6 Nations. L’en-avant de Davies, l’interception de Ntamack… Ces tournants de Galles-France !
L'en-avant de Davies en fin de match est l'un des tournants de cette rencontre.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Vendredi soir, les Bleus se sont imposés 9-13 sur la pelouse du Pays de Galles, grâce notamment à une défense de fer, et un brin de réussite…

Une fois n’est pas coutume, le XV de France nous a fait rêver hier soir ! Pas au niveau du jeu proposé certes, mais dans l'état d’esprit, ainsi que dans le domaine défensif. Les hommes de Galthié sont restés solidaires, et n’ont jamais rompu face à des Gallois qui poussaient en fin de rencontre. Le score final aurait d’ailleurs pu être différent, sans de nombreux tournants qui ont finalement tournés à l’avantage des Bleus, grâce notamment à des inspirations défensives de classe mondiale. Le jeu au sol fut assurément l’une des clés hier soir, et la présence de joueurs comme Marchand (élu homme du match), Alldritt ou encore Danty a certainement sauvé les Tricolores d’une défaite à Cardiff. Nous avons tous en tête la dernière action, où le Toulousain Peato Mauvaka gratte l’ultime ballon de cette rencontre, et permet de délivrer tout un peuple. Mais peu avant cela, Jonathan Danty avait lui aussi réussi à mettre à la faute le seconde ligne Rowlands, à un instant critique pour nos Bleus.

RÉSUMÉ VIDÉO. Héroïque en défense, l'équipe de France résiste aux Gallois et rêve du Grand ChelemRÉSUMÉ VIDÉO. Héroïque en défense, l'équipe de France résiste aux Gallois et rêve du Grand Chelem

49 ème minute : Villière, le bon Gabin

Au-delà du jeu au sol qui fut remporté par le XV de France, on notera la défense impeccable des joueurs de Galthié durant le match. D’un point de vue collectif certes, mais également individuel. Car même lorsque l’on sentait les Tricolores baisser de régime, il y avait toujours quelqu’un pour sauver le coup. L’un des tournants fut l’intervention de l’ailier Gabin Villière, dans un maul porté gallois à 5 mètres de l’en-but français. Le pack du XV de Poireau avance, et l’on sent les Bleus en difficulté. Malin, Villière reste à l'affût, et réussit à isoler le porteur de balle. Ce dernier le maintient en haut, en attendant l’arrivée de ses coéquipiers. Le soutien ne tarde pas à arriver, et l’arbitre siffle finalement un renvoi d’en-but, le ballon étant enterré. Une action incroyable réalisée par le Toulonnais, qui a sûrement sauvé un essai qui aurait pu être décisif. On notera d’ailleurs que les deux avants Elias et Francis n’ont pas réussi à avancer, face à Antoine Dupont et Gabin Villière

6 NATIONS. Equipe de France. Ce que devra faire Villière pour éteindre le feu du dragon Cuthbert6 NATIONS. Equipe de France. Ce que devra faire Villière pour éteindre le feu du dragon Cuthbert63 ème minute : Davies ça glisse

Menés 9-13 à moins de 20 minutes de la fin, les Gallois décident (enfin) de se mettre à jouer. Ils y arrivent d’ailleurs bien sur cette action, et mettent en difficulté la défense tricolore. Si bien qu’après de nombreux temps de jeu, les Bleus se resserrent un peu trop, ce qui ouvre des espaces au large. L’ouvreur Dan Biggar le voit, et adresse une passe au pied à son troisième ligne centre, Faletau. Ce dernier capte le ballon, et remet intérieur à son centre Jonathan Davies. Le joueur des Scarlets ne se trouve qu’à une dizaine de mètres de la ligne d’en-but, mais n’arrive pas à se saisir correctement de la balle. Certainement gêné par le retour de l’inexorable Antoine Dupont, Davies laisse passer une occasion en or de passer devant, tout en permettant au demi de mêlée du XV de France de se dégager. Bien entendu, l’essai n’était pas fait puisqu’il restait encore Dupont, mais cette action aurait tout de même pû être fatale à nos Bleus.

VIDEO. 6 Nations. Equipe de France. Et soudain, Antoine Dupont a surgi pour sauver la patrieVIDEO. 6 Nations. Equipe de France. Et soudain, Antoine Dupont a surgi pour sauver la patrie73 ème minute : Ntamack, une (autre) interception décisive

Il y a deux ans, l’ouvreur Toulousain offrait la victoire au XV de France, grâce à une interception bien sentie dans les 20 dernières minutes. Hier, dans cette même antre du Principality Stadium (ou Millenium pour les nostalgiques), Ntamack a encore une fois intercepté une passe galloise dans un moment critique. En effet, nous sommes à la 73ème minute. Les hommes de Pivac poussent, et s’introduisent dans les 22 mètres français. On les sent appliqués, prêts à enchaîner les temps de jeu. Hardy décale Biggar sur la droite du terrain, afin de jouer un 4 contre 3 intéressant. Mais voilà, les montées de Danty, Ntamack et Villière gênent l’ouvreur, qui tergiverse. Il choisit finalement de servir son ailier Rees-Zammit juste devant la défense. Malheureusement pour eux (et heureusement pour nous) Ntamack l’avait vu, et coupe la trajectoire de la balle. Le Toulousain arrive à s’en saisir, et met fin à une action qui aurait pu mal se terminer pour le XV de France. D’autant que dans la foulée, les locaux se font pénaliser, ce qui permet à Jaminet de donner de l’air à ses coéquipiers. Ce fut d’ailleurs la dernière possession dangereuse des Gallois dans cette rencontre.

RUGBY. XV de France. Les 4 raisons qui font de Romain Ntamack l’ouvreur idéal au niveau internationalRUGBY. XV de France. Les 4 raisons qui font de Romain Ntamack l’ouvreur idéal au niveau international

Vous l'aurez compris, cette incroyable victoire des Bleus face au Pays de Galles ne s’est pas jouée à grand-chose, et il aura fallu une solidarité défensive dingue, ainsi que des exploits personnels pour l’emporter ce vendredi. Une performance qu’il faudra réitérer dans une semaine, face à l’Angleterre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oc
    28133 points
  • il y a 2 mois

Ya pas de tournant sur un giratoire .

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News