La grande histoire de Lourdes racontée par ses légendes avant le second miracle [VIDÉO]
Le FC Lourdes a écrit une des plus belles pages du rugby français.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Lourdes aurait dû descendre en Fédérale 3. Mais le club aux 8 titres en 11 finales, a une nouvelle fois été sauvé. L'occasion de tout recommencer.

Derrière le Stade Toulousain, le Stade Français et Béziers, deux clubs se partagent la quatrième place au palmarès du championnat de France avec huit titres : Agen et Lourdes. C'est au lendemain de la deuxième guerre mondiale que le FCL a assis sa domination sur le rugby tricolore. Tout a débuté par une finale perdue contre le SUA en avril 45 alors même que la guerre n'est pas terminée. Un second revers suivra. Mais entre 1948 et 1968, les Lourdais n'ont perdu qu'une fois à ce stade de la compétition (en 1955 contre l'USAP). Ils sont avec les Toulousains et les Parisiens, les seuls à avoir réalisé un triplé dans l'histoire du championnat de France : 1956-57-58. 

A cette époque, tout le monde craignait Lourdes. Même Béziers, qui prendra la suite du FCL dans les années 70, avait connu la défaite en 1960. Mais le rival à l'époque, c'était Tarbes. Les deux clubs ne se sont jamais rencontrés en finale mais les derbys étaient animés aussi bien dans les tribunes que sur le pré. La pelouse, c'était là où les Lourdais excellaient. De par leur jeu de passes. Bien avant Toulouse, le FCL prônait le jeu de mouvement. Celui qui se faisait plaquait avec le ballon le dimanche ne jouait pas la semaine suivante. Dans les rangs lourdais, des joueurs de légendes comme Jean Prat et son frère Maurice, Michel Crauste pour ne citer qu'eux. 

Mais le FCL, grand pourvoyeur du XV de France après-guerre, n'a pas su trouver leurs successeurs. Le titre de 1968 avec notamment Jean Gachassin sera le dernier. Béziers puis Toulouse vont dominer le rugby tricolore et prendre le train du professionnalisme. Lourdes restera à quai puis connaîtra des difficultés financières. L'argent est devenu le nerf de la guerre mais le FCL ne peut pas suivre. Un lent déclin s'amorce. Fédérale 1, puis lutte pour le maintien, Fédérale 2, Lourdes échappe une première fois à la relégation grâce à la réforme des championnats. Un deuxième miracle a eu lieu cette saison. Malgré un bilan incroyable de 16 défaites en autant de matchs, Lourdes évoluera bien en Fédérale 2. Le Covid-19 est passé par là et la FFR a décidé de geler la saison. L'occasion pour ce club de légende de repartir de zéro en laissant tout son passé derrière lui. Une histoire à découvrir ou redécouvrir à travers ce reportage réalisé par les étudiants de l'Ecole de journalisme de Nice.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le FCL existait encore dans les années 80 avec 2 demi-finales (en 81 contre le grand Béziers et 85 contre le RCT). Mais le départ l'année suivante de Berbizier pour Agen a grandement accéléré la chute...
Pour la petite histoire, en 1995 le FCL est champion de France du Groupe B (avec un certain Vern Cotter en 8) mais ne rejoindra pas l'Elite pour cause de réduction de 32 clubs à 20 la saison suivante.

Je n'ai joue qu'une fois a Lourdes, on était reparti avec les valises pleines

  • AKA
    49981 points
  • il y a 2 mois

En parlant d' un ancien grand, suite du feuilleton de l' Hérault:
https://www.midilibre.fr/2020/07/29/beziers-les-associations-de-supporters-de-lasbh-maintiennent-leur-mise-en-sommeil-8999415.php 😉

@AKA

courage a eux

  • etutabe
    5357 points
  • il y a 2 mois

La 1ère fois que j'ai vu un grand match de rugby, c'est en 1963 au Stadium, demie-finale FC Lourdes - Stade Montois (8-9). Je suis ressorti de là avec des étoiles dans les yeux. Ces 2 équipes ont fait vivre le ballon pour notre plus grand plaisir.
Jeannot, je l'ai côtoyé sur les terrains de tennis de Bagnères où son coup droit te mettait à la rue. J'ai rarement pu lui faire jouer un revers car il était tellement vif et rapide qu'il arrivait à quasiment toujours se repositionner en coup droit même si tu pensais l'avoir débordé sur son côté gauche. Alors, voir ce qu'il réalisait sur un terrain de rugby ne m'étonnait presque pas.

  • Yonolan
    78363 points
  • il y a 2 mois

Superbe cette vidéo

Gachassin ( complement papier de cette vidéo)

Quand j’ai signé à Lourdes à 18 ans, Jean Prat (alors entraîneur) m’a dit : "Petit, si tu es plaqué avec le ballon, tu ne joueras pas dimanche prochain".
Et oui monsieur ! Pour être digne du grand Lourdes, il fallait savoir faire circuler le ballon. Le jeu à la lourdaise, c’était le décalage, le "+1" comme on dit aujourd’hui. Quand je jouais à l’ouverture, les frères Prat me demandaient de prendre une photo de l’équipe adverse, de compter combien les défenseurs étaient dans la ligne. Avec ce que mes coachs appelaient mon "troisième œil", il fallait alors que j’opte alors pour le bon côté.

Ce fut beaucoup de travail, au départ. Avant chaque entraînement, on se tapait une heure de passes à cent à l’heure. On disait souvent aux frères Prat qu’on en avait marre, qu’ils nous emmerdaient. Ils nous répondaient : "Tais-toi, petit ! Tu as perdu dix centièmes sur ta passe ! Ton geste n’était pas bon ! On repart pour un quart d’heure !" Ils avaient raison, in fine. Sur le terrain, on baladait les adversaires rien que sur la qualité de nos passes.

