Champions Cup - Avantage Saracens en demie sur la pelouse du Racing 92 ?
Champions Cup - Le Racing 92 avait remporté le match aller contre les Saracens en 2019/2020.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce samedi, le Racing 92 reçoit les Saracens en demi-finale de la Champions Cup. Seule la vérité du terrain compte mais que disent les chiffres ?

Champions Cup - Bernard Le Roux peut-il dominer Maro Itoje ?Champions Cup - Bernard Le Roux peut-il dominer Maro Itoje ?

6
Avant cette demi-finale européenne, les Saracens ont remporté six de leurs huit matchs face au Racing 92. Dont un quart de finale en 2015, à la dernière seconde sur une pénalité, et la finale de la Champions Cup en 2016. Ce jour-là, les Anglais avaient été dominateurs. Lors des deux derniers affrontements, en matchs de poules, les Franciliens ont remporté la première manche 30-10 à la maison, avant de s'incliner en Angleterre. Permettant ainsi aux Sarries de se qualifier pour les phases finales.
En termes de vécu, les Anglais partent avec l'avantage. Ils ont joué quatre finales pour trois victoires (2016, 2017, 2019). Ils restent sur trois succès en demie d'affilée et n'ont perdu que deux matchs de Champions Cup depuis 2018/2019. 

Le Racing, c'est deux finales, deux défaites (2016, 2018). Mais à domicile, les Franciliens sont solides avec dix succès en onze matchs dont 7 sur 8 à la Paris La Défense Arena. Ils ont remporté leurs deux précédentes demi-finales de Champions Cup.
Trophee

Lors de la phase de poules, le Racing 92 a remporté ses trois matchs avec le bonus offensif. Et une moyenne de 36,3 points marqués à la faveur de 4,67 essais inscrits. Ce qui place les Franciliens juste devant Toulouse (4 essais en moyenne sur trois matchs). Preuve que les hommes de Laurent Travers sont tournés vers l'attaque. L'EPCR nous apprend ainsi que "le Racing a réalisé 88 franchissements cette saison, soit davantage que toute autre équipe.

Parmi les armes dont dispose le Racing 92, Virimi Vakatawa est l'une des plus efficaces. Il a ainsi battu 42 défenseurs, soit 13 de plus que tout autre joueur cette saison. C'est quatre fois plus que le meilleur joueur des Sarries dans cette catégorie : Elliot Daly (10).
42

Défensivement, les Ciel et blanc sont en place avec moins de 20 points et 2,33 essais encaissés. Mais les Anglais sont une équipe difficile à manoeuvrer, en particulier cette saison. Leurs problèmes administratifs, entraînant leur relégation ont pesé sur leurs performances. Ils restent ainsi sur un bilan de deux défaites et deux victoires en déplacement. La dernière en date au Leinster a confirmé qu'il fallait compter sur eux, et ce, même s'ils sont moins tournés vers l'attaque à l'extérieur avec moins d'un essai inscrit. Ils n'ont marqué en moyenne que 15 points. Mais ils en encaissent à peine plus en terre ennemie (18). 

Yellow_card
On l'a vu lors des quarts de finale, la discipline a énormément pesé, le Leinster et Clermont payant le prix fort face aux Saracens et au Racing 92. Pourtant, personne n'a reçu plus de cartons jaunes en Champions Cup cette saison que le Racing 92 (six, à égalité avec Gloucester) alors que les Saracens ont reçu le plus de cartons rouges (deux), indique l'EPCR.

Champions Cup - Les Saracens n’ont pas dit leur dernier mot avant la relégationChampions Cup - Les Saracens n’ont pas dit leur dernier mot avant la relégation

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pourquoi avantage Saracens ?
Les Anglais seraient-ils sensibles à l'Arena virus ?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News