Ecrit par vous !
Au fait, comment se déroulait le championnat de France avant le Top 14 ?
Match entre Béziers et Perpignan dans les années 70.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Avant que le championnat français ne devienne le Top 14, la compétition a très souvent changé sa formule. Découvrez-les par période depuis les années 40.

Après la seconde guerre mondiale :

Après la seconde guerre mondiale, le championnat français se construit et s’organise de plus en plus. Le championnat se déroule alors en phase qualificative. À l’issue de cette dernière, 32 clubs se qualifient pour disputer des seizièmes de finale. Le tableau des matchs à disputer n’est pas tiré au hasard. Le premier club au classement des phases qualificatives affronte le dernier, le deuxième avec l’avant-dernier, le troisième avec l’avant avant-dernier etc… Cependant, pas mal d’éléments changent durant cette période.La grande histoire de Lourdes racontée par ses légendes avant le second miracle [VIDÉO]La grande histoire de Lourdes racontée par ses légendes avant le second miracle [VIDÉO]


À noter que le FC Lourdes a dominé le championnat français dans les années 50 avec 8 titres. Dans les années 70-80, c’est au tour de Béziers de s’illustrer dans le championnat avec 11 titres. Puis le Stade Toulousain prend le relais de la domination jusqu’à aujourd’hui (20 titres). Et de la fin des années 90 au début des années 2010, les titres se sont également partagés avec le Stade Français et le Biarritz Olympique. On s’aperçoit tout de même que le Sud-Ouest est un vrai vivier du rugby français.

De 1959 à 1967 :

Le championnat est composé de 56 clubs, tous répartis dans des poules de huit clubs. Les quatre premiers de chaque poule, ainsi que les cinq meilleurs cinquièmes s’affrontent lors des seizièmes de finale.

De 1967 à 1975 :

Durant cette période, les clubs à disputer le championnat de France s’accroîtront. En effet, la compétition passe à 64 clubs répartis en huit poules de huit clubs. Les quatre premiers de chaque poule sont directement qualifiés pour les seizièmes.

De 1975 à 1979 :

Le championnat se compose désormais de 80 clubs. Ils sont répartis en deux groupes. Le groupe A : les quarante meilleurs clubs. Le groupe B : quarante autres clubs. Dans le premier groupe (A), vingt-cinq clubs peuvent se qualifier, tandis que dans l’autre groupe, seulement sept peuvent se qualifier. Une organisation faite, en sorte que les clubs de niveau inférieur aient leur chance de remporter le championnat de France.

De 1979 à 1987 :

Le groupe B n’existe plus et seul le Groupe A peut tenter de remporter le championnat français. Il s’organise en quatre poules de dix clubs et les huit premiers se qualifient pour les seizièmes de finale.

De 1987 à 1990 :

On revient à la formule des 80 clubs. Seulement, ils sont maintenant répartis en seize poules de cinq. Les deux premiers de chaque se qualifie pour un deuxième tour. Et ce deuxième tour, se construit au tour de quatre poules de huit. Les quatre premiers participent aux huitièmes de finale.

De 1992 à 1995 :

Le championnat réduit largement le nombre de clubs à pouvoir disputer la compétition. Ils sont donc 32 équipes, réparties en quatre poules de 8. Les 4 premiers disputent un top 16. Ce top 16 est lui-même composé de quatre poules, pour autant d’équipes. Les deux premiers de chaque poule disputent les quarts.

De 1995 à 2001 :

Le nombre de clubs à disputer le championnat est encore réduit. Ce sont désormais 20 clubs (et 24 de 1997 à 2000, puis 21 l’année suivante), groupés en deux poules de dix. Les premiers disputent les huitièmes, tandis que les derniers disputent des barrages avec les premières équipes de deuxième division.

De 2001 à 2004 :

On assiste à la création du Top 16. Il s’organise en deux poules. Les quatre premiers clubs de chaque poule disputent ensuite une minicompétition : deux poules de quatre et les deux premiers sont qualifiés pour les demi-finales.

De 2004 à 2009 :

Le championnat ne forme, pour la première fois, qu’une seule poule. D’abord de 16 équipes, puis de 14 à partir de 2005. Le championnat portera d’ailleurs le nom de Top 14. Les quatre premières équipes sont qualifiées pour les demi-finales.

De 2009-2010 à aujourd’hui :

Le changement notoire, c’est la qualification directe, des deux premiers du classement, pour les demi-finales. Du 3e au 6e du classement, les équipes s’affrontent lors de barrages, pour disputer l’autre demi-finale. À noter également, que depuis la saison 2017-2018, le dernier du Top 14 descend en division inférieure, tandis que le premier de Pro D2 monte directement. L’avant-dernier du championnat élite, affronte finaliste de Pro D2, pour monter ou descendre.

Théophane Le Bourgeois
Théophane Le Bourgeois
Cet article est rédigé par Théophane Le Bourgeois, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Théophane Le Bourgeois
Il me semble que tu as fait une ch'tite erreur quand tu as écrit la chose suivante car le groupe B existait bien a cette époque.
"De 1979 à 1987 :
Le groupe B n’existe plus et seul le Groupe A peut tenter de remporter le championnat français. Il s’organise en quatre poules de dix clubs et les huit premiers se qualifient pour les seizièmes de finale."

En 1603 le titre de soule fut décerné à l'issue d'une seule rencontre de "super-brassage" !

  • oc
    4337 points
  • il y a 2 semaines
@MARCFANXV

Et personne n'a gueulé sur l'arbitre ...

@oc

en effet, puisqu'un des joueurs l'a égorgé au coup d'envoi

  • oc
    4337 points
  • il y a 2 semaines
@Le Haut Landais

C'est pas avec sa panse que les autres ont pris du champ dans le bois ???

@oc

je vois que tu as bonne memoire, un grand match qui méritait de rester dans les annales

Le rugby, avant l'aire professionnelle, avait ce côté très social qu'il a perdu depuis. La question que je me pose est: est-ce que le niveau de l'EDF d'aujourd'hui est superieur à celui d'avant? (Sous entendu avec 80 clubs ou même avec des systèmes de poules) On nous a vendu la poule unique comme la solution ultime à un chamoionnat competitif et à un rayonnement du XV de France qui serait alors bien meilleur. Combien de victoires face aux nations du sud depuis l'arrivée du top 16?

@beberarverne

le niveau technique et physique est bien supérieur, c'est l'evolution normale des choses qui fut amplifiée par le passage au professionnalisme.
si on compare le niveau de l'EDF aux autres nations "majeures", je ne saurai dire. on joue toujours contre les memes équipes, je ne pense pas qu'on les batte plus ou moins souvent qu'avant. je serai intéressé de voir les stats si tu les trouves

@beberarverne

Punaise, ça ne rajeunit personne. Je me souviens, de ce temps, quand je jouais, de mes emplois d'été au Crédit patate et chez Bib...Un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaitre... 😉

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News