26 ans, enfin l’âge de la maturité pour Gaël Fickou ?
Gaël Fickou semble avoir gagné en maturité dans son jeu ces derniers temps.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Si son rôle en sélection est devenu essentiellement défensif aujourd’hui, moins fringuant qu’auparavant, le 3/4 des Bleus Gaël Fickou n’a pourtant que rarement semblé aussi