Drop de Béton oeuvre pour l'insertion sociale des publics en difficulté grâce au rugby
L'association Drop de Béton a sensibilisé les enfants au rugby.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Focus sur l’association Drop de Béton et sur ses différentes missions auprès des enfants, des féminines et du rugby fauteuil.

Les débuts

Nous sommes en 1994 quand Jean-Claude Lacassagne et Yves Appriou, respectivement secrétaire générale et entraîneur du club de Mérignac, se rendent compte qu’il n’y a que très peu d’enfants issus des quartiers prioritaires au sein de l’école de rugby de leur club. Ils décident alors d’essayer d’amener ces jeunes vers le rugby. Pour cela, ils se munissent de ballons, de plots et de sacs de placages et vont aller dans ces quartiers pour sensibiliser à la pratique du rugby. Au bout de trois belles années, ils décident de structurer leurs actions autour d’une association, et c’est ainsi que Drop de Béton est née. Jusqu’en 1997, l’association se développera autour du principe du bénévolat, de la participation de chacun en organisant de nombreuses activités. Cependant, ayant rapidement compris que cette démarche n’aurait de résultats que dans la durée, la régularité et la qualité des actions, les dirigeants optèrent pour la professionnalisation des intervenants. C’est ainsi qu’en 1998, profitant des dispositions de la Loi Aubry, l’association a créé ses premiers emplois : deux emplois jeunes qui avaient la qualité d’éducateurs animateurs sportifs. Drop de Béton a ainsi eu les moyens d’intervenir, au quotidien, auprès de l’ensemble des structures de proximité de la Ville (centres sociaux, d’animations, MJC, centres de loisir …) ainsi que dans les écoles élémentaires de Mérignac.


 Jean Boucain, responsable du développement de Drop de Béton

On veut être présent dans la durée. C’est pour ça qu’on met en plus des activités qui durent entre six et dix séances.

L’association a également enrichi ses actions en apportant des réponses aux constats effectués sur le terrain au cours de ses actions : une forte implication dans le domaine de l’hygiène, la santé et la nutrition dans le cadre du projet « Une santé en béton » qui a reçu le label du Programme National Nutrition Santé. Dans le même temps, compte-tenu de l’intérêt manifesté par les filles, notamment celles issues de l’immigration, lors de nos interventions dans les quartiers, une attention particulière fut apportée au rugby féminin. A l’occasion de la Coupe du Monde 2007, l’association bénéficia de la mise à disposition d’un Agent de Développement, dans le cadre de l’Opération « Soyez Sport » initiée par le CNOSF. Cet éducateur étant également spécialiste du public handicapé (physique et mental) permis à Drop de Béton d’étendre son champ d’activité à ce secteur. Une équipe de rugby fauteuil fut créée en 2008, tandis que des interventions étaient réalisées dans les Instituts spécialisés.

Le développement

En 2007, ce seront de nouveau quatre autres personnes qui seront recrutés, seulement dix ans après la création de l’association. Dès lors, la structure possède les moyens humains pour implanter ses activités sur l’ensemble de la métropole bordelaise et de s’exporter au-delà de sa ville natale de Mérignac. C’est ainsi que, outre une antenne créée en Seine Saint-Denis fin 2008, Drop de Béton se retrouve à mener des actions à Lormont, Cenon ou encore Saint Eulalie. Au-delà des actions menées auprès des enfants et femmes des quartiers prioritaires, l’association a décidé de diversifier encore ses missions.

Dans les trois prochaines années, on veut qu’il y ait 12 structures labellisées « Drop de Béton » partout en France. De plus, on a créé des partenariats avec les clubs de Dax, Mont-de-Marsan, Périgueux, Limoges, Bergerac et Agen". Jean Boucain

Ainsi, Drop de Béton qui maîtrisait déjà le rugby fauteuil et le rugby adapté s’est alors lancé dans le rugby en milieu carcéral. Après plusieurs années de dur labeur et de développement, les sollicitations se mettent alors à arriver. C’est par exemple ainsi qu’un partenariat a été signé cette année avec l’UBB pour la section rugby fauteuil, qui joue donc désormais avec les couleurs et le logo du club bordelo-béglais. Enfin, le club offre 200 places à l’association pour que les enfants puissent voir un match de Top 14 de leurs yeux.  

L’accompagnement extra-sportif

Au-delà de la découverte et de la pratique du rugby, l’association met en place un système d’accompagnement et d’insertion professionnelle. C’est ainsi qu’ils accompagnent les différents publics rencontrés dans leur recherche de stage, de formation, de travail également. Ils permettent aussi à préparer au permis voiture, ou encore au BAFA et à la formation aux métiers du sport (BPJEPS, DEJEPS…).

Témoignage :

Dounia est une des personnes les plus estimées et représentant le mieux l’association, et ses missions. Elle a connu l’association en 1997, dans le quartier Beau Désert à Mérignac. Une des structures d’animations du secteur proposait des activités et animations par le biais de Drop de Béton, dans le cadre de missions visant l’insertion sociale dans les quartiers. Très vite, le courant passe avec l’équipe de l’association, et Dounia s’intéresse au rugby. Elle participe donc aux activités de la structure tout en l’intégrant en tant que bénévole. Elle prend ainsi part au fur et à mesure des années aux tournois inter-quartiers de différentes villes en France. Le rugby lui plait, et elle décide de solliciter quelques copines, afin de monter une petite équipe de rugby.

On voulait pouvoir créer notre propre équipe, et on a pu le faire. Ça n’a pas été simple au début, mais maintenant on a réussi à fonder un club solide, officiel. On a tout fait nous même, la communication, le marketing, le démarchage. Depuis 2015, Drop de Béton a même son école de rugby, exclusivement féminine !

À 18 ans, Dounia a pu constater de l’ampleur de la présence et du dévouement des équipes de Drop de Béton. En effet, alors qu’elle avait reçu un avis d’expulsion, l’association l’a soutenue dans sa demande de régularisation, l’a aidée pour effectuer les démarches nécessaires et répondre aux demandes de l’administration. Mais Drop de Béton a toutefois continué son accompagnement auprès de Dounia dans le soutien scolaire, puis universitaire, jusqu’à la recherche de stage. De nombreuses années plus tard, Dounia est reconnaissante et continue de participer activement à l’association. "Aujourd’hui je suis coordinatrice périscolaire à Mérignac. Je me suis découvert cette passion avec les enfants grâce à l’association". Elle est toujours bénévole, mais est aussi administratrice au Conseil d’Administration.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bien loin des ors du top 14 , le rugby existe !! bravo ! et merci !

Chapeau !

Bravo, respect...

  • breiz93
    60894 points
  • il y a 2 ans

Une véritable institution appliquant et respectant les valeurs...

Les nouvelles lois limitant drastiquement les emplois jeunes ou équivalents vont tuer dans l'oeuf combien associations de ce type?

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
News