Débat : Les joueurs du XV de France jouent-ils plus de matchs que les Anglais ?
Français / Anglais : qui joue le plus de matchs ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Débat : Les joueurs du XV de France jouent-ils plus de matchs que les Anglais ? Tentative de comparatif entre les cadres des deux sélections...
Après la déroute du XV de France lors de la tournée en Australie, Philippe Saint-André a une nouvelle fois critiqué l'organisation du rugby français et son calendrier surchargé. Selon lui, on joue bien trop de matchs en France, ce qui met en danger la santé des joueurs et empêche l'équipe de France de rivaliser avec les meilleurs.

De l'autre côté de la Manche, on constate que le XV de la Rose a lui tenu son rang en Nouvelle-Zélande, en passant même proche de la victoire dans les deux premiers tests. Or, le fonctionnement du rugby anglais est assez proche de celui que l'on connait chez nous : du moins, il l'est beaucoup plus que celui de l'hémisphère sud et des nations celtes, qui protègent au maximum leurs internationaux.

La question peut donc se poser : les joueurs anglais jouent-ils plus de matchs que ceux du XV de France ? Pour se faire une idée, nous avons décidé de comparer les temps de jeu des joueurs considérés comme cadres des deux équipes, ligne par ligne : Joe Marler, Joe Launchbury, Chris Robshaw, Billy Vunipola, Danny Care, Owen Farrell Luther Burrell et Mike Brown pour l'Angleterre, Thomas Domingo, Yoann Maestri, Yannick Nyanga, Louis Picamoles, Rémi Talès, , Wesley Fofana et Brice Dulin pour la France. Des joueurs importants comme Thierry Dusautoir ou Manu Tuilagi n'ont pas été pris en compte ici, des blessures les ayant privé d'une bonne partie de la saison.

Note : Bien sûr, une telle comparaison ne peut-être totalement significative, compte tenu des blessures qu'ont pu connaître certains joueurs au cours de la saison, ou de la différence de style de jeu qui existe entre les deux championnats : si la Permiership propose un jeu plus rythmé et aréré, le Top 14 est plus rugueux et plus engagé. Il faut également prendre en compte le fait que les joueurs anglais disposent d'un temps de repos supérieur à l'intersaison. Néanmoins, elle nous permettra quand même de nous faire une idée.

Les matchs de Coupe d'Europe (H Cup et Amlin Challenge) sont inclus dans le nombre de matchs disputés en club.

  • Joe Marler
    24 matchs, 24 titularisations = 1604 minutes de jeu avec les Harlequins
    10 matchs, 9 titularisations = 599 minutes avec le XV de la Rose
    Total = 2203 minutes.

    /

    Thomas Domingo
    22 matchs, 19 titularisations = 1190 minutes de jeu avec Clermont
    9 matchs, 6 titularisations = 425 minutes de jeu avec les Bleus
    Total = 1615 minutes
  • .

  • Joe Lauchnbury
    22 matchs, 18 titularisations = 1540 minutes de jeu avec les London Wasps
    11 matchs, 11 titularisations = 758 minutes de jeu avec le XV de la Rose
    Total : 2298 minutes.

    /

    Yoann Maestri
    25 matchs, 19 titularisations = 1535 minutes de jeu avec le Stade Toulousain
    11 matchs, 10 titularisations = 719 minutes de jeu avec les Bleus
    Total : 2254 minutes.


  • Chris Robshaw :
    22 matchs, 22 titularisations = 1732 minutes avec les Harlequins.
    11 matchs, 11 titularisations = 880 minutes avec le XV de la Rose.
    Total : 2612 minutes.

    /

    Yannick Nyanga
    23 matchs, 17 titularisations = 1413 minutes avec le Stade Toulousain.
    6 matchs, 4 titularisations = 298 minutes en Bleu.
    Total : 1711 minutes.


  • Mako Vunipola :
    22 matchs, 21 titularisations = 1630 minutes avec les Saracens.
    8 matchs, 7 titularisations = 428 minutes avec le XV de la Rose.
    Total = 2058 minutes.

    /

    Louis Picamoles :
    25 matchs, 19 titularisations = 1499 minutes sur le terrain avec le Stade Toulousain.
    6 matchs, 4 titularisations) = 304 minutes avec le XV de France.
    Total : 1803 minutes.


  • Danny Care
    23 matchs, 21 titularisations = 1525 minutes de jeu avec les Harlequins
    7 matchs, 6 titularisations = 459 minutes de jeu avec le XV de la Rose
    Total : 1984 minutes.

    /

    Maxime Machenaud
    25 matchs, 22 titularisations = 1639 minutes de jeu avec le Racing Métro
    7 matchs, 4 titularisations = 374 minutes de jeu avec les Bleus
    Total : 2013 minutes.


  • Owen Farrell
    22 matchs, 19 titularisations = 1415 minutes de jeu avec les Saracens
    9 matchs, 9 titularisations = 706 minutes de jeu avec le XV de la Rose
    Total : 2121 minutes.

    /

    Rémi Talès

    26 matchs, 23 titularisations = 1690 minutes de jeu avec Castres
    8 matchs, 6 titularisations = 500 minutes de jeu avec les Bleus
    Total : 2190 minutes .

  • Luther Burell
    27 matchs, 26 titularisations : 2089 minutes de jeu avec Northampton
    7 matchs, 6 titularisations : 481 minutes de jeu avec le XV de la Rose
    Total : 2570 minutes

    /

    Wesley Fofana
    18 matchs, 17 titularisations : 1313 minutes de jeu avec Clermont
    9 matchs, 9 titularisations : 706 minutes de jeu avec les Bleus
    Total : 2019 minutes.



  • Mike Brown
    24 matchs, 24 titularisations = 1817 minutes de jeu avec les Harlequins
    11 matchs, 11 titularisations = 873 minutes de jeu avec le XV de la Rose
    Total = 2690 minutes.

    /

    Brice Dulin
    22 matchs, 20 titularisations = 1580 minutes de jeu avec Castres
    11 matchs, 10 titularisations = 826 minutes de jeu avec les Bleus
    Total = 2406 minutes.


Conclusion : Contrairement à ce que l'on pourrait penser et malgré un championnat moins long (12 équipes en Premiership, contre 14 chez nous), les principaux cadres du XV de la Rose auront donc disputé plus de minutes au cours de la saison que ceux du XV de France. Seules exceptions pas vraiment notables, celles de Maxime Machanaud et Rémi Talès, qui ont joué une poignée de minutes de plus que Danny Care et Owen Farrell.

