CHAMPIONS CUP. Les Toulousains jouent-ils (vraiment) plus que les ''fonctionnaires'' du Leinster ?
Antoine Dupont a joué 24 matchs et 2 tournois à 7 cette année. Gibson-Park 22 matchs.
On a souvent entendu dire que les Français jouaient (beaucoup) plus que leurs homologues britanniques et irlandais. Mais est-ce vrai ? Vérifions, à l'approche de la finale entre Toulouse et le Leinster.
C’est une légende tenace et vieille comme le rugby professionnel, selon laquelle les internationaux français joueraient (bien) plus que leurs homologues étrangers. D’autant plus que les Irlandais ou Néo-Zélandais, dont les contrats et plus encore sont gérés par la fédération qui met donc la prime sur l’équipe nationale. 
Récemment, Ugo Mola pointait encore du doigt des différences dans la qualité de la préparation ou encore un désavantage des équipes françaises par rapport à leurs homologues britanniques : "nous avons joué quasiment l’équivalent de six, sept matchs de plus que pas mal d’équipes. Et je ne parle même pas de la gestion du rugby irlandais. Pour exister dans cette compétition, nous savons que la fraîcheur est essentielle."

5 matchs d'écart en moyenne

Le manager toulousain disait-il vrai ? Oui, mais dans quelle mesure ? Pour donner du relief à tout ça et lever le voile sur ces bruits de couloir, on a donc sorti la calculette. Et roulement de tambour… En comparant les deux XV de départ qui devraient débuter en finale de Champions Cup ce samedi, on s’aperçoit que les Toulousains ont en moyenne joué 23,5 matchs cette saison, quand les cadres du Leinster n’ont n’ont disputé "que" 18,7. 
Soit près de 5 rencontres d’écart depuis le début de la saison, tout de même… Quoi d’autre ? En regardant davantage dans le détail, on confirme surtout le fait que les Irlandais sont bien souvent gardés au frais pour les échéances avec les Verts et les rencontres de coupe d’Europe : ainsi, 44% des matchs joués cette saison par ces 15 Boys in Blue furent des rencontres internationales, contre seulement 31% pour les Toulousains.
Dans le même sens, James Lowe a par exemple joué 11 de ses 17 rencontres avec l’équipe d’Irlande cette année, dont 1 seul petit match d’URC. Dans le même sens, un seul élément (Jordan Larmour) qui devrait débuter samedi compte plus de 15 matchs disputés avec le Leinster cette saison. 
Quand côté toulousain, ils sont 13. Parmi lesquels Alexandre Roumat (24), Matthis Lebel (22) ou Pita Ahki (21), tous plus de 20 matchs au compteur. 
Malgré ces chiffres éloquents, il est néanmoins intéressant de relever que ces dernières années, jamais le staff stadiste n’avait - semble-t-il - pu manager aussi bien ses troupes. Certes les matchs s’enchaînent comme des petits fours, mais grâce à sa belle comptabilité en championnat ainsi que son effectif pléthorique (on parle de 55 joueurs utilisés cette saison !), Toulouse a pu, ces dernières semaines, faire souffler au compte-goutte ses cadres. Jusqu’à les mettre tous au repos sans exception le week-end dernier, sur la pelouse de Montpellier, puisque la fraîcheur était de mise avant la finale européenne. Sans compromettre pour autant la victoire dans l’Hérault (22 à 29). 
Une remarquable gestion des troupes, qui, de mémoire d’observateur, n’avait jamais pu être observée de la sorte les saisons précédentes. Tandis que, mine de rien, les Irlandais ne jouent jamais autant que lors d’une saison de coupe de monde. Autant de choses qui font dire que c’est probablement l’année où jamais pour Toulouse de taper le Leinster, qu’il n’a plus battu depuis 2018… 

Les meilleurs cotes avec notre partenaire Winamax

Grenoble gagne de 1 à 7 points face à Montpellier
x5,40
UBB en tête à la pause et à la fin
x1,50
RCT/La Rochelle, 2e période avec le plus de points
x1,86
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • duodumat
    50598 points
  • il y a 3 semaines

La plupart des commentateurs de ce site sont très pertinents et les commentaires sont bien plus intéressants que les articles (copiés ailleurs, truffés de fautes de français, rédigés souvent dans un charabia qui se veut "rugby", etc ...).
Si nous restons sur ce site c'est pour cela, lire des commentaires pertinents, participer aux échanges selon nos compétences, mais toujours par enthousiasme et amour du rugby. Et il en faut de la constance devant la piètre compétence des rédacteurs !
Comme beaucoup j'ai pensé aller voir ailleurs (ce que je fais déjà) mais je n'ai pas envie de me passer de vos interventions, j'ai déjà assez regretté la défection de personnes du genre de Lelinzhou !
NB : Je me suis abonné pour éviter les pubs.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News