Ecrit par vous !
Combien de joueurs sélectionnables ont été alignés en Champions Cup ?
Les cadres du XV de France ont brillé lors des premières journées de Champions Cup.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
On dit de la Champions Cup que c'est l'antichambre du niveau international. Une compétition qui permet aux Bleus de briller.

Malgré les différents reports, les huit équipes françaises engagées en Champions Cup ont pu jouer un total de 12 matches dans cette compétition. On a beaucoup parlé du réservoir de l'équipe de France ces derniers mois, mais ces joueurs ont-ils pu prendre de l'expérience ? Avertissement : cette étude ne prend en compte que les joueurs titulaires lors des deux premières journées de compétition. Les remplaçants et les blessés ont été ignorés, mais vous en trouverez sans aucun doute la liste dans les commentaires grâce à de fidèles lecteurs.

Les cadors

Commençons tout de suite avec ceux dont on ne douterait pas qu'ils seraient titulaires, puisqu'ils sont déjà bien installés en équipe de France. On y retrouve pêle-mêle, ligne par ligne :

Les seules surprises dans cette liste sont en fait les absences : Cros et Ollivon, déjà mentionnés, Demba Bamba, ou bien Matthieu Jalibert (UBB, 22 ans), blessé, mais de retour pour le Boxing Day Canal +. Un dernier cadre est absent de cette liste car son équipe ne joue pas la Chamions Cup : Gael Fickou, soldat rose émérite, dans une équipe qui a clairement lâché la Challenge Cup (défaite à domicile face à Trévise, forfait pour son deuxième match). Son coéquipier Sekou Macalou est donc aussi absent de cet article.


Les espoirs

On trouve dans cette catégorie de nombreux jeunes, dont certains ont déjà pu porter le maillot bleu à la faveur de la récente convention FFR-LNR très bancale.


Les anciens

Ceux-là n'ont déjà plus beaucoup de chance de venir ou revenir en bleu, hors convention foireuse comme cet automne. On y trouve aussi bien des internationaux à la retraite que des moins jeunes qui n'auront très probablement jamais leur chance. La limite d'âge entre espoirs et anciens a été fixée arbitrairement à 27 ans.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y a du beau monde ! 43 joueurs en tout, pratiquement trois équipes complètes. Si certains peuvent encore espérer rejoindre Marcoussis de temps en temps, comme Sébastien Bézy ou Vincent Rattez, la plupart des autres n'auront plus l'occasion d'enfiler le maillot bleu. La concurrence fut rude à quelques postes, en particulier pour les demis de mêlée : Ben Youngs n'aurait jamais atteint les 100 sélections avec le XV de la Rose s'il avait eu un concurrent comme Maxime Lucu ou Teddy Iribarren. En 10, Jonathan Wisniewski aura joué de malchance pendant toute sa carrière, derrière un absent de cette liste : François Trinh-Duc (0 titularisation, donc non pris en compte).


Comment expliquer un tel réservoir ? D'après mon père, les clubs font jouer les jeunes car ils sont champions du monde U20 2018 et 2019. Mais cette explication est-elle suffisante, alors que la plupart des joueurs cités ci-dessus n'y ont pas pris part ? Non, nous avons affaire à plusieurs éléments conjoints. Tout d'abord, la règle des JIFFs : on pouvait s'inquiéter des tentatives de dévoiement du procédé par des clubs qui allaient recruter de plus en plus tôt à l'étranger (coucou Clermont et son centre aux Fidji) ; cette démarche s'est révélée finalement infime, au regard des joueurs sélectionnables finalement alignés chaque week-end. Ensuite, on assiste à l'émergence d'une génération formidable : quiconque a déjà connu une annonce d'équipe de Philippe Saint-André ou Jacques Brunel ne peut qu'être d'accord (et allumer un cierge pour n'avoir plus jamais à vivre ces moments douloureux). Enfin, et c'est sûrement la raison principale car elle fait l'amalgame des deux premières : la formation française a repris de belles couleurs. On peut y voir l'influence des instances dirigeantes, elles qui s'efforcent de hausser la qualité des centres de formation des clubs professionnels. Mention spéciale aux grands clubs formateurs : Toulouse, Agen, Bordeaux en Top 14, et Aurillac, Bayonne et Oyonnax en Pro D2 (classement de la saison 2019-2020).

Yann Béli
Yann Béli
Cet article est rédigé par Yann Béli, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Auré 33
    5751 points
  • il y a 2 semaines

Jalibert a joué les 2 matchs de Champions Cup. Remplaçant contre Northampton et titulaire contre Newport

Petit ajout, car le passage a été égaré : il n'y a qu'un seul espoir en 9 et 10 car tous les jeunes sont déjà des cadors. On aurait pu citer d'autres joueurs, mais en Challenge Cup : Antoine Hastoy, Joris Segonds, Arthur Coville par exemple

@Yann Béli
Gros et beau boulot, merci.

@lelinzhou

Jeu du personnage mystère, le point
4 gagnants : @dormeur 15, @mche, @Yonolan et @FrelonBleu
Reste une place à prendre
C'est un ancien international français.
Ses parents viennent de nulle part
C'est un avant donc pas FTD comme propose @Passovale
Ce n'est pas Papé comme suggèrent @Yonolan et @dormeur 15. J'en profite pour préciser :"adopté" ne veut pas dire : dont les parents viennent de nulle part, ce serait ubuesque...
Ce n'est pas non plus Michel Yachvili comme suggère @Le Haut Landais mais il y a du mieux. Et pour répondre à @AKA, il y a un indice caché dans les indices, surtout pour les littéraires...
Nous savons par @ChausetteAClous que ce n'est pas W. Spanghero, on s'éloigne...
@AKA propose à tort C. Carrère, @mche a proposé Boffelli, @garcon63 Alain Estève, on est très loin, par contre avec le Szarzewski de @Le Haut Landais on se rapproche bien du"nulle part".
Un autre os à ronger : il a réalisé une grande première en 1971
Dernier indice pour en finir : sa fifille porte un prénom de talonneuse.
Rappel : les propositions doivent OBLIGATOIREMENT être faites par mail sur [email protected]
N'oubliez pas de mentionner votre PSEUDO MINISTÈRE que je puisse vous notifier ici
Bonne fin de journée

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News