Si les joueurs anglais ont semblé accuser le coup physiquement lors du dernier Test Match contre les All Blacks, perdu assez nettement (36-13), globalement, leur état de fraîcheur semblait tout de même bien supérieur à celui des Français, apathiques tout au long de la série contre les Wallabies. Mais ce n'est vraisemblablement pas le temps de jeu sur la saison qui est à l'origine de cette différence...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Tout ou presque a été dit, et fort bien. Au delà de ces chiffres de temps de jeu, un aspect est à prendre en compte: l'usure mentale. Elle est probablement supérieure chez les joueurs français. D'une part, plusieurs d'entre eux ne sont pas des titulaires indiscutables dans leurs clubs, et même si la concurrence fait progresser, elle est probablement facteur de stress. Doublement même, car cette concurrence met en péril leur place en edf. D'autre part, le championnat anglais à 12 clubs avec seulement 4 qualifiés et une descente permet certainement un repos mental supérieur, par rapport à nos joueurs sur la brêche jusqu'au dernier match de poule.
Or cette équipe de France, en plus d'une qualité technique douteuse et d'un plan de jeu opaque, semble totalement manquer d'envie, de joie de jouer, alors que ce devrait être le Graal.
Bref, au lieu d'une super machine à travailler les mêlées qui ne sert à rien vu le résultat, il leur faudrait un bon psy, en plus du reste.

J'aime bien les gens qui critiquent PSA, ce sont les mêmes qui critiquaient Marc Lièvremont et ce sont encore les mêmes qui disent que finalement il n'était pas si mauvais que ça.

  • Cartherion
  • il y a 6 ans

Va falloir que PSA arrête de chercher des excuses à la con car le problème c'est pas le temps de jeu des joueurs ou quoi que ce soit le problème c'est tout simplement PSA et son staff depuis qu'ils sont à la tête de l'équipe de france plus rien ne va !!!!

"Il a voulu manger une dose de pragmatisme, mais il a du tomber dans la marmite"

T'as réussi à résumer ce que je n'arrivais pas à formuler! Je sur-plussoie la formule (et je te la pique)!

  • Harry
  • il y a 6 ans

Robshaw est un joueur et un capitaine exemplaires :11 matchs internationnaux de 80 mns, les inter français sont loin derrière...

  • Harry
  • il y a 6 ans

Il est bon d'avoir remis les choses à l'endroit ça va faire 3 ans que PSA ,Bru et Lagisquet,(pour masquer leur valeur ajoutée négative), racontent sans arrêt de grosses craques à ce sujet et qu'aucun média ne les reprend jamais de volée voire même ils les cautionnent alors qu'il suffit de vérifier pour voir que PSA et sa bande se moquent du monde avec leurs excuses en bois...maintenant ce qu'il faudrait faire ,juste pour voir, c'est comparer les revenus globaux des joueurs anglais et français,juste pour voir...

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Bon bah voilà... Une preuve de plus qu'on est des branlos !!!

certains commentaires sont bcp trop longs...ouppait on enlever des mots au hasard pour les raccourcir, il fait chaud, c est fatiguant B-)

j'avais bien compris la blagounette mais j'ai tenu à préciser parce que la conception du rugby dans le sud est est vraiment très différente de celle du sud ouest,
le reste du débat french flair intelligence situationnelle ... c'est enc... les mouches
jouer un 2 contre 1 dans l'embut c'est du bon sens, rien à voir avec le french flair
le french flair type c'est cedric hayman qui marque un essai hallucinant en nouvelle zelande en tournée, alors qu'à la base il n'y a pas la place, c'est cabannes qui croise avec je sais plus qui et qui remet pour l'essai du bout du monde etc... des situations qui se débloquent alors qu'elle n'aurait pas dû

jouer contre nature.... surement oui mais c'est quoi notre nature aujourd'hui????
quand on lit que Fulgence est titulaire sur le 3e match pour etre le premier soutien offensif sur des actions positives alors que sur les 2 matches précédents tu ne t'en es créé que 2 ou 3 au total, encore faut il aligner à côté une équipe qui nous mette dans ces situations et que le seul mec que tu alignes connus pour arracher des ballons est Bastagros et que tu oublies un burban, leroux ou picamoles qui sont réputés sur ce plan je m'interroge vraiment sur l'analyse et les compétences

PSA c'est juste la négation du jeu, c'est comme ça. Il a voulu manger une dose de pragmatisme, mais il a du tomber dans la marmite


Aaah dsl pr le triple post, j'ai retrouvé l'interview de Lagisque, elle montre à quel point le staff actuel à des idées (Lol)

Tape : "Lagisquet, 3 questions qui fâchent"

Ya une autre perle dedans : "Si nous avions un maillot noir, tout le monde dirait qu’on est géniaux". Ouuuiiii

Et ce n'est pas parce que le rugby est pro que l'on doit oublier que ce n'est qu'un jeu (donc du plaisir avant tout)
Dans lequel il y aura toujours de l'à peu près...

"Sud Profond" c'est une blagounette hein 😉

Intelligence situationnelle = s'adapter à la situation
French flair = tenter un coup improbable, effectivement (mais pas suicidaire pour autant)

Dans les faits ? C'est la même chose. Jouer un 2 contre 1 dans ses 22m on va appeler ça du French Flair, mais c'est juste une adaptation à la situation (surnombre) qui fait fi des consignes/préjugés (Dans les 22m, on tape !).

Après tu m'as un peu mal compris : je pense qu'en ce moment on joue à contre-nature, en cherchant justement à imiter les autres nations (cf une interview de Lagisquet dans l'Equipe : "les autres nations ont toutes des centres puissants. Alors nous on devrait être plus malins que les autres ?" j'arrive pas à la retrouver mais c'était édifiant).

Mais bien sûr que je n'ai pas dis qu'on devait se réduire à former des bourrins et compter sur la chance et le mental à tout les coups...

Juste, jouons avec nos qualités et arrêtons de nous dévaloriser, pour commencer, plutôt que d'imiter les autres et se rendre compte qu'on en est pas capable.

Si tu veux, mon meilleur souvenir du XV de France c'est Bernat-Salles vs Lomu, Dourthe vs Umaga... la technique et le physique ne font pas tout.

