6 Nations 2021. Que pense la presse étrangère de la probable entrée de CVC dans le capital du Tournoi ?
Le Tournoi des 6 Nations pourrait enregistrer l'arrivée d'un fort investissement dans son capital.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
CVC Capital Partners pourrait bien offrir ses deniers aux fonds du Tournoi, après que la France a déjà ratifié son entrée. Mais ce n'est pas du goût de tous

Tournoi des 6 Nations 2021. Le XV des joueurs absentsTournoi des 6 Nations 2021. Le XV des joueurs absents

La crise économique due au coronavirus sévissant, les Fédérations doivent trouver de nouveaux moyens de faire rentrer de l'argent, et le plus vite possible. C'est ainsi que les caciques du Tournoi du 6 Nations ont vivement relancé leur projet de se tourner vers le fonds d'investissement CVC Capital Partners pour renforcer leur trésorerie. Le projet « Light » prévoit ainsi qu'en échange de son entrée au capital, ce fonds d'investissement basé au Luxembourg verse aux six fédérations concernées la somme de 343 M€ en cinq ans (hors-bonus). Il y a une dizaine de jours, la FFR a de son côté été la première à approuver le projet lors d'une réunion du Comité directeur, Bernard Laporte ratifiant le projet. Pour que CVC s'empare de manière effective de 14,3 % des parts de la filiale de Rugby Six Nations Limited, il faudra encore que les 5 autres fédérations signent elles aussi, mais l'accord semblerait en bonne voie pour être validé très prochainement, situation économique oblige. 

Toute la partie commerciale (vente des droits TV, communication...) du 6 Nations serait alors gérée par l'entreprise fondée en 1981. Et quand bien même Laporte a assuré que "les Fédérations conserveraient parallèlement leur pouvoir exclusif de réglementation de la pratique sportive et d'organisation des compétitions" via le communiqué de la FFR, cela ne suffit pas à rassurer les esprits les plus critiques - notamment les Irlandais -, loin s'en faut. Le média de référence de l'île d'émeraude Irish Times de rappeler ainsi que "le contrat de télévision actuel, qui prévoit une couverture partagée entre la BBC et ITV au Royaume-Uni ainsi que Virgin Media One en Irlande, S4C au Pays de Galles, France 2 et DMAX, expire après les Six Nations 2021." D'après lui, "il semble donc inévitable que certaines rencontres des Six Nations soient diffusés à la télévision payante, afin de maximiser leur part de 14,3% des revenus commerciaux du championnat à partir de 2022.

Mais, lorsque la poussière sera retombée, la grande question est de savoir quels seront les effets à long terme d'un tel accord, pose RTE.ie ? "Cet argent est nécessaire maintenant mais il sera probablement dépensé pour les dépenses courantes. Le danger est que le rugby recherchera des investisseurs dans trois ou quatre ans et ce que vous pourriez avoir, c'est le contrôle des tournois de rugby allant aux capitalistes", répond Eddie O'Sullivan, l'ancien sélectionneur du XV du Trèfle. "On pourrait perdre le contrôle du jeu. CVC est là pour le profit et c'est un grand débat. Mais pour le moment, nous sommes heureux d'obtenir de l'argent et de maintenir le navire à flot", poursuit O'Sullivan. Avant de reconnaître que la disparition des Six Nations de la télévision en clair serait «tout à fait possible» et d'évoquer ses craintes pour "l'âme du rugby" si ce partenariat venait à être efficient. 

Enfin, pour appuyer les réticences de l'Eire, le média The 42 note que "le bilan de CVC comprend le fait d'avoir retiré la Formule 1 de la télévision gratuite après l’achat de ce sport automobile en 2006, ce qui fait craindre aux supporters que le rugby évolue dans la même direction." Vous l'aurez compris, si Bernard Laporte a martelé "qu'il était dans leur (les dirigeants) devoir de trouver des solutions pour assurer un futur à notre sport" et que "cela représentait une énorme opportunité pour le rugby européen et français", beaucoup sont bien plus réticents à l'idée de la signature de ce projet "Light". La crainte serait de mettre les deux pieds dans un étau, duquel il serait impossible de se dépétrer.

6 Nations 2021. Huit joueurs dont Tolofua, Couilloud et Rattez retournent en club6 Nations 2021. Huit joueurs dont Tolofua, Couilloud et Rattez retournent en club

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Mince alors! Donc ça ne serait donc pas du mécénat et CVC ferait ça uniquement du pognon?
"Vendre son âme au diable", c'est bien comme ça qu'on dit, non?

