PMU, je suis sûr que tu seras dans ton élément, tu verras, ils ne s'appuieront que sur leur point de vue sans aucune connaissances et sans aucune autorité scientifique.

Ta citation représente bien ton complexe, la culture te fais peur. Cette citation est mal employée ici car elle veut juste dire que quelqu'un qui ne connait pas grand chose va essayer de le cacher sans jamais approfondir, si c'était mon cas, je ne citerais pas des articles journalistiques qui expliquent justement aux gens cultivés / curieux les enjeux d'un débat aussi important que celui dont il est question.

Pour l'article de Ralepele, je rappel toujours que ce n'est pas parce qu'on explique que l'on excuse (Michel Foucault, c'est autre chose que ton prof de philo). Plutôt que de toujours condamner, il faut essayer de comprendre et c'est ce que je défend comme point de vue, ça me vient de mes études en histoire du corps.
"Du souci de soi au sport augmenté ; essais sur le corps entraîné, dopé, appareillé" Essaye de lire pour une fois, tu verras que le "blabla" permet de faire évoluer son point de vue des fois.

" "lutter contre une société de la performance": c'est beau.
En tout cas, toi dans tes posts, tu luttes bien."
Tu critiques juste la façon que j'ai de m'exprimer ? Est-ce que je me moque des fautes d'orthographes des uns ou des autres moi ?

Tu dois vraiment être en manque d'amour pour avoir autant de haine à déverser. Si le fait que j'essaye de converser pour en apprendre plus sur le point de vue opposé au mien t'énerve tant, si mes formulations t'agacent tant, alors ne me lis pas.

A bon lecteur 😉

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 mois
@coupdecasque

Et prof de H-G...
"Des fois" (dernière ligne de l'antépénultième* paragraphe) c'est pas terrible,
vaut mieux dire "parfois"
(ça c'est mon instit qui me l'a dit)
dans un devoir d'agreg, "des fois" ça fait moyen quand on cite Foucaud (pas Jean Pierre mais Michel), mais comme dans tout devoir de CAPES, il faut citer les références, sinon elle n'est pas valable.

Franchement, Prof de HG
et tenir des propos pareils...
Non c'est pas possible.


*antépénultième c'est pas facile de placer dans la conversation,
Merci

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 mois
@coupdecasque

Et psychologue en plus !

@coupdecasque

Sujet trop difficile à discuter par de courts messages sur un forum mais pour faire court, plusieurs amis irlandais pensent bien qu’il s’agit d’appropriation et ils se sont bien fait colonisés et maltraités.
Et je ne remet absolument pas en question le point que tu faisais à propos des indigènes nord américains

@Le Haut Landais

L'appropriation culturelle est un sujet très compliqué en effet car le concept n'est pas encore travaillé et délimité.

Cependant les Irlandais se sont fait dominés par un pays qui avait une culture commune et qui leur a donné une certaine autonomie financière, politique etc ce qui dans le cas de l'appropriation culturelle change beaucoup de choses vis-à-vis des amérindiens ou des aborigènes par exemple.

@coupdecasque

Les roux comptent un peu comme une minorité maltraitée quand même non? Même si l'appropriation culturelle ne tient pas dans ce cas, personne ne voudrait ressembler à un roux même pour Halloween.

@Jak3192

parce qu'il n'y a pas chez eux de dragons !

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
Vidéos
News