(En ce qui me concerne, je joue 2e ligne et suis plutôt un joueur de ballon, pas un "tueur", donc attention à ne pas me comprendre à l'envers 😉 )

black mamba ... pour résumer il y a beaucoup de contre vérités dans ce que tu dis
et ce discours là est parfait dans l'amateurisme le vrai (sans être péjoratif) mais aujourd'hui le rugby est pro et ça suppose de ne pas laisser de place au hasard et à l'à peu près
l'intelligence situationnelle ce n'est pas ça non plus, je dirais meme qu'elle peut etre opposée au french flair qui est de tenter un coup improbable alors que l'intelligence situationnelle te dirait de jouer différemment
après evidemment c'est une histoire d'homme comme dans tous les sports, ce qui fait que le supplément d'âme te fait renverser des montagnes
l'idée n'est en rien de copier les autres nations mais déjà de savoir faire évoluer la notre, on constate que nos avants sont des bourrins et nos 3/4 sont foufous.. et alors??? en quoi ça nous empeche de chercher à développer d'autres qualités chez eux
d'ailleurs quand tu parles de sud profond tu parles de sud est je pense parce par chez moi on a une conception diamétralement opposée

J'ajouterais qu'on parle beaucoup de "formation, temps de jeu, blabla" mais ce n'est que du rugby, et donc avant tout une histoire d'homme et de groupe.

Ex : l'Argentine a fini 3e d'une Coupe du Monde avant même d'avoir un club pro, les Fidjiens ont été à 2 doigts d'éliminer l'Afrique du Sud en 2007, l'Italie des 90's battait régulièrement les grandes nations...

Est-ce qu'ils étaient meilleurs, mieux préparés etc ... que les autres nations ?

Non, c'était juste des groupes qui jouaient bien, ensemble, et avec leur qualités.
C'est exactement ce qui nous manque en ce moment.

Après, certain des problèmes que vous évoquez sont réels, mais en vrai ya largement moyen d'avoir une bonne équipe malgré cela.
Cela dit, vu notre groupe tout pété à la Coupe du Monde, sur un malentendu on peut refaire 2011. (même si j'y crois pas trop, Lièvremont ayant tout de même d'autres qualités de leadership que Saint-André, en tant que coach)

A'men donné on peut aussi arrêter de bader les Blacks : c'est le pays du rugby, ils n'ont que ce sport pour exister sur la scêne internationale, ils le pratiquent dans les écoles, les parcs, etc...

En France, on a pas du tout cette culture là. De plus dans les régions de forte culture rugbystique (le Sud profond quoi 😛 ), on préfère un rugby davantage axé sur le fait de former des "hommes" au "combat" et sur la notion de fraternité... bref tout ce que Dani Herrero dirait mieux que moi.

On a aussi toujours eu historiquement une réputation d'attaquant imprévisible. ATTENTION, imprévisible ça veut pas dire talentueux. Ca veut dire justement qu'on est capable de compenser un manque de qualités physiques ou techniques par un grain de folie ou de courage supplémentaire. La fameuse "intelligence situationnelle" chère à Villepreux.

Bref, le rugby "à la française" ça donne quoi ? Un pack de débile et des 3/4 foufous.

C'est pas la surpuissance des Boks, le talent des Blacks, la rigueur des Anglais ou la tonicité des Iliens.
C'est quelque chose de "différent". En vrai la nation dont on est le plus proche dans le style c'est l'Ecosse, mais avec un plus grand réservoir.

Seulement voilà, on a un staff surprofessionnel surpréparé qui s'est dit : "Oh mais c'est trop bien ce que font les Blacks, les Boks et les Anglais ! Et si on faisait pareil ?"

Sauf que non, on a effectivement pas les joueurs pour. Donc on fait jouer des joueurs à contre nature (Picamoles à qui on demande de faire des PASSES, Fofana 1er centre alors qu'il n'en aura JAMAIS les qualités, c'est un pur 13). On s'obstine sur des "😜rofils physiques" même quand ils ne sont pas encore des produits finis (Vahaamahina, Le Roux, ou même Maestri qui manque clairement de méchanceté et d'impact malgré sa fameuse VMA pour moi).

Et le résultat ? Bah les joeurs sont perdus, le public aussi, et même le staff qui est de bonne foi lorsqu'il dit "on a pas les joueurs".

Est-ce vrai ? Non, on a les mêmes joueurs qu'on a toujours eu : des avants débiles et des 3/4 foufous.

Et on a toujours des jeunes très talentueux (on est Grand Chelemard devant les Anglais tout de même !), même s'il faut sans doute leur laisser un peu plus de temps que dans les autres pays (à l'exception notable de Fickou et Camara...) parce qu'on a pas comme les Boks et les Anglais la culture de la MUSCUUU, et qu'ils doivent d'abord percer en club au contraire des Aussies et des NZ. Mais les meilleurs perceront, ne vous inquiétez pas.

Enfin pour voir les joueurs, il suffit de regarder notre championnat, le grand avantage est que la concurrence y est telle que le moindre mec titulaire en club est proche du fameux "niveau international".
Ex : quand St André va dire : "on a pas de buteurs, on a pas Wilkinson" OK, Wilko n'est pas français, mais les meilleurs buteurs français sont-ils en équipe de France ?

Non, cette saison il s'agit de Gaetan Germain et Pierre Bernard, même pas convoqués à une Tournée. Donc qu'il arrête de se plaindre, si Cruden était français il ne serait même pas pris en EDF ("il n'a pas la dimension physique" kidirait)

  • MILIOUZ
    10950 points
  • il y a 6 ans

Le probleme est certainement global. Oui nos joueurs jouent trop dans une annee : temps de recup et de travail foncier minimal.
Oui le soucis est que le rugby n'est pas integre dans l'education nationale, qui preferera toujours faire des tours de piste et de la gymnastique. C'est d'autant peu de joueur qui ne viennent pas au rugby.
Oui il y a de graves defauts dans la formation. Les anglais depuis toujours travaillent par skills. Rebarbatif certes, mais qui te donne un bagage complet. Oui notre formation globale a longtemps ete suffisante, car le jeu allait moins vite et le niveau etait moindre. Regardons Sir Wilkinson qui a passé des millions d'heure à travailler son jeu au pied. Je suis sur que ce n'est pas le seul à etre un stakanoviste chez nos amis anglophones.
Oui l'arret Bosman, les accords cotonou et autre liberalisations à outrance tuent notre rugby. NOs tres chers presidents de clubs n'ont d'equipes jeunes que parce qu'ils y sont obligés, et prefererent toujours chercher un sud af" ou un fidjien à pas cher deja forme. Y a qu'à voir "l'ecole" de l'ASM dans les iles...
Qu'on ne me ressorte pas l'eternel "es jeunes progressent au contact des grands joueurs". On progresse en jouant, pas en regardant dans les tribunes.*Si l"Angleterre s'en sort aujourd'hui c'est parce qu'ils ont ete obligé de se remettre en question à marche forcee. La crise les a tres durement touche (voir SALE) et ils n'ont pas pu soutenir la course à l'armement du top 14 et leur surenchere financiere. Mecaniquement, les jeunes ont eu plus de place et ils en recoltent aujourd'hui les fruits.
Le fait que le Sud soit regulierement pille de ses stars "matures" les obligent à se renouveller sans cesses. Nous, nous avons legion de joueurs vieillissants installés (regardez les cas HAri, Yach et tant d'autre).

