TRANSFERT. Exode massif de stars d'Exeter vers le Top 14 : que va devenir le champion d’Europe 2020 ?
Exeter était sur le toit de l'Europe en 2020. Crédit photo : EPCR
Alors que la baisse du salary cap sera importante la saison prochaine, les Chiefs font face à un véritable d'exode. De stars et enfants du club, qui plus est.

Vous vous souvenez de cette équipe d’Exeter auteur du doublé championnat/coupe d’Europe en 2020 ? De cette machine du Devon, cornaquée par Rob Baxter et monstre de puissance tout simplement injouable il y a encore de cela deux ans ? Déjà sur la pente descendante depuis lors, il se pourrait malheureusement pour l’Angleterre et l’Europe du rugby que les Chiefs ne ressemblent plus qu’à une vulgaire équipe du milieu de tableau du Premiership lors des saisons des exercices à venir.

Exeter : de la montée dans l'élite à la finale de Champions Cup en moins de 10 ansExeter : de la montée dans l'élite à la finale de Champions Cup en moins de 10 ansLa raison ? Elle gravite autour du fait que les pensionnaires du Sandy Park pourraient bien perdre gros, très gros lors de la prochaine intersaison. En effet, 3 de leurs 4 "fantastiques" (comprenez les talentueux jeunes du cru qui ont largement contribué à faire ce qu'Exeter est aujourd'hui, au début de leurs carrières) devraient quitter la terre qui les a fait éclore pour rejoindre l’Hexagone. En tête d’affiche, Sam Simmonds, 75 essais dans le Devon et natif de l’étape, s’est d’ores et déjà engagé avec le MHR pour remplacer Zach Mercer. Comme relayé ce lundi sur notre site, son compère Luke Cowan-Dickie devrait le suivre et s’engager dans l’Hérault pour les prochaines saisons lui aussi. Jack Nowell ? Lui non plus ne devrait pas pouvoir être prolongé à sa juste valeur par son club de coeur et donc rejoindre la France l’été prochain. Quid d’Henry Slade, le dernier des enfants prodiges d’Exeter ? Lui pourrait bien être le dernier symbole du club à rester, mais il se dit en revanche, outre-Manche, que le génial Stuart Hogg serait enclin retourner chez lui, en Ecosse, en 2023… Autant dire 1/4 de l’équipe au sommet de son art qui avait marché sur Toulouse en demi-finale de Champions Cup, voilà 2 ans.

TRANSFERT. Après Sam Simmonds, un autre cadre des Exeter Chiefs aurait choisi Montpellier !TRANSFERT. Après Sam Simmonds, un autre cadre des Exeter Chiefs aurait choisi Montpellier !Mais alors pourquoi un tel exode ? Eh bien vous n’êtes pas sans savoir que les finances des clubs anglais n’ont jamais été aussi mal et que pour rester dans les clous d’un salary cap qui ne dépassera pas les 5 millions d’euros la saison prochaine, les Chiefs - comme d’autres - vont devoir dégraisser fort. Et si de nouvelles têtes sur lesquelles s’appuyer ont émergé à Exeter cette année comme Tshiunza et les recrues O’Loughlin ou Kata, les recruteurs locaux auront encore plus fort à faire l’an prochain, afin de remplacer la ribambelle de départs. En espérant que 2022/2023 ne sonne pas le glas du grand, du beau Exeter. Celui qui est considéré comme un grand d’Angleterre, voire d’Europe, depuis maintenant une belle poignée d'années…

RUGBY. Inquiétude en Premiership après le départ de Sam Simmonds en Top 14RUGBY. Inquiétude en Premiership après le départ de Sam Simmonds en Top 14

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    71261 points
  • il y a 1 an

Le Rugby va mal, des Ligues régionales aux plus grands clubs et équipes nationales ce n' est pas terrible. Si notre pays s' en sort (?) mieux que les autres, pas de quoi grimper aux rideaux car on pourrait avoir des lendemains avec des piverts dans la tête 😣

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
Transferts
News
News