Classement Top 14. Une pluie de victoires à l'extérieur lors de la 17ème journée !
Les hommes de Christophe Urios ont dominé les Castrais en fin de match !
Alors que le Tournoi des 6 Nations a débuté ce week-end, le Top 14 a quant à lui continuer de faire rage sur les pelouses de toute la France.

Clermont réussit sa première à domicile avec Urios (41-26)

Alors que Christophe Urios a pris ses fonctions, il y a tout juste quelques semaines, avec le club auvergnat, l'ancien entraineur de l'UBB recevait Castres, un adversaire qu'il connait bien. Dans une rencontre extrêmement ouverte et indécise, les coéquipiers de Jules Plisson sont parvenus à virer en tête à la pause (17-16), puis ont enfoncé le clou en deuxième mi-temps, profitant de l'indiscipline à répétition de Castres. De plus, après de longs mois d'absence, Peceli Yato a signé un retour fracassant, et a inscrit un triplé en seulement 30 minutes ! Vaillant, mais trop pénalisés, les Tarnais auront rivalisé avec l'ASM durant une heure, pour ensuite concéder un jaune à la 64ème, puis un carton rouge à la 74ème, laissant les Clermontois s'envoler au score. Résultat, les Jaunards prennent un point de bonus offensif, et se relancent un petit peu dans la course à la qualification. 

Perpignan réalise la bonne affaire de la journée (22-24)

Quelle est importante, cette victoire pour l'USAP ! Les hommes de David Marty ont réalisé la belle opération de cette 17ème journée de Top 14, en s'imposant chez leur concurrent direct, le CA Brive. C'était la petite finale du maintien qui se jouait samedi après-midi sur la pelouse d'Amédée Domenech, et ce sont les Perpignanais qui ont réussi à prendre le score en toute fin de match. Trop sanctionnés et irréguliers en conquête, les hommes de Patrice Collazo ont encaissé un essai de pénalité à l'heure de jeu, suivie d'un carton jaune, ce qui a remis les Catalans dans la course. Après une victoire des Brivistes en début de saison à Aimé Giral, Perpignan a pris sa revanche en signant un succès de prestige, qui relance tous les calculs avant la fin de la saison. Néanmoins, même si les deux équipes sont désormais à égalité, le calendrier de l'USAP semble être plus clément que celui des Corréziens, qui devront se déplacer au Racing 92 puis à La Rochelle successivement. 

Toulouse tremble face à Bayonne (21-16)

C'était le premier match du Stade Toulousain sans leur ribambelle d'internationaux, et au vu des prestations de la saison dernière, toutes les inquiétudes étaient permises. Néanmoins, face à la furia des ciels et blancs de Bayonne, Toulouse a résisté et, grâce à un banc XXL, a réussi à prendre le meilleur dans ce match. Cependant, à la pause, les hommes d'Ugo Mola étaient malmenés par la bande à Lopez, et perdaient 8 à 10. Au retour des vestiaires, bons nombres de changements avaient été faits, avec l'entrée de Roumat, Cros et Chocobares. Après une domination du terrain et de la possession, les Toulousains ont réussi à franchir la ligne d'en-but bayonnaise, par l'intermédiaire de leur tank, Emmanuel Meafou. Au classement, Toulouse conforte sa place de leader, avec 8 points d'avance sur le dauphin, le Stade Français. Pour Bayonne, c'est également une bonne performance, avec un point de bonus offensif mérité, les plaçant toujours dans le Top 6 du Top 14, avant la réception de Paris

Le LOU continue de bien voyager en Top 14 (16-20)

Lyon, c'est tout simplement l'équipe qui gagne le plus à l'extérieur cette année en Top 14 ! Depuis le début de saison, les coéquipiers de Léo Berdeu sont parvenus à s'imposer à Montpellier, à Pau, à Brive et désormais chez le champion d'Europe rochelais. Ce week-end encore, le LOU a impressionné d'efficacité, en dominant le match de bout en bout. En l'absence de Couilloud, Jean-Marc Doussain a fait le travail, bien aidé par son ouvreur, et par une ligne de trois-quarts très inspirée. De plus, les hommes en forme, tels que Josua Tuisova, ont réussi à enfoncer un peu plus le clou, lui qui va rejoindre le Racing 92 la saison prochaine. Le Fidjien est en forme internationale en ce moment, et replacé au centre du terrain, toute sa puissance est utilisée à bon escient. Pour les Rochelais, cette défaite est la troisième de la saison à Marcel Deflandre, bien que les maritimes soient 4ème au classement général. Pour le Lou, ce troisième succès de suite place le club sur la dernière marche du podium, avant de recevoir le champion de France en titre, Montpellier. 

Sur les autres pelouses de Top 14, le Stade Français a dominé Bordeaux-Bègles (12-6), dans un match, certes ennuyant, mais stratégique de la première à la dernière minute. Puis, le RC Toulon s'est imposé à l'extérieur face à leur voisin montpelliérain (18-20), dans une rencontre très tendue. La Section Paloise a remporté le choc face au Racing 92 (38-19), avec la manière qui plus est, en prenant le bonus offensif, notamment grâce à des trois-quarts imprenables. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Y-a un UBB - Clermont dimanche prochain qui vaudra son pesant de cacahuètes...ou de merguez 😄

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News