Enfin, le sud joue sur un systeme de selction par province (commes les irlandais)...

Je reste persuade que l'ouverture sauvage aux etrangers niveau joueur est un cancer. Regardez les anglais au foot... Miatrisée cette immigration sportive est excelle,te, mais là on depasse les bornes.

PAr contre je trouve tres anormal que les encadrements soient au contraire tres fermé. Avoir des coachs visionnaires, comme certains NZ ou Aussies (me ressortez pas Mc Enzie par pitie) nous ferait passer certainement un cap niveau mentalite et jeu.

  • breizh
  • il y a 6 ans

je suis a 100% d'accord avec toi maubec! Je suis en Nouvelle-zelande en echange et j'ai donc integré une equipe de rugby et c'est vrai que les jeunes sont vraiment incroyables avec le ballons ! A 5 ans ils te font des drops, des supers passes ! on a vraiment un train de retard ! Aussi ils sont vraiment plus frais physiquement !
je pense qu'il faudrait aussi changer la façon de selectionner car en france il faut repondre a une grille ( poids, taille) sinon tu reste chez toi ..
On a manqué le changement du monde du rugby qui a eu lieux il y a 3 ans ... maintenant on va descendre a chaque rencontre internationnal si rien n'ait fait..
Il faudrait aussi que l'EDF se mange un peut plus de fitness.. car on est vraiment pas tonique et rapide!

On a pas le choix que de voir un désastre a la Coupe du monde pour pouvoir tout remettre a zero et repartir plus fort ! il nous faudraient une enorme claque et ensuite on change de coach !
#hope

On ne veut pas voir les vrais problèmes en face. Les anglais ont mis en place leur système comprenant la formation et l'équilibre XV d'Angleterre/clubs dès 2003 et il ne paye ses fruits qu'aujourd'hui donc le manque de réformes dans le rugby français m'inquiète un peu. On risque d'être confrontés à un sérieux couac au niveau du talent brut.

  • Maubec
    4045 points
  • il y a 6 ans

Comme certains, je pense que la base du problème se situe justement là : à la base.
la technique chez les jeunes.

Quand j'étais en Nouvelle-Zélande, j'ai été impressionné par leurs jeunes. Ils avaient déjà la technique et le sens du jeu dès les tout petits.
Tu vois les gamins le dimanche matin sur Hagley Park, ils s'éclatent et ils tentent des trucs que j'ai rarement vu en matchs chez des seniors : des chistera chez des mômes de 8 ans, des offloads chez des minots qui n'ont pas 10 ans. Et déjà, une volonté de faire vivre le ballon.

Chez nous, rien de cela. J'aime bien aller voir les matchs de jeunes, surtout les finales régionales et les tournois : il y a toujours une super ambiance et c'est tellement rafraîchissant toute cette envie et cette joie de jouer.
Mais niveau technique individuel, nos jeunes sont à des années-lumières des jeunes kiwis.

Et à quelques bonnes semaines-lumières des Anglais si j'en crois les matchs U20.

Cela s'explique notamment par une présence du rugby scolaire et universitaire importante chez les Britanniques et "assimilés" [car traiter un Boer de britannique, c'est comme traiter un Français d'Allemand ou un 2ème ligne de danseuse orientale]
Que ce soit en Nouvelle-Zélande ou en Afrique du Sud, les matchs opposant les "colleges" (niveau lycée et universitaire chez nous) sont diffusés à la TV. Certains le sont en Angleterre. Un varsity match (Cambridge-Oxford) remplit chaque année Twickenham des mois à l'avance quand une 1/2 de HCup n'arrive pas à remplir les 3/4 des gradins.

Physiquement on peut rivaliser mais aujourd'hui on n'a plus que ça : rivaliser et défier physiquement comme le rugby du début des années 2000, celui des Anglais et Boks champions du monde et du BO champion de France.
C'est ça, notre jeu. Que ce soit en EdF ou en Top14, il semblerait qu'on soit restés bloqués à 2007.
D'ailleurs on ne découvre que maintenant la défense inversée...

Et surtout les autres ont avancé : la grande différence entre nous et les autres, c'est le rythme.
Le rythme, la vitesse d'exécution, le temps de jeu continu et global.

Pour ceux qui parlent de se sortir les tripes, de se révolter, c'est vrai mais c'est terriblement difficile quand tu tires la langue au bout de 20mn de jeu.
Sur le deuxième test, l'EdF a cassé le rythme au maximum pour respirer et jouer sur ses seules qualités made in Top14 : défense, défense, bataille dans les rucks, défense, rugosité maximum, défense, mêlée, défense...
Sauf que ça ne peut éventuellement marcher qu'à 100% de ses moyens physiques face à un adversaire qui ne soit pas égal à ce niveau-là.

L'Australie était pourtant justement le candidat idéal pour ce genre de jeu : les Boks et l'Argentine sont ceux qui leur font le plus de mal mais leur jeu, même souvent minimaliste, est aujourd'hui plus imaginatif que le nôtre. Et c'est ce côté dépassé de notre jeu qui a permis à l'Australie de nous exploser (comme en 2010 où on les massacre en mêlée fermée, on les détruit dans les rucks et on se prend 50 pions dans la tronche car on ne peut pas suivre dès que le ballon bouge...)


P.S. : rien à voir mais Salviac76, comment as-tu pu mettre le blason de Montauban,je ne le trouve pas dans la liste des clubs proposés dans la gestion du profil ! 🙁

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans

Je suis d'accord avec beaucoup mici, mais je pense que le post de Jumisao est celui que je prefere.
J'appellerais ca le top14 tue l'EdF. On ne peut pas demander aux internationaux de jouer les matches internationaux a l'oppose de ce qu'ils jouent en club, comment peuvent-ils vraiment y arriver ?
Ah oui, quand on a 2 mois de prepa pour la CdM, ca se passe mieux.
Les Anglais ayant un championnat qui prepare reellement au niveau international,parce qu'ils y jouent de la meme facon, sont du coup beaucoup mieux physiquement, et donc aussi beaucoup mieux mentalement.

