Associer Matthieu Jalibert avec Romain Ntamack en n°12 : l'idylle de la tentation
Associer Matthieu Jalibert avec Romain Ntamack en n°12 : l'idylle de la tentation.
Très prometteuse sur le papier, l'association des deux gros talents tricolores donne envie. Mais est-elle viable sportivement ?

Je n’ai pas envie de prouver que je suis meilleur que Ntamack ou Carbonel. J’ai juste envie de montrer que je suis capable d’être bon dans un collectif.” Les mots sont signés Matthieu Jalibert, lâchés dans les colonnes du Midi Olympique juste avant le début du Tournoi des 6 Nations. Une citation pas vraiment anodine, à replacer dans son contexte. Depuis le début de sa carrière, le Bordelais est sans cesse comparé, mis en concurrence avec deux autres ouvreurs de sa génération. Deux champions du monde U20, qui évoluent dans deux des clubs les plus populaires de l’Hexagone : le Stade Toulousain pour Romain Ntamack, le RC Toulon pour Louis Carbonel.

Voilà pour le contexte, donc. Et dans un sport collectif où les talents individuels sont sans cesse mis en avant par des médias prompts à doper les égos, il faut voir dans cette décla’ un certain ras-le-bol, plus qu’une volonté manifeste de se mettre en avant. Reste les faits. Le sportif.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • SCALP
    1312 points
  • il y a 8 mois

Je crois qu'on est nombreux à vouloir voir tenter l'expérience, de voir ces deux joueurs associés en 10-12. Fickou à l'aile est une solution...

  • SCALP
    1312 points
  • il y a 8 mois

Trouver des solutions pour permettre à Carbonel de finir d'éclore, lui signifier qu'il compte, est clairement dans l'intérêt de l'EDF, on n'est pas à l'abri d'une blessure longue durée d'un de nos deux 10, et ce serait dommage de ne pas développer sur le plan international, ce talent qui a déjà passé pas mal d'étapes...

Une association 10-12 pourrait à certains moments laisser de la place à Carbonel, c'est compliqué certes, il y a des arguments pour juger que l'on doit laisser un maximum d'expérience aux titulaires, mais ce n'est pas la pire chose que d'avoir des problèmes de riches...

  • SCALP
    1312 points
  • il y a 8 mois

Effectivement, c'était dans les tuyaux, merci les gars du Rugbynistère 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News