EDITO. 2022/2023 : Tiens, revoilà Dupont
Antoine Dupont fut diabolique face au RCT. Il semble (déjà) repartir sur les mêmes bases que la saison dernière.
Sur la lancée de ses saisons précédentes, Antoine Dupont a réalisé une partie stratosphérique face à Toulon, ce dimanche. Mais jusqu'où peut-il aller ?

À Toulouse, les retours à Ernest-Wallon - qu’ils soient en septembre, novembre ou mars - représentent toujours quelque chose de spécial. Dans une ambiance survoltée et sous les yeux un public dans l’attente de ses « stars » internationales, l’occasion était donc trop belle pour ne pas répondre présent. Face au LOU à l'orée du printemps dernier, les Chelemards étaient sortis du banc pour faire gagner le Stade en fin de match. Tout juste entré en jeu, Dupont avait sonné la révolte sur une charge à la testostérone et pour cette rentrée des classes à domicile, le meilleur joueur du monde 2021 tenait à récidiver en revêtant son plus bel attirail. Comme on se met sur son 31 pour impressionner la plus belle fille de la classe, chaque premier jour de l’année.

TOP 14. RÉSUMÉ VIDÉO. Grâce à un Dupont des grands soirs, Toulouse surclasse Toulon et prend la tête du classementTOP 14. RÉSUMÉ VIDÉO. Grâce à un Dupont des grands soirs, Toulouse surclasse Toulon et prend la tête du classement

Alors qu’on l’avait quitté la semaine passée sur une partie juste mais presque terne niveau coups d’éclats (une fois n’est pas coutume), l’enfant de Castelnau-Magnoac a fait taire tous ceux qui auraient osé arguer que le retour de vacances pouvait être difficile, même pour le meilleur joueur du monde. Que nenni, après la sobriété de Chaban, Toto proposa tout son arsenal à Wallon. Plus autoritaire qu’un proviseur en défense, à l’image de son retour sur Wainiqolo (7ème), Dupont fut également le plus inspiré des élèves en attaque, et de loin. Toujours rusé, précis et judicieux dans ses choix, le capitaine tricolore fut surtout démoniaque sur ses initiatives individuelles, où ses cannes et son raffut bionique semèrent le trouble toute la soirée dans la défense toulonnaise. Bonnes statistiques (135m parcourus, 6 défenseurs battus, 13 plaquages) ne sauraient mentir…

RUGBY. Dupont + capitaine = gagne ? Le calcul simple d’Imanol HarinordoquyRUGBY. Dupont + capitaine = gagne ? Le calcul simple d’Imanol Harinordoquy

Et si comme l’ont répété ici et là les acteurs perdants du week-end, ce Top 14 2022/2023 est un nouveau marathon qui s’annonce, Toto semble bel et bien reparti sur les mêmes bases que la saison dernière. Et de celle d’avant. Et de celle d’avant. Des exercices qui le virent remporter 1 titre de champion d’Europe, 1 de championnat, et puis bien sûr plus de distinctions individuelles qu’on ne saurait en compter, entre son trophée de meilleur joueur de France (1 fois), d’Europe (1 fois), du 6 Nations (2 fois) et du monde (1 fois). En aspirant à nouveau à tout rafler sur son chemin, histoire d’appréhender au mieux la compétition qui se profilera au coup de sifflet final de cette saison. Avant de pourquoi pas remporter la seule récompense qui manque, pour l’heure, à son palmarès. Une coupe du monde à domicile, rien que ça (pour le commun des mortels). Mais suite logique d’une destinée à part pour celui dont chaque match pose une répétitive question : mais jusqu’où est-il capable d’aller ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Est-ce vraiment Antoine Dupont ? Je n'ai pas vu les stigmates !!!!

Derniers articles

News
News
Transferts
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News