  • ced
    100447 points
  • il y a 6 ans

non mais on est où là ? les "journalistes" du Rugbynistère ont été pris en otages c'est pas possible ! cette enquête est faite sous la contrainte, y a même pas une vanne sortie du fond d'un vestiaire miteux.
rendez-nous les mecs bourrés qui répètent 3 fois la même phrase et qui arrivent à oublier des mots même en faisant un copier-coller !

  • jumisao
    20986 points
  • il y a 6 ans

Je crois qu'on se trompe de combat. Ce n'est pas tant le nombre de matchs ou de minutes joués qui comptent...mais le niveau et le style de jeu en championnat. Et désolé, mais je pense sincèrement que le niveau de jeu en Angleterre est bien plus relevé qu'en France Ou du moins, que le jeu pratiqué en Top14, par la majorité des clubs, est (trop) basé sur le combat, sur les avants, et bien moins sur le mouvement et la vitesse (les 3/4 des matchs en France sont d'un chiant au possible, c'est du rentre dedans et presque rien de plus. Nos phases finales sont atroces, très peu d'essais, et très peu d'actions où le ballon circule vite entre les joueurs, ...). Nos joueurs, en EDF, sont donc très bons en club, mais quand il faut changer de style en international, contre des équipes qui jouent plus vite, plus dans les intervalles, ... on est à la ramasse, et ça ne sera certainement pas en diminuant le nombre de matchs joués qu'on changera quelque chose. Notre plus gros problème vient de la formation, qui est telle que l'on souhaite avoir des joueurs pour le style de jeu pratiqué en pro.


Pendant l'année, je suis allé voir mon petit cousin de 16 ans lors d'une compet...technique, intelligence situationnelle, vista, yen avait pas un pour sauver l'autre. Des parpaings toutes les 20sec, des joueurs qui foncent bêtement tout droit alors qu'il y a des 3 ou 4 contre 1 à l'aile, des passes hasardeuses,....J'avais l'impression de regarder des gamins qui venaient de commencer le rugby, alors que la plupart d'entre eux ont plusieurs années de rugby derrière eux. A l'inverse, ayant visité plusieurs pays du sud, australie/nouvelle zélande notamment, le niveau de technique des gosses là-bas est impressionnant. Un pilier qui fait plusieurs offloads réussis, c'est courant.

Tant que notre formation sera axée sur le combat, pour avoir des bons joueurs de clubs, on n'avancera pas plus, et on ne fera illusion qu'un match tous les 15 matchs.

Le principal défaut des instances françaises - fédérations, clubs... - est de ne pas savoir assumer ses erreurs ni accepter de se remettre en question. À croire qu'ils aiment patauger dans la boue...

De temps en temps, il faut savoir ravaler sa fierté, faire profil bas, réfléchir et bosser ! Les Anglais ont eu ce courage pour bien figurer à la Coupe du Monde. À quand notre tour ?

donc si je comprends bien soit les anglais sont dopés soit nos entraineurs sont des burnes soit nos joueurs ne se dépouillent pas ?

ok avec toi mais prend l'exemple uniquement de la finale... parce que le match qui a précédé était une parodie

Merci au Rugbynistère pour cette petite enquête : du bon travail de journalisme ! C'est cool d'avoir les données pour mieux déchiffrer les discours de notre sélectionneur préféré.

Une petite pensée pour les sites PROFESSIONNELS que sont RR et Rugbyrama pour vous avoir laissé l'exclu sur ce sujet 🙂 ... (ironie à son paroxysme).

  • Magnot
    0 points
  • il y a 6 ans

Et je rajouterai que je préfère perdre avec les honneurs comme ça a été le cas en finale 2011 où ils se sont vraiment pelés le cul que de gagner en ayant fait un hold up sans produire de jeu comme contre les anglais au tournois des 6 nations.
Mais bon, à chacun son avis sur la chose.

Je suis assez d'accord avec Magnot68,

simplement car ce que beaucoup d'entre nous demandons que les joueurs qui composent le XV de France commencent (oui, commencent) par se sortir les boyaux avant de produire un jeu Made in NZ, bien plus que ce que nous voyons depuis quelques temps ! Et ça, c'est avant tout dans la tronche.

À l'image des écossais, par exemple, qui manquent peut-être de qualité individuelles (et encore) mais qui sont prêt à mourir sur le terrain pendant 80 minutes.

Finalement, pour être prêt à mourir honorablement, c'est évident qu'il faut jouer, et c'est pas un mec qui restera dans les gradins en phase finale de championnat qui va se le permettre, ou alors bien maladroitement (coucou Michou, coucou Vaha😊)

Pour ce qui est de la tactique, j'en parle à PSA et je reviens vers vous 😊.

je te rejoins sur ce constat Mignot et déjà sous laporte c'était la même sauf quand on avance pas on recule
mais dire que c'est la faute aux étrangers qui prennent la place des joueurs français est une hérésie et une contre vérité

  • sylche
    37658 points
  • il y a 6 ans

Vu la photo, je pensais que la question c'était plutôt "qui a les plus beaux yeux ? "
Et là, franchement, entre ceux de Picamoles et ceux de Robshaw, il y a de quoi hésiter...

  • Magnot68
  • il y a 6 ans

Sapiac76, je me suis peut être mal exprimé ou mal fait comprendre mais je parlais de haut niveau dont j'ai fait partie.
Et je me répète en disant que le mental fait avancer et cette équipe ne l'a pas en ce moment ou bien PSA ne le véhicule pas bien ou pas du tout.
Le niveau on l'a, on n'est pas plus mauvais que les autres équipes, mais il manque quelque choses et je ne pense pas que l'excuse du temps de jeu y soit en majorité responsable.

Je sais très bien que le jeu est important mais là on sent bien qu'il leur manque ce plus.
Le dernier 6 nations, je me suis emmerdé devant la tv à voir un jeu vraiment décevant de l'EDF.
Et on a bien eu de la chance face aux anglais avec peut être un sursaut d'orgueil mais qui a duré 2 minutes, le reste, on a mangé, on leur a rendu les ballons, et on les a regardés jouer.
Par contre je me suis régalé de voir les irlandais jouer collectifs et même très collectifs.

