Equipe de France. Le jeu de main des avants a fait gagner les Bleus
Les avants français ont fait la différence techniquement dans ce Tournoi des Six Nations 2022.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Dominatrice de l'équipe d'Angleterre ce samedi au Stade de France, les Bleus ont montré par l'intermédiaire de leurs avants leur avantage technique.

10 Grand Chelem dans l'histoire du XV de France. Celui de 2022 était particulièrement savoureux. Grâce à l'adversité présente dans cette édition du Tournoi des Six Nations, mais également (et surtout) le jeu offert par les Bleus durant la totalité de la compétition. Si la rencontre la plus disputée était celle face à l'Irlande (30-24) lors de la deuxième journée, elle avait déjà montré un enseignement majeur sur l'équipe de France : la technique individuelle des avants français supérieur comparée à leurs adversaires.

En témoigne les chiffres des passes après contacts réalisées par la France face à leurs adversaires :

CA Brive
12 passes après contacts contre 2 côté italien.
CA Brive
10 passes après contacts contre 5 côté irlandais.
CA Brive
11 passes après contacts contre 12 côté écossais.
CA Brive
15 passes après contacts contre 9 côté gallois.
CA Brive
15 passes après contacts contre 6 côté anglais.

À la Toulousaine

Mis à part face à l'Écosse, les Français ont systématiquement réalisé plus d'offloads que leurs adversaires. Un constat qui montre en fait la supériorité des avants dans ce domaine, où derrière les Français arrivent à transformer le jeu pour leurs trois quarts. A 'image de l'essai de François Cros face aux Anglais, ou de celui d'Antoine Dupont, ce sont les avants qui ont fait la différence, à l'image de Cyril Baille ou Julien Marchand ou Grégory Alldritt

Ainsi donc, c'est grâce à un jeu à la Toulousaine, avec la volonté de faire vivre le ballon, que les Bleus ont réussi à prendre le meilleur sur les défenses britanniques et italiennes. Là où celles-ci jouent beaucoup devant la défense, et s'aventurent rarement en quête d'un geste technique, les Français, grâce à leur confiance, se permettent beaucoup plus facilement de jouer dans la défense. Et un rapprochement avec la Nouvelle-Zélande peut se faire. Les All Blacks, très supérieurs techniquement à la moyenne, arrivent à construire leurs essais dans toutes les situations possibles. Ils sont d'ailleurs habitués à s'entrainer à défendre face à des attaquants talentueux en Super Rugby. Ce qui déteint naturellement sur leur défense hermétique en sélection, à l'instar de l'équipe de France.

Certains seraient tentés d'y voir en fait une supériorité physique simple des Bleus. Mais avec le début de seconde mi-temps de l'Angleterre tonitruant où les hommes d'Eddie Jones gagnaient leurs impacts, ils ne se décidaient pas tellement à libérer leur bras. C'était en fait une mentalité britannique avant tout, dont les Bleus ont su en tirer profit. Les intentions de jeu de l'Irlande, le Pays de Galles et l'Angleterre, restent très axés sur des actions longues à plusieurs séquences de jeu, avec peu de prise de risques. Et c'est sans doute là aussi, de par son originalité et particularisme (le jeu à la française), que le Grand Chelem a été réalisé samedi soir au Stade Fance.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Theobit
    11378 points
  • il y a 1 mois

Je croyais que c’était Shaun Edwards!!!

  • Sedulos
    1247 points
  • il y a 1 mois

Là, bien sûr, c'est l'euphorie !
Cette triste stratégie de dépossession montrera ses limites. On ne tombera pas toujours sur des Stuart Hogg ou Jonathan Davies naïfs et maladroits.
Il faudra alors savoir conserver la balle.
En attendant ! Champagne !

  • gjc
    10512 points
  • il y a 1 mois

C'est vrai que les avants ont été bons mais limiter ça aux passes après contact est dommage. La mêlée est aussi une épreuve technique et contre l'Angleterre ou l'Irlande elle a très bien tenu son rang. Mention aussi aux turnovers importants gagnés par Marchand, Alldritt, Jelonch entre autres (aussi Danty et Fickou chez les arrières).

  • mic4619
    7562 points
  • il y a 1 mois

"un jeu à la Toulousaine" à bon !
Maintenant beaucoup d'équipes en TOP 14 et en pro D2 produisent beaucoup de jeu que ce soit entre avants, avants 3/4 etc...... A croire qu'il y a que les Toulousains qui pratiquent ce jeu, c'est nettement réducteur .......
Allez voir le jeu de Clermont par hasard, je dirai que cela joue encore plus que Toulouse .......

  • Pianto
    44753 points
  • il y a 1 mois

je me souviens, il y a quelques années d'un geste décisif d'un troisième ligne irlandais qui montrait une grande dextérité et un commentateur du rugbynistère avait écrit "j'ai imaginé Lauret en train d'essayer de faire la même chose et j'ai ri."

Effectivement, nos avants sont au-delà de leurs postes respectifs, de très bons joueurs de rugby.

@Pianto

Tout à fait d'accord ! Je me souviens aussi, il y a quelques années, qu'un vice-président de la FFR invoquait la faillite de la formation à la Française pour expliquer une litanie de mauvais résultats...

  • oli 30
    8745 points
  • il y a 1 mois

Oue ça joue bien, on gagne le grand chelem, mais le pire c'est que l'on a encore quelques axes de progressions:
=> la touche ! On s'est arrêté de sauter sur les ballons adverses, on a été en difficulté sur nos lancers. Pourtant avec Woki, Flament, Cretin... On en a des spécialistes.
=> Les ballons haut ! ça nous coûte un essai bête contre les irlandais plus toutes les situations où on a pris des pénalités ou perdu des ballons.
=> la réussite au pied: elles n'étaient pas toutes évidentes à mettre mais Jaminet en a loupé quelques unes.
=> nos combinaisons en attaque sont redoutables mais on aurait encore pu faire plus mal sans tant de ballons tombés.

Jeu de mains, jeu de malins !!!

"À la Toulousaine" et vous citez François, Toto, Cyril, Julien et Grégory moi cela me va 👌.
Forcement passer par le sol cela ralenti le jeu sans compter le risque de se faire Gratter et donc de repartir 60m plus loin sans le ballon.

@Dupont9A

Passer par le sol crée des lignes de hors jeu pour faire reculer l'adversaire.
Il faut un savant mélange des 2 !

@Jonathan Sextoy

Je nai pas du tout cette vision du jeu mais ce n'est pas bien grave car a vrai dire il n'y a pas de vérité ou une maniere formelle de gagner, les iRlandais le fond a merveille ton plan mais je prefere le jeu total et situationnel question d'éducation sûrement.

@Dupont9A

Moi aussi, quand je jouais à 7...

@Jonathan Sextoy

Figure toi que je n'ai jamais vue un match de 7 oui oui je deconne pas c'est vrai !

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News