ASM Clermont Auvergne
Découvrez l’ASM Clermont Auvergne sous tous les angles, ses caractéristiques et ses secrets: Plus rien ne vous échappera sur Clermont
Nom : Association Sportive Montferrandaise Clermont Auvergne (ASMCA)
Championnat actuel : Top 14
Les couleurs : Jaune et bleu
Année de fondation : 1911
Stade : Marcel Michelin (18 030 places)
Président : Eric de Cromières
Entraîneurs : Franck Azéma, Jono Gibbes
Le palmarès et le parcours sportif de Clermont :
ASM Clermont Auvergne  Champion de France : 1 (2010)
ASM Clermont Auvergne  Challenge Européen : 2 (1999, 2007)

Le palmarès du club mythique de Clermont est étrangement peu garni… La raison ? La fameuse « poisse » qui entourait l'ASM, arrivée 10 fois en finale du championnat de France, pour un solde de 10 défaites. La saison 2007/2008 en est l’exemple parfait. Avec une équipe tonitruante tout le long de l’année, les Clermontois s’inclinaient face à des Toulousains opportunistes sur le score de 26 à 20.
L’ASMCA s’inscrit dans la durée et fait preuve d’une longévité remarquable au plus haut niveau. Sa première finale fut disputée en 1936 et la dernière en 2010. 2010, cette fameuse année aucours de laquelle le club auvergnat a vécu une véritable délivrance, en arrachant le bouclier de Brennus des mains de l'USAP, au terme d'une finale totalement maîtrisée (19-6).

Bien que le club de Clermont soit resté très « famille » avec un public particulièrement fidèle, il a su s’adapter aux évolutions inhérentes au professionnalisme. A la fin des années 2000, le club des Jaunards s’est construit une équipe très équilibrée avec des joueurs très sûrs (Vermeulen, Mignoni, Bonnaire, Audebert,…) mais aussi des joueurs d’exception, à l’image d’un certain Nalaga, meilleur marqueur du Top 14 sur la saison 2008-2009. Les joueurs étaient parfaitement encadrés par un technicien hors pair en la personne de Vern Cotter, qui a réussi à rompre la malédiction en remportant le 1er Brennus de l'histoire du club en 2010.

L'année d'après, les hommes de Vern Cotter, visiblement en "fin de cycle" sont éliminés en demi-finale du Top 14 par le futur champion en titre, le Stade Toulousain.
La saison 2011-2012 est celle du renouveau : S'appuyant sur sa jeune garde (Fofana, Buttin, Nakaitaci, Bardy...) et évoluant dans un Stade Marcel Michelin agrandi (18 000 places), Clermont rafle tout sur son passage, jusqu'à devenir favori en H-Cup et en Top 14. Mais le club échoue deux fois au stade des demi-finales : en H-Cup, l'ASM subit la loi du Leinster, et en Top 14 elle se brise les dents contre la défense intraitable du Rugby Club Toulonnais. Une nouvelle désillusion pour le club auvergnat...

La désillusion est encore plus grande la saison suivante avec cette fois-ci une défaite en finale de H Cup face au RCT. Le club sembalit pourtant avoir la main sur la rencontre. Incapables de se remettre de la défaite, les Auvergnats se font piteusement éliminer en demi-finale face au futur champion de France, le Castres Olympique. La saison 2013-2014 ressemble à la précédente, l'ASM pourtant favori s'incline lourdement face aux Saracens en demi-finale de H Cup, avant encore de devoir s'incliner face à Castres, cette fois en barrage du Top 14, et de perdre son invincibilité de 77 matchs au stade Marcel-Michelin...

La petite histoire de l'ASM Clermont Auvergne

L'ASM n’a pas toujours signifié Association Sportive Montferrandaise. En effet, en 1911, l’ASM fut créée sous le nom d’Association sportive Michelin. L’entreprise de pneus, qui est le réel moteur de la région Clermontoise, est aussi l’initiatrice de cette association omnisport dans laquelle le rugby avait une place toute particulière. Michelin, aujourd’hui détenteur du club à hauteur de 11%, se révèle un partenaire sûr et paternaliste, permettant même au club d’acheter le stade « Marcel Michelin ». Une histoire d’amour entre le fabricant de pneus et le club bien partie pour durer.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Mon papa m'a dit un jour que si je ne plaquais pas plus en n°10, je ne jouerais jamais en Top 14. Mais avec le match de clermont (que je soutiens de tout coeur face au RCT/Four Nations), j'ai vu que même sans savoir plaquer, Lopez joue en coupe d'europe... Donc j'ais bcp d'espoirs 😆

#mercipourcetultimecoupdepiedquirendlaballeaurct

Allé salut !

Derniers articles

News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News