Coupe d'Europe. Montpellier est-il assez armé face aux ogres européens ?
Le MHR a hérité d'une poule très compliquée cette saison.
Avant son entrée en lice face à Exeter, faisons un point sur Montpellier, qui a hérité cette saison, de la ''poule de la mort''.

Très bien parti en Top 14 (3ème), Montpellier jouera ce week-end son premier match de Champions Cup, face aux Anglais d'Exeter. Un défi de taille, qui en cache un autre puisque la semaine d'après, le MHR recevra le Leinster. Deux matchs face à des ogres européens, qui questionnent sur la capacité de cette équipe à se qualifier, ou non, pour les phases finales. Faisons donc un point sur les forces en présence côté Montpellier.

Top 14. Montpellier. Alexandre Ruiz, l'atout caché du MHR ?Top 14. Montpellier. Alexandre Ruiz, l'atout caché du MHR ?

Une infirmerie pas trop remplie

Contrairement à d'autres écuries du Top 14, le MHR n'est pas trop à plaindre côté blessure. Néanmoins, certains joueurs sont tout de même indisponibles, et ce, pour une longue durée. Le dernier en date n'est d'autres que le pilier Grégory Fichten, qui souffre d'une entorse du genou. Ce dernier rejoint ainsi Yannick Arroyo, Guilhem Guirado, Kélian Galletier, Benoit Paillaugue et Arthur Vincent, tous sévèrement blessés. Si quelques autres joueurs souffrent de pépins physiques, ces derniers devraient tout de même être opérationnels pour la rencontre de samedi. Une bonne nouvelle, au vu de l'effectif d'Exeter, qui recevra le MHR avec tous ses internationaux.

Des joueurs en forme

Invaincus depuis 5 matchs, les Montpelliérains enchaînent les grosses performances, notamment grâce à une charnière efficace. À commencer par le demi de mêlée, Cobus Reinach, qui ne cesse d'impressionner depuis son retour de sélection. Trois essais en cinq matchs, et une activité digne des meilleurs 9 de notre championnat. Accompagné par son compère Handré Pollard à l'ouverture, le Sud-Africain dirige d'une main de maître un pack héraultais retrouvé. C'est d'ailleurs grâce à ces avants que le MHR a su trouver de la continuité, notamment sur la pelouse Stade Français ou encore sur celle du Racing. Mais il n'est pas le seul à performer : les ouvreurs Pollard et Garbisi semblent enfin retrouver leur niveau habituel, que ce soit au pied ou à la main. Une concurrence qui permet à PSA de faire tourner à ce poste, afin de ne pas cramer l'un des deux. Espérons pour le MHR que ces derniers répondront présents face à Exeter.
TRANSFERT. Top 14. Personne n’en parle mais le MHR s’est lourdement armé pour la saison prochaineTRANSFERT. Top 14. Personne n’en parle mais le MHR s’est lourdement armé pour la saison prochaine

Le pack : obligation d'être au rendez-vous

Si nous nous sommes attardés juste avant sur la charnière de Montpellier, il ne faut tout de même pas se méprendre : le rugby, ça commence devant. D'autant plus que les futurs adversaires du MHR sont réputés pour avoir des avants très denses, qui concassent leurs adversaires. À commencer par celui d'Exeter, qui compte dans ses rangs de nombreux internationaux anglais (Simmonds, Cowan-Dickie, Hill) mais également écossais (Gray). Vous l'aurez compris, les coéquipiers de Paul Willemse devront résister aux pilonnages des Anglais, s'ils veulent ramener quelque chose de Sandy Park. La donne sera la même la semaine suivante face au Leinster, composé de la plupart du pack de l'équipe d'Irlande. Auquel cas, les arrières héraultais pourraient avoir de bons ballons à négocier : et quand on connaît le talent des Rattez, Bouthier, Doumayrou, Serfontein ou encore Ngandebe, on se dit que le MHR peut avoir une carte à jouer dans cette poule.

VIDÉO. Au talent, le 2e ligne Jonny Hill (Exeter) trouve une sublime touche de 60 mètresVIDÉO. Au talent, le 2e ligne Jonny Hill (Exeter) trouve une sublime touche de 60 mètresLa tâche ne sera pas aisée pour Montpellier, qui hérite de deux favoris au titre final. Néanmoins, tout reste possible, et les hommes de Saint-André peuvent rêver à une qualification aux phases finales, chose qui n'est plus arrivée depuis 2013.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le MHR n'a pas l'effectif pour aller au bout. Autant sortir le plus tôt possible pour se préserver en top14. On pouvait pas mieux tomber. Je ne les vois pas gagner un match.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News