Ecrit par vous !
CHAMPIONS CUP. Juan Cruz Mallia, l'inconnu devenu sauveur du Stade Toulousain
CHAMPIONS CUP. Juan Cruz Mallia, l'inconnu devenu sauveur du Stade Toulousain.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
Très peu utilisé mais propulsé au rang de titulaire pour la finale de Champions Cup, Juan Cruz Mallia a su faire basculer le match en faveur du Stade Toulousain.

Juan Cruz Mallia, c’est la belle histoire de ce week-end de finale de coupe d’Europe. Le joueur de 24 ans, révélé chez les Jaguares, avait débarqué dans l’anonymat en France, pour rejoindre la Ville rose en janvier, en qualité de joker médical de Lucas Tauzin (touché au genou) et de Romain Ntamack (touché à la mâchoire) à l’époque.

« Rapide, explosif et habile ballon en main, Juan vient renforcer l’effectif professionnel, amputé notamment de Romain Ntamack et Lucas Tauzin. Son arrivée dans le Stade Toulousain intervient également pour pallier les potentielles absences durant le Tournoi des VI Nations. Ses qualités techniques et individuelles lui permettent d’évoluer aux différents postes de la ligne de 3/4, du centre à l’arrière en passant par l’aile […] Son état d’esprit et ses capacités lui permettront de s’intégrer au jeu pratiqué par les Rouge et Noir. Ce jeune joueur de 24 ans amènera la Grinta argentine au collectif toulousain », avait d’ailleurs annoncé le club dans un communiqué via son site officiel. Cependant, l’international aux six sélections avec les Pumas ne se fera pas remarquer dans les rangs Rouge et Noir. En Top 14, il cumule seulement quatre feuilles de matchs dont trois titularisations pour un total de 272 minutes jouées. Par la suite, il découvre la coupe d’Europe lors de la demi-finale face à Bordeaux, où il rentrera à une minute de la fin, en remplaçant Cheslin Kolbe. Une rentrée anecdotique. Mais son heure de gloire ne va pas tarder à arriver. À l’aube de la finale entre La Rochelle et le Stade Toulousain, des blessures viennent ternir la préparation des Hauts-Garonnais.

Profiter des absences

Après les blessures de Huget et Guitoune, l’hécatombe continue, avec les absences de Bonneval et Zack Holmes à quelques jours du Jour J. L’entraîneur Toulousain, Ugo Mola, est donc obligé de réorganiser sa ligne de trois-quarts, en titularisant donc l’Argentin Mallia au côté de Pita Ahki, au centre de l’attaque. Première titularisation en coupe d’Europe, et première finale. Et dans un match serré jusqu’au bout, Mallia a su prouver qu’il avait sa place parmi la pléiade de stars présente sur la pelouse. Pourtant, dès la 14e minute de jeu, après une pénalité manquée de l’ouvreur rochelais West, Mallia récupère mal le ballon, et sous la pression, l'aplatit en le rentrant dans son en-but. Ce qui engendrera une mêlée à 5 m pour les Maritimes. Outre cette petite maladresse, son match reste malgré tout plutôt sobre. 34 mètres parcourus, 2 défenseurs battus, trois plaquages, et surtout, un essai libérateur !

Ce n'est qu'à la 59e que Mallia inscrit le premier essai du match, permettant à son équipe de prendre l’avantage au score, dans un match plus qu’indécis.

ANALYSE. Comment Toulouse a entourloupé la défense rochelaise sur l'essai de MalliaANALYSE. Comment Toulouse a entourloupé la défense rochelaise sur l'essai de Mallia À la fin, c’est donc Toulouse qui remporte son cinquième titre européen, et le premier pour le polyvalent trois-quarts centre argentin. « C’est tout simplement incroyable. Tout le monde au club a été génial avec moi à mon arrivée. Et au final, je me retrouve à marquer en finale » a commenté l’intéressé, après la rencontre, pour l’EPCR. Quant à son entraîneur, Ugo Mola, il n’a pas manqué de le féliciter, lui aussi via l'EPCR : « Ce soir (samedi), il marque l’essai de la gagne, c’est tellement génial, tellement bien. C’est un gamin qui m’avait été conseillé par Mario Ledesma et Gonzalo Quesada. Je peux les remercier tant aujourd’hui, il a été déterminant. L’histoire, elle est géniale ! »

Après avoir participé au Rugby Championship 2020 et à la coupe du monde 2019, la même année où il a été finaliste du Super Rugby, il devient champion d’Europe cette année, avant de repartir pour l’Argentine en fin de saison. Finalement, il est un peu l’alter égo de Jules César. Il est venu, il a vu, il a vaincu.

Pourra-t-il, toutefois, garnir son armoire à trophée en gagnant le Brennus en fin de saison ? Réponse dans quelques semaines.

Théophane Le Bourgeois
Théophane Le Bourgeois
Cet article est rédigé par Théophane Le Bourgeois, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bon, il n a pas non plus crevė l'écran.
Mais Ahki les Honneurs ?

"Très peu utilisé" dans le chapeau d'introduction c'est un raccourci un peu facile et un peu trompeur, cela donne l'impression que le staff ne lui a pas trop donné sa chance.

Mallia est arrivé au Stade fin janvier après une saison sans jouer (juste 80 minutes avec les Pumas en novembre). Trop juste, il ne dispute pas le match contre Pau début février mais joue 80 minute dès le suivant à Lyon. Malheureusement il se blesse juste derrière à l'entrainement et est indisponible plusieurs semaines. Il revient de blessure pour le match contre le Racing et est aligné sur toutes les feuilles de matchs depuis.
Ça lui fait un bilan de 6 apparitions pour 4 titularisations sur un maximum de 7 matchs où il était apte, il a été au final pas mal utilisé sur cette fin de saison. "Longtemps indisponible" aurait été plus en conformité avec les faits avec 6 matchs ratés pour blessure sur 13 matchs disputés par le club depuis son arrivée.

  • Pouliche
    2407 points
  • il y a 2 semaines

Petite question :
Lui et Chocabares vont-ils être conservés à la fin de la saison ?

@Pouliche

Il y a un indice dans l'article (pour Mallia en tout cas).

  • Pouliche
    2407 points
  • il y a 2 semaines
@Gonze à l`eau t`es fada !

My bad, c'est vrai

@Gonze à l`eau t`es fada !

là, c'est plus qu'un indice... 😂 😉

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News