Aujourd’hui, c’est le cirque Pinder. Les mecs sautent pour attraper la passe du copain et le temps que tu redescendes, l’adversaire a déjà fait deux mètres… Et toutes ces briques aux chevilles, ce n’est pas vrai…
La technique individuelle est-elle vraiment moins aboutie aujourd’hui ?

Évidemment. Devant ma télé, il m’arrive de me mettre en colère deux contre un, le type rentre dans le lard du mec d’en face ! La supériorité numérique, tu n’as pourtant pas le droit de la gâcher. C’est impensable.

Superbe

  • AKA
    49981 points
  • il y a 2 mois
@Yonolan

Je voudrai un éclaircissement: Qui parle dans ce post? Gachassin ou toi (à moins que ce soit le même quidam 😉) merci de préciser

  • Yonolan
    78363 points
  • il y a 2 mois
@AKA

Non je citais juste une itw de Gachassin en complément de cette vidéo
Et non je n'ai jamais eu le talent de Peter Pan ...

  • AKA
    49981 points
  • il y a 2 mois
@Yonolan

OK! C' était juste pour en savoir un peu plus car si on en croit Gachassin le FCL travaillait déjà ce que l' on appelle maintenant les skills!
Surprenant non? Il y eu aussi le Stade Toulousain et puis il y a eu Laporte...

@AKA

@Yonolan @AKA
les frères Prat criaient : "le +1"
Laporte criait : "pas de fautes, pas de fautes ! "

Autre temps, autres moeurs...

  • Yonolan
    78363 points
  • il y a 2 mois
@amoureuxdubeaujeu

@AKA

Ca me fait penser à une question que le Midol posait à Philippe Guillard il y a peu

Vincent Moscato nous disait il y a quelques mois que le rugby des années 80 ne ressemblait pas à grand-chose. Qu’en pensez-vous ?

Vincent dit ça parce qu’il a joué à Bègles ! Là-bas, chaque fois que Marc Sallefranque (ancien arrière) essayait de relancer, Moscato et Laporte se pointaient pour lui crier : « T’es Khon ou quoi ?On ferme, on a dit ! »

Ça le suit depuis longtemps à Bernie : une vraie philosophie de ..."non" jeu

Peut-être la seule chose à laquelle il a été fidèle...avec ses intérêts persos

@Yonolan

Moscato, sur-côté en tant que talon, même avec le crâne rasé à l'époque des rapetous.

Je lui préférais de loin Patrick Soula, moins provocateur, aussi performant en mêlée, très bons ballon en mains et... jamais pris en défaut par l'arbitre pour une supposée agression 🙂
Je me souviendrai toujours d'un match contre Montferrand (hé oui on parlait des montferrandais à l'époque). Silence dans le stade, mêlée avec introduction pour le Stade, le ballon est introduit. Soula crie "effort" et les jaunards reculent sur 20m.
Dans les tribunes on s'est tous regardés avec la banane 🤣

Bon ok il n'était pas seul non plus, un certain Hugues Miorin (petit palmarès lui aussi...) poussait derrière, avec quelques autres pas mauvais non plus...

@amoureuxdubeaujeu

je me souviendrai toujours de la paire d'épaules de Miorin, c'était littéralement une armoire a glace ce garçon

  • Yonolan
    78363 points
  • il y a 2 mois
@Le Haut Landais

Une poutre....

@Yonolan

oui, un gars vraiment impressionnant, pas étonnant que la melee avançait avec un deuxième ligne comme lui

@Le Haut Landais

@Le Haut Landais @Yonolan
Miorin, c'est le gars qui engendre une éclipse du soleil quand il est devant toi
Superbe palmarès, une tête bien faîte en plus
il entraine les avants de Balma en ce moment je crois.

  • Yonolan
    78363 points
  • il y a 2 mois
@amoureuxdubeaujeu

Enfin Soula c'est quand même un des plus beaux palmarès en club entre champion de France et Hcup
Et que dire de son après rugby ..Je sais pas ou en est son concept restauration américaine années 50 mais ça marchait fort à une époque
Le stade Toulousain de ces années là c'était quelque chose ...

@Yonolan

il continue sur Labège avec son resto américain, et il en a une dizaine au total je crois maintenant. Et il fait des opérations avec Michel Sarran aussi je crois.

gentil comme tout dans la vie, mais sur le pré, un sacré client en effet, un gagneur hors pair.
Cette époque de domination du ST est je pense inégalée ; peut-être le grand Béziers à la grande époque et encore, en terme de palmarès je ne pense pas.

  • Yonolan
    78363 points
  • il y a 2 mois
@amoureuxdubeaujeu

La dernière fois que je l'ai vu c’était en 2014/2015 quand il a ouvert à Marseille sur les terrasses du port
Mais oui ce Toulouse là juste avant l’avènement du professionnalisme ça reste monstrueux

  • AKA
    49981 points
  • il y a 2 mois
@Yonolan

Puisque on en est aux anecdotes, j' ai 3 potes qui avaient signé au FCL ; Jeunes, talentueux, du feu dans les jambes! Las, le capitaine de l' époque était (je tais le nom) un pilier bedonnant qui a dû sa carrière internationale plus à ses embrouilles en mêlée que par son jeu à la main! Et chaque pénalité obtenue était soit tapée en touche ou tentée,et les ballons joués seulement aux abords des 22m adverses; au grand désespoir de ces pauvres garçons qui auraient joué (presque) tous leurs ballons. Le temps du grand FCL était déjà passé...

  • AKA
    49981 points
  • il y a 2 mois

"Challenge Panache Pernod" 😊 🍻 Toute une époque...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News