CHALLENGE CUP. Toulon. Franck Azéma : ''On ne va pas jouer à armes égales''
Franck Azéma a fait part de son incompréhension vis-à-vis de la programmation des matchs du RCT.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Après la victoire de son équipe face aux London Irish en quart de finale de Challenge Cup, Franck Azéma est revenu sur la demie qui attend le RCT, face au Saracens.

Toulon a fait le job ce week-end, en s'imposant à domicile d'un petit point (19-18) face à une vaillante équipe des London Irish. Charles Ollivon a d'ailleurs inscrit le seul essai des Rouges et Noirs. De ce fait, les Varois recevront les Saracens samedi prochain à 21h. Après la rencontre, le manager du RCT Franck Azéma s'est exprimé en conférence de presse au sujet de cet affrontement : "C’est une très belle affiche, tout le monde en rêvait, je pense. C’est ce qui se fait de mieux. C’est quasiment l’équipe d’Angleterre, c’est une équipe qui a l’habitude de ces joutes-là avec une grosse maîtrise de cette compétition. Enfin, plutôt en Champions Cup mais c’est la même chose. Il n’y a pas de surprise : il faudra bien récupérer et bien se préparer pour l’affrontement qu’il va y avoir. Il faudra jouer avec nos armes. J’espère que l’on aura un Mayol plein et que l’on va pouvoir avoir une grosse intensité sur le terrain. C’est plaisant pour les gens".

RUGBY. Challenge Cup. Toulon et Lyon s’offrent deux ‘‘Crunchs’’ en demi-finalesRUGBY. Challenge Cup. Toulon et Lyon s’offrent deux ‘‘Crunchs’’ en demi-finalesSi Azéma n'a pas caché son excitation vis-à-vis de ce match, il a en revanche critiqué la programmation faite par l'EPCR. En effet, les Toulonnais, qui ont joué ce dimanche après-midi, auront moins de récupération que les Saracens, vainqueurs de Gloucester vendredi soir : "Il faut surtout récupérer dès ce soir et optimiser la récupération au maximum. Les Saracens auront quasiment 48 heures en plus de récupération. Il va falloir être dans la qualitative de notre récupération et ensuite c’est la capacité mentale à récupérer (...) Mais évidemment, on n’est pas sur la même équité en terme de récupération. Certains jouent le dimanche et d’autres le vendredi. 24 heures ça peut aller mais 48 heures c’est énorme ! Donc oui ça me dérange ! Ça fait combien de temps que l’on enchaîne ? Est-ce que ça a été regardé ? Non, je ne pense pas… Je ne vais pas faire la pleureuse, c’est comme ça. Mais non, on ne va pas jouer à armes égales. Donc on va se tourner sur la récupération plutôt que sur la production. Il va y avoir un jour d’entraînement cette semaine, c’est tout".

RUGBY. Premiership. Le nouveau salaire mirobolant d'Owen Farrell aux SaracensRUGBY. Premiership. Le nouveau salaire mirobolant d'Owen Farrell aux SaracensMalgré cela, on imagine que Toulon mettra les bouchées doubles pour tenter de se qualifier en finale de Challenge Cup, comme il y a deux ans. À cette époque, le RCT s'était incliné 32-19 face à Bristol.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ne pas oublier quand même pour Azéma qu'il a reçu en 1 / 4 et reçoit en 1 /2! Ce qui fait moins de temps dans les transports et avion ... quand les saracens ont voyagé et vont voyager ! C'est aussi un paramètre!
Même si jouer le vendredi et le dimanche , cela n'est pas équivalent en termes de récupération !

  • dusqual
    34981 points
  • il y a 1 semaine
@noComment

même si le covid a changé un peu la donne, le rct se gagne le droit de recevoir. du coup, oui, c'est un avantage, mais qu'il a obtenu sportivement.
maintenant, deux jours de différence en terme de récup, c'est un peu abusé. un jour, ok faut bien vendre les matches à la télé et qu'ils soient pas tous le même jour ok. mais à 2 jours d'intervalle, là ils ont craqué sévère...

  • naia83
    7683 points
  • il y a 1 semaine

il suffisait de faire jouer les 2 quarts du haut de tableau un vendredi et un samedi et les 2 quarts de finales du bas de tableau un samedi et un dimanche et cela faisait 1 j de différence maxi.....le toulonnais est parano on le sait mais là pas de bol ça tombe sur nous ça va pas s arranger

  • Pianto
    44781 points
  • il y a 1 semaine

Azéma a raison la différence de récupération et donc de possibilité de s'entrainer est importante entre les deux futurs adversaires.

Je comprends bien qu'on ne peut pas faire de place à tout le monde dans les créneaux de diffusion et que les diffuseurs sont "contraints" d'étaler sur trois jours.

Est-ce que le plus simple, à l'avenir ne serait pas d'intercaler une journée de championnat entre deux tours de coupe d'Europe ?

  • math1907
    18474 points
  • il y a 1 semaine

Même si ces plaintes sont redondantes toutes Les saisons et un peu lassantes, on ne peut effectuer que s'étonner de l'inintérêt de l'epcr sur ce sujet qui tient tant au cœur tout les entraîneurs engagés dans leur compétitions !!!!

  • NeST
    1536 points
  • il y a 1 semaine

"Je ne vais pas faire la pleureuse"... Mais je pleure quand même 😁

Comme quoi on voit bien qu'il n'y a pas que Toulouse qui chouine quand il y a des inégalités dues à l'EPCR, n'en déplaise à certains qui ont beaucoup critiqué le ST.

Mais par contre on voit que les décisions de l'EPCR sont très souvent en défaveur des clubs français. A quand un président de FFR/LNR pour prendre ses responsabilités et taper du poing sur la table, et menacer de quitter cette compétition complètement biaisée par les anglophones...

@NeST

Il ne pleure pas, il dénonce un fait, dont sont responsables les costarcrav de l'EPCR... N'importe quel coach validera que 48h de récup' en plus ou moins, c'est une sacrée différence...

@NeST

Si c'était les London Irish qualifiés, cela aurait été aussi en défaveur d'une équipe française ?

  • NeST
    1536 points
  • il y a 1 semaine
@Jonathan Sextoy

Non, c'est exact.
Ça veut dire qu'en plus des fois où on est défavorisés, les fois où on ne l'est pas, on a pas de chance 😁

L'équité selon l'EPCR...et les diffuseurs

@pascalbulroland

Bienvu... Ne pas oublier les télés... (Et leurs matchs en nocturne)...

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News