Champions Cup. Qui sont les favoris pour succéder au Stade Toulousain ?
Bien malin celui qui devinera le vainqueur de cette édition 2021-2022.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Juste avant le début de la Champions Cup, faisons le point sur les nombreux favoris de cette édition 2021-2022, qui s'annonce encore une fois indécise.

Quasiment 6 mois après son cinquième sacre sur la scène européenne, le Stade Toulousain remet ce week-end, son titre en jeu. Et même si le variant OMICRON semble vouloir gâcher la fête, certaines équipes semblent mieux armées que d'autres pour remporter la victoire finale. Bien entendu, il y aura de nombreuses surprises, et des favoris verront leur aventure s'arrêter beaucoup plus tôt que prévu. Mais en attendant cela, donnons nos favoris pour cette Champions Cup, ainsi que les outsiders potentiels.

Champions Cup. Clermont touché par la COVID juste avant la réception de l’Ulster !Champions Cup. Clermont touché par la COVID juste avant la réception de l’Ulster !

Toulouse, Leinster : les éternels

Quand on parle de favoris pour le titre, il est difficile de ne pas mentionner ces deux ogres du rugby européen. Que ce soit le Leinster ou le Stade Toulousain, tous deux seront attendus au tournant lors de cette édition. D'autant plus que le tirage au sort leur semble plutôt favorable, avec des poules qui devraient normalement être à leur portée. En effet, les hommes d'Ugo Mola affronteront Cardiff et les Wasps, tandis que les Irlandais feront face à Bath et à l'équipe de Montpellier. Néanmoins, aucun match ne sera facile pour ces deux écuries, et l'apparition du variant OMICRON pourrait leur jouer de mauvais tours. Toujours est-il qu'on devrait retrouver les deux formations en phases finales, elles qui font un début de saison plutôt réussie.

Challenge Cup. Saracens, Lyon, Edimbourg, Toulon... qui sont les favoris au titre ?Challenge Cup. Saracens, Lyon, Edimbourg, Toulon... qui sont les favoris au titre ?

Les favoris du moment : Leicester et Exeter

Tous deux sacrés au niveau européen, Leicester et Exeter feront une nouvelle fois partie des favoris cette saison. Même si elles possèdent moins d'expérience que Toulouse et le Leinster, les deux formations anglaises seront des adversaires redoutables : dotés de joueurs de talents, les deux clubs devront négocier des phases de poules assez délicates, notamment pour Leicester, qui rencontrera le leader du Top 14, l'UBB. Néanmoins, l'actuel premier du championnat d'Angleterre (et toujours invaincu) a de grandes chances de se qualifier, au vu de sa forme incroyable. Il en va de même pour les Chiefs, qui, malgré leur début de saison assez moyen, pourront compter sur leur énorme pack et leurs arrières de folie pour se défaire du MHR et de Glasgow.

Coupe d'Europe. Montpellier est-il assez armé face aux ogres européens ?Coupe d'Europe. Montpellier est-il assez armé face aux ogres européens ?

Les (gros) outsiders : UBB, La Rochelle, Munster, Harlequins

Quand on parle de ces équipes, il est compliqué d'employer le terme "outsiders", tant ces dernières sont redoutables. En effet, on parle tout de même d'écuries capables de battre n'importe quelle équipe sur le vieux continent ! Néanmoins, certains facteurs nous amènent à penser que ces quatre formations sont un cran au-dessous des quatre autres citées précédemment. L'UBB tout d'abord, qui malgré sa forme incroyable, a fait preuve de malchance en tombant dans la même poule que Leicester, leader incontesté de Premiership. La double confrontation laissera des traces et les hommes d'Urios devront faire le match parfait s'ils veulent l'emporter face aux Tigers.