Il n'y a pas d'âme dans cette équipe et pourtant je suis à fond derrière eux. Il manque sûrement un leader qui les pousse car je ne crois pas que Papé qui s'en prend à Bonneval après lui avoir fait une passe de merde soit l'homme de la situation.


La France est une grande équipe qui n'est pas morte mais faut se relever et vite car on se fait rattraper.

  • kou2tronche
  • il y a 6 ans

De tout façon, comparer les anglais et les Français n'est pas pertinent, c'est la comparaison avec les nations du sud qui compte.
Si on regarde sur 2 ans Dusautoir et Hooper, c'est combien de matchs le gap?

Pour reprendre la liste de Virilmaiscorrect
:
-Le nombre de match : le plus important

- Le niveau d'un championnat : c'est important mais difficile à comparer
- La préparation physique: lié au nombre de match
- Le niveau de la récupération physique : idem
- Le niveau de la récupération mentale : idem
- Le niveau technique individuel: idem, ça se travaille toute la carrière, le nb de match permet d'en faire plus
- Le niveau technique collectif : lié au championnat et nb de match

Sérieusement, si on dit que le nombre de match joués dans l'année et donc préparés n'est pas déterminant, alors revenons au top 16, ca fera plus d'argent pour le rugby. Les AB permettent à leurs stars de prendre des congés sabbatiques, ils ne leur font pas jouer plus de matchs.

On verra la saison prochaine...

magnot on parle de rugby de haut niveau là, ça veut dire qu'il faut avoir toutes les qualités et pas seulement quelques unes
on ne peut pas se contenter de vaillance à défaut de technique ou l'inverse
ça déjà été dit mais c'est pas à 22 ans que tu apprends la technique du poste, c'est bien avant, la seule chose que tu gagnes en jouant c'est l'expérience
mais avant de postuler tu dois avoir un minimum de pré-requis que nos joueurs n'ont pas

Ce que je retiens de vos commentaires et que j'approuve à 100% c'est que peu importe les stats, l'EdF est à la traine.

Qu'on joue plus ou moins si on perd on aura toujours des excuses: "nos joueurs jouent trop en championnat et son fatigués" ou "nos joueurs ne jouent pas assez et n'ont donc pas de rythme"...

Après sur le point "importance du championnat" je suis par contre d'accord avec PSA. On sent très bien qu'en France, la tendance est le Top 14 plutôt que l'EdF (pas de protection des joueurs sélectionnés, pas de planning adapté, etc.)... mais dans un sens en tant qu'employeurs les Clubs ont leur mot à dire. Aurait-il fallut salarier les joueurs via la FFR plutôt que de s'acheter un stade? Peut être que oui!?

Enfin, moi en ce moment je me régale de voir jouer l'équipe de France de foot. Et ceux pour 2 raisons. La première c'est qu'ils gagnent (ça aide quand même pas mal dans l'affection du public). La seconde, c'est qu'on sent qu'ils aiment jouer ensemble avec un entraineur qui propose de bonnes choses.

Point qu'on ne retrouve pas aujourd'hui dans le XV de France.

Pour ma part, je soutiendrai toujours notre équipe. Mais là il ne me font pas rêver, et les victoires sont souvent poussives.
Alors je laisse passer 2015, en espérant (et c'est méchant) qu'on se tôle en poule, et que la FFR prenne les devants pour sélectionner quelqu'un de capable avec une vraie politique de jeu (d'attaque de préférence).

  • Magnot
    0 points
  • il y a 6 ans

C'est peut être le cas Sapiac76, mais à voir le nombre de joueurs français présents lors de la finale, on peut se poser la question. Et ceci est pareil tout au long de la saison.
Comment peut on progresser si on ne joue pas ou très peu?
On joue contre des Italiens qui ne nous reoutent plus ou qui nous battent. Normal, ils jouent presque tous en France ou en GB.
Ok wilkinson peut apporter, et après si c'est lui qui joue, comment va progresser un autre 10 si c'est wilko qui joue.
Chabal est peut être un home des cavernes, maladroit, mais ne serait ce que par son mental, il est redouté de tous. Et avec le mental, on avance.
Je suis un ancien joueur et personnellement, j'ai toujours préféré jouer avec un gars pas très doué dans le jeu mais plutôt vaillant.
Comme disait Laporte(je ne fais que le citer car je ne l'aime pas particulièrement depuis sa dérive politique) "On avance, on avance et on avance". Et ensemble...

magnot pas d'accord
vous pouvez dire ce que vous voulez mais n'importe quel jeune progressera 10 fois plus à l'entrainement face à un wilko, un giteau ou un botha que face à un chabal, un poitrenaud ou un dusautoir
ne vous trompez pas de combat, avant de postuler il faut un minimum requis que la formation française ne fournit pas
un jeune sera bon si il joue... ben non pas forcément, il aura plus d'expérience certes, mais si sa technique individuelle est à la ramasse ça ne fera pas un grand joueur, si ce n'est pas un athlète il se fera désosser
vous pouvez dire ce que vous voulez mais ces pré-requis nos joueurs ne l'ont pas

en gros c'est comme demander à quelqu'un de conduire sans le permis, les centres de formation sont censés etre la conduite accompagnée, mais quand on te laisse le volant à 18 ans tu as un minimum de connaissance

pensez bien que Pemeja et tous les entraineurs s'emmerderaient pas à recruter à l'étranger si on avait en france des joueurs susceptibles de faire l'affaire ça se saurait

  • Magnot
    0 points
  • il y a 6 ans

On parle de temps de jeu, mais pas trop de niveau et de jeu en lui même.
Depuis quelque temps l'équipe de France n'a pas un jeu agréable à regarder et trop prévisible.
On veut ressembler à l'hémisphère sud mais on n'a ni le niveau ni le mental.
Au rugby le mental y est pour beaucoup et je ne vois pas des foudres de guerre en ce moment.
Du french flair, il n'y en a plus ou plutôt, je ne vois qu'un joueur en ce moment c'est Dullin, mais il est bien seul.
On veut du lourd (Bastareau) et après quand on se fait stopper et qu'on ne donne pas le ballon ou qu'on donne un mauvais ballon à son copain on fait quoi ???
On veut du jeu, de mouvement, on ne créé rien dans ce sens.
Trop de ballons rendus à l'adversaire par du jeu au pied approximatif.
Donc je pense pas que l'excuse du temps de jeu soit la meilleure.
Il faut aussi se poser la question s'il est normal qu'un gars qui n'est même pas remplaçant dans son club soit en équipe de France : Michalak (je n'ai rien contre ce garçon bourré de talents mais faut voir la réalité, il n'a ni le niveau ni la condition physique depuis son retour de l'AFS).
Je crois la fédé a un gros soucis du côté de la gestion et devrait imposer un quota de joueurs étrangers dans les clubs et surtout sur la feuille de match. Cela permettrait au joueurs issus du jiff et autres français de garder un niveau capable de rivaliser avec le reste du monde et une motivation autre que celle des cadres permanents.
Et puis à trop vouloir compliquer les choses on s'enlise. Revenons aux fondamentaux, mettons y le mental et le reste viendra tout seul.