  • Yonolan
    89136 points
  • il y a 1 mois

J'avais dernièrement rapporté les craintes des opposants à Bernie à la FFR
Et aussi la méthodologie des débats selon Bernie
Les voici ( désolé pour ceux qui ont deja lu) car il est important sur un sujet qui peut-être aussi lourd de conséquences , de connaitre les zones d'ombres
CVC
L’engagement porterait sur …50 ans
On peut s’étonner qu’un tel engagement ne soit pas soumis à l’accord du ministère de tutelle et des présidents de clubs ..Etonnant et inquiétant pour un chantre de la démocratie ( j’avais envie de dire chancre tellement ça irait mieux)
Mieux les seuls documents fournis sont une traduction (de 200 pages) même pas certifiée du contrat établi en anglais , sans les documents annexes ( et oui ça continue) sans guide de lecture et sans schéma explicatif, alors que ce contrat fait mention d’une myriade de sociétés, dont certaines basées à Jersey. Tiens tiens des paradis fiscaux,
Pire la FFR a interdit aux membres du comité de direction toute communication à des tiers et ceci en contradiction avec les statuts de la FFR qui supposent qu’un membre du Comité directeur est en droit d’informer les clubs affiliés pour ce type d’accord
Et oui les clubs ne doivent pas savoir ce que contient cet accord qui engage notre rugby pour 50 ans…Mais pourquoi donc ?
Problématique : ce n’est pas un élu de la FFR qui pilote ces négociations mais Claude Atcher …
Dramatique : un conflit d’intérêt puisque le contrat donne à CVC un droit de véto sur l’adhésion d’une fédération aux 6 Nations alors même qu’on nous expliquait que CVC n’aurait aucun impact sur le sportif…on nous mentirait ?
Bien sur L’entrée de CVC a été votée, Bernard Laporte refusant que les clubs soient consultés…… Le vote a aussi pré-validé une possible introduction en bourse permettant à CVC de réaliser son investissement…et oui

Et donc l’opposition a du transmettre un courrier le 17 janvier à la ministre pour la rencontrer avec des représentants de l’actuelle gouvernance de la FFR, de la LNR. Avec le souhait quelle commandite une mission conjointe de l’inspection générale des sports et des finances pour auditer cet accord.

Je vous livre ici la première analyse des risques (surement incomplète compte tenu de la pauvreté des documents transmis) faite par la liste de Grill:

des risques fiscaux encourus par la FFR dans le cadre du contrat ;

un conflit d’intérêt puisque le contrat donne à CVC un droit de véto sur l’adhésion d’une fédération aux 6 Nations alors même qu’on nous expliquait que CVC n’aurait aucun impact sur le sportif;

un possible danger pour le championnat français du TOP 14 sachant que le contrat autorise CVC à procéder à l’introduction en bourse d’une structure contenant leurs autres investissements dans le rugby, parmi lesquels le Premiership anglais, la Pro14 (Pays de Galles, Ecosse, Italie…) ou l’EPCR ;

un grand déséquilibre en défaveur de la France dans la répartition des droits entre nations et qui donne, sans justification, la part belle à la Fédération anglaise ;
des projections par trop optimistes qui prévoient un quasi doublement des droits à 10 ans.

Un questionnement sur la santé des pratiquants.
Si la gouvernance de la FFR se réjouit de cette manne pour combler les déficits qu’elle a creusés depuis 4 ans, nous nous sommes interrogés auprès de la ministre « sur l’issue de cette financiarisation à l’infini du rugby ». Nous avons mis en avant les procès intentés outre-manche par des joueurs contre leurs fédérations suite à des commotions cérébrales en série, et la crainte légitime que nous avons que cet accord n’aille pas dans le sens de la santé des pratiquants pour les années à venir ».

@Yonolan

Alors que seul un coin du voile commence à se lever, le constat est déjà accablant!
Ps: bravo et merci pour ton développement.

  • Yonolan
    89136 points
  • il y a 4 semaines
@lebonbernieCGunther

mais de rien ; c'est aussi un des attraits de ce site que de partager des informations afin que chacun puisse se faire une idée avec le maximum d'éléments ..même si ceux-ci ne sont pas forcément réjouissants

@Yonolan

je me demandais ce que CVC pouvait trouver dans cet accord. il n'y avait rien pour eux. maintenant, je comprend mieux, il y a beaucoup a gagner pour eux et beaucoup a perdre pour le rugby et ses fans

Hard peak pour CVC ?

En tout cas les cas positifs à Agen mettent une grosse incertitude à la présence de la France dans ce tournoi. Si ils ont contaminés des toulousains ce week-end...

@Gonze à l`eau t`es fada !

Ils ont quand même scrupuleusement respecté le mètre de distanciation en défense.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Page facebook
News
News
Sponsorisé News
News
Vidéos