Rugby. Top 14. L'évolution de l'UBB, Chaban Delmas, les départs, Laurent Marti fait le pointRugby. Top 14. L'évolution de l'UBB, Chaban Delmas, les départs, Laurent Marti fait le pointLa donne est tout autre pour les trois autres clubs, qui sont dans des poules bien plus à leur portée. C'est le cas notamment du Stade Rochelais qui affrontera Glasgow et Bath. Problème, les coéquipiers de Kerr-Barlow semblent moins bien rodés que la saison dernière et le manque d'expérience au niveau continental pourrait coûter cher au moment des phases finales. Toujours est-il que les Rochelais seront sans aucun doute au rendez-vous et pourraient tout à fait imiter leur fabuleuse épopée de l'édition précédente.

Enfin, méfions-nous du Munster et des Harlequins, qui auront leur carte à jouer dans cette édition. Emmenés par des joueurs de classe mondiale, les deux clubs d'outre-Manche devraient également bien négocier leurs matchs de poule, notamment face à un CO courageux mais mal tombé. Reste à voir jusqu'où ces deux formations peuvent aller, et pourquoi pas, soulever le trophée le plus prestigieux d'Europe.

CHAMPIONS CUP. Marcus Smith, Semi Radradra, Duane Vermeulen... les 5 joueurs à suivre cette saisonCHAMPIONS CUP. Marcus Smith, Semi Radradra, Duane Vermeulen... les 5 joueurs à suivre cette saisonRappelons encore une fois qu'il est compliqué de sortir des favoris avant même le début de la compétition, d'autant plus dans la situation sanitaire dans laquelle nous nous trouvons. Espérons que le virus n'empêche pas le bon déroulement de cette Champions Cup, qui s'annonce, cette année encore, ô combien relevée.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Toutes les équipes qui ont une chance de remporter la coupe ?

  • Erèbe
    4610 points
  • il y a 1 mois

j'ai du mal a imaginer Bordeaux parmi les favoris quand même,
d'accord ils ont une équipe ultra complète, ô combien dangereuse, peut-être parmi les meilleures offensivement (même sur la scène européenne) mais en terme d'expérience et de régularité sur un match ça reste a voir.
Il ne faut quand même pas oublier que leur parcours l'an dernier était plutôt favorable.
-phase de poule annulée
-Edimbourg en huitième a domicile
-Racing décimé en quart a domicile

  • dusqual
    32662 points
  • il y a 1 mois
@Erèbe

ah c'est sur quelle équipe peut se targuer d'être vraiment régulière à part peut être le sua?
(les copains du lot et garonne, si vous me lisez, no offense, je sais comme ça a été dur, je compatis).
sinon pour ce qui est d'être régulier tout un match, j'ai vite fait un exemple récent. mais je reste certain qu'on doit pouvoir trouver au moins une ou deux raisons de minimiser ça également...

on choisit pas son parcours, notre équipe a battu tous ceux qui ce sont présentés devant elle. jusqu'à tomber face au futur champion en demie. c'est ce que je retiens.

ça et la raison de la suspension de marchand qui a suivi ce match...
histoire de pas oublier qu'on est pas les seuls à avoir eu un contexte favorable.

  • Erèbe
    4610 points
  • il y a 1 mois
@dusqual

j'aurais pu dire que ta réponse se défendait avant ta dernière phrase 🙂
le sous-entendu grotesque qui le conclu entache tout.
dommage !

  • dusqual
    32662 points
  • il y a 1 mois
@Erèbe

c'est désagréable hein?

le "sous entendu grotesque" était là avant ma réponse en fait.

  • Theobit
    10038 points
  • il y a 1 mois

Pour moi le grand favoris est Antoine Dupont, loin devant Toulouse et Leinster.

@Theobit

Avec Dupont au moins c'est clair... Hier il a tout fait... A part ça, je me méfierais des clubs Anglais. Lorsqu'on fait des règles pour ouvrir le jeu de passes, eux ils en déduisent qu'il faut tout jouer au pied. Bordeaux n'a pas été mauvais hier soir, mais il ont quand même perdu. Et on a compris que Leicester ne lâcherait rien dans cette coupe d'Europe.

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé Blog
News
News
News
News
Vidéos
News
News