Quelque soit la façon dont on prend le problème, la différence de temps de jeu n'est pas flagrante, qu'on compte en matchs ou en minutes jouées. L'excuse de PSA n'est donc pas valable.
J'ai surtout l'impression qu'on a un sélectionneur qui n'a aucune certitude sur le jeu, c'est à dire sur la part créative et incertaine du sport. Celle sur laquelle tu prends tes responsabilités, le moment et l'élément indéfinissable qui fait que tu fais un choix parce que tu le sens.
Face à cette incertitude, il se réfugie dans du tangible, sa zone de confort : la dimension physique. C'est maladroit et on voit que ça ne prend pas.
Pire : quand les joueurs essaient de prendre cette part du jeu à leur compte, PSA panique. Il lui faut des certitudes, du prévu, du planifié.
Je n'analyse pas autrement la mise à l'écart de Louis Picamoles lors du dernier tournoi. Au delà de la sanction sportive et d'une habituelle et insupportable manie de se défiler sur ses joueurs en général et sur quelques boucs émissaires en particulier, notre sélectionneur n'a pas l'air d'aimer les voix discordantes.

En résumé, cela fait beaucoup d'erreurs basiques de management d'un groupe que les Anglais, eux, ne commettent pas : les joueurs ont quand même, à défaut de l'initiative, un espace de jeu dans lequel ils se reconnaissent et auquel ils adhèrent, un sélectionneur qui ne va pas se décharger sur eux en cas d'échec... Autant de raisons d'avoir envie d'accepter le challenge, quitte à perdre 3 fois contre les Blacks.
Les deux équipes sont donc de la même manière en fin de saison. Mais ce qui fait la différence, ce n'est pas la préparation sur ordinateur, le professionnalisme des staffs et des joueurs, les statistiques et les données brutes, c'est l'envie, le mordant, la solidarité, la volonté de jouer ensemble, de se faire mal ensemble, de dominer son adversaire ensemble. C'est l'essence du jeu, et il serait temps que PSA se rappelle que ça, ça ne se trouve pas dans un tableau statistique, parce que ça n'est prévisible que pour les gens qui se donnent confiance eux-mêmes. Et encore...

Comme dirait le père Herrero, on appelle ça la transcendance, le rudoyant, le papédé. C'est juste un truc qui est commun à toutes les équipes de rugby, du club de folklo ou de 4e série aux All Blacks. Si tu n'as pas ça, tu n'entres sur le terrain que pour prendre des coups.

Quels paramètres jouent sur les résultats ?
- Le nombre de match
- Le niveau d'un championnat
- La préparation physique
- Le niveau de la récupération physique
- Le niveau de la récupération mentale
- Le niveau technique individuel
- Le niveau technique collectif

- Le nombre de match
Comme vu ci dessus c'est kif kif donc argument qui ne tient pas

- Le niveau d'un championnat
Le championnat anglais est moins usant dans les impacts mais plus dans le rythme. Donc on doit être mieux préparé. Cependant la coupe d'europe est "française"
Ensuite le point qui fait débat le nombre des sélectionnables par équipe. Faudrait faire un comparatif, mais quand on voit que des joueurs sélectionnés sont pas titulaire dans leur club cela laisse perplexe sur leurs capacités techniques et la faculté a suivre un rythme élevé dans un match et a apporter un plus dans le collectif.

- La préparation physique
Les clubs anglais ont une période plus grande pour se préparer donc un avantage par rapport aux joueurs des clubs français. Est-ce suffisant pour démontrer une difference notable dans le niveau de jeux ?? Je ne le pense pas.

- Le niveau de la récupération physique
Le RCT a démontré qu'avec des méthodes, connues et pas nouvelles ont pouvait améliorer la récupération. Peut être sommes nous en retard sur ce point.

- Le niveau de la récupération mentale
Nos joueurs semblent cramé de ce coté là est-ce lié au stress du championnat ou a la non prise en compte de ce paramètre chez nos joueurs ?

- Le niveau technique individuel
La je pense qu'il y a un manque criant de notre coté. Quand on voit les -20 ans il y a une différence criante. Et on sais que l'on ne changera que très difficilement le comportement d'un joueur "adulte". Aussi il faut que les réflexes de bases soient inculqués dés le plus jeune age. Après 17 / 18 ans c'est foutu alors quand ils sont pro .......

- Le niveau technique collectif
Cela est lié a la capacité des entraîneurs a donner un socle commun au joueur ( plus importants coté Angleterre) et laisser libre cours a l'instant "french flair" si cela existe encore, ou l’adaptabilité des joueurs.
Actuellement le jeu des anglo saxon est plus léché que le notre ou on sent que peu de repère et des joueurs sans schémas prè définis ...


Conclusion : Si peu en faire 🙂
Faudrait commencer par le début et le développement des capacités cognitive des jeunes sur les bases, et aussi sur la préparation physique. Dopage ? Je ne sais pas si cela est présent ailleurs ou chez nous n'ayant pas de preuves je ne dis mot !!!!
Mais pourquoi ne serait-il pas possible de mettre en place un programme de" développement physique pour les joueurs allant de 16 à 23 / 24 ans ? Peut être que cela existe déjà ?

Enfin le jeux anglais est plus léché que celui du 15 de France on est pas capable de mettre en place des séquences ? Ou alors on a un championnat plus hétérogène en terme de plan de jeu et on est incapable d'en faire une synthèse pour que nos joueurs arrivent a jouer ensemble.

Bon voilà un peu long mais tellement intéressant !!!

Le jeu de l'équipe de France est aussi triste que les conf de presse de PSA ...
Je ne pense pas que l'état de fraicheur des joueurs soit une des raisons de la faillite de XV bleu, en tout cas ce n'est pas la principale à mon avis.
A bien y regarder, on a l'impression qu'ils n'ont aucun plaisir à jouer entre eux.
Je vous invite à lire les propos de JP Rive à ce sujet sur le Midol de cette semaine, il a tout dit !
Avec tout le respect que j'ai pour PSA, il a été viré de Bourgoin et de Toulon, Mourad s'en "félicite" d'ailleurs.
Je ne suis plus persuadé qu'il soit l'homme de la situation, mais comme Camou a "toujours confiance en lui" on n'est pas prêt de changer les choses, on va vivre un coupe du monde difficile

  • Cirdess
  • il y a 6 ans

Merci pour l'article. L'excuse de trop de temps de jeu était un peu trop facile. Pour le manque de temps de préparation de l'équipe de France, c'est bien cette année qu'il les a eu pendant plusieurs semaines avant et pendant le tournoi? On a vu la différence.
@ Kou2tronche, ton raisonnement sur nombre de matchs contre temps de jeu est surement bon pour la fédérale ou les séries mais en Top 14 plus de nombres de matchs ca veut aussi dire plus de massages papouilles et jacuzzi (ils disent "récup" je crois).

Effectivement le nombre de matchs, et donc de "mobilisations" si on peut dire, est plus impactant sur la fatigue du joueur que le nombre de minutes effectives. On se repose plus chez soi devant Top Chef que sur un banc dans un stade à regarder les copains courir partout et à bouffer le stress. Donc même un remplaçant qui rentre pas du match sera moins reposé qu'un gars qui est en weekend.

Ceci dit si on regarde bien :

Joe Marler
34 matchs
/
Thomas Domingo
31 matchs


Joe Lauchnbury
33 matchs
/
Yoann Maestri
36 matchs


Chris Robshaw :
33 matchs
/
Yannick Nyanga
29 matchs


Mako Vunipola :
30 matchs
/
Louis Picamoles :
31 matchs


Danny Care
30 matchs
/
Maxime Machenaud
32 matchs


Owen Farrell
31 matchs
/
Rémi Talès
34 matchs

Luther Burell
34 matchs
/
Wesley Fofana
27 matchs



Mike Brown
35 matchs
/
Brice Dulin
33 matchs

C'est pas si déséquilibré que ça, donc l'argument statistique du Rugbynistère reste valide. Ils jouent donc plus ou moins autant de matchs mais plus de minutes au total. BIM ! On l'a dans l'os.

Les hypothèses possibles à la déconfiture de la France face à la prestation excellente des Anglais sont selon moi (possibilité de cocher plusieurs cases) :
1) le fait que notre championnat est plus impactant sur le physique que le championnat anglais, plus aéré, comme dit dans l'article.

2) le fait que les techniques de récupération/ préparation des anglais sont meilleures.

3) Un championnat anglais plus adapté aux jeux des Nations du sud, donc une condition physique outre manche plus encline à tenir le rythme imposé. Pas meilleure, simplement plus adaptée au rugby moderne.

4) des schémas de jeu anglais qui libèrent plus les joueurs, ce qui lève une certaine chape de plomb et privilégie l'initiative plutôt que la peur de prendre des risques (ce qui joue également sur la fraîcheur physique). Si tu fais deux matchs, un que à défendre, l'autre à défendre et à attaquer, je sais déjà à la fin duquel tu seras le plus fatigué...

5) les Anglais se dopent (oui je sais c'est sale, mais si on doit envisager toutes les éventualités)

6) l'organisation de la fédération et sa gestion de l'équipe nationale anglaise est meilleure qu'en France (et dans ce cas on doit développer, sur quel(s) domaine(s)?)

7) Ah j'oubliais : le staff du XV de France n'est pas suffisamment challengeant, les joueurs ne sont pas d'accord avec leur plan de jeu ou les entraînements sont trop éprouvants, ou le plan de jeu d'attaque n'est pas du tout adapté à l'adversaire, mais plus encore au profil des joueurs français, bref, c'est des chèvres.

...) à vous de continuer la liste !

après on est peut être juste moins bon que les autres nations c'est tout! à part les blacks qui sont toujours au dessus de tout le monde et les boks qui restent toujours assez solides les autres n'ont pas toujours été des cadors, c'est peut être juste une mauvaise passe...

c'est vrai aussi, d'autant que quand tu es blessé tu n'es pas en vacances, tu es souvent au club à faire de la muscu

  • bricos
    3499 points
  • il y a 6 ans

Nyanga, Picamoles, Domingo : il me semble que ces 3 joueurs ont été blessé durant la saison.... ça fausse forcement le décompte de temps de jeu

tu as complètement raison koudetronche, d'autant que tu as peut etre moins joué parce que tu n'étais pas titulaire mais néanmoins toujours sous pression
il ne s'agit là que de fraicheur mentale
la difficulté étant de rester connecté aussi longtemps

  • crazyrugby
  • il y a 6 ans

Cette excuse de "championnat trop long" est absolument bidon, étant donné que nos joueurs ne jouent pas plus que les autres, puisque même si notre championnat est plus long de quelques journée, les équipes Françaises ont une profondeur de banc bien superieures aux équipes Anglaises et les rotation sont bien plus fréquente en France quand de l'autre côté de la manche les XV de départ ne bougent casiment pas chaque Week End.
Qui plus est en sélections nous avons des joueurs qui ne sont pas titulaires indiscutables en clubs, donc faut pas nous prendre pour des jambons! Certes PSA n'est pas la seule cause du problème, mais il est en grande partie responsable de ce qui arrive à notre XV de France. Ces prédécesseurs ont fait mieux dans les même voir pire condition, 38% de victoire c'est une HONTE!

Il ne faut quand même pas oublier que Saint André à réclamé un plus grand temps de prépa pour le 6nations. Résultat? Ben pas de résultat!

Alors les excuses ça va 5 minutes..

Après peut être que son objectif personnel et secret était celui d'enfoncer le XV France afin de faire prendre conscience à tout le monde que c'est vraiment la merde chez nous! Et si c'était le cas il y parvient très bien et je le félicite!😊 Moi je pense plutôt qu'il est nul est qu'il n'a rien a faire là.

Va falloir faire une pétition pour qu'il ne ridiculise pas notre équipe de France encore plus que c'est déjà le cas, parce qu'il faut le dire, on est ridicule. Non d'une pipe.

  • kou2tronche
  • il y a 6 ans

Ce n'est pas le temps de jeu total qu'il faut regarder mais le nombre de matchs.
Plus de match = moins de semaine de repos et de préparation.

Il est plus sain de jouer 30 matchs à 80 minutes (2400) que 35 matchs à 60 minutes (2100)

Qui a joué ira dans mon sens...

  • saintsernin
  • il y a 6 ans

quelqu un connait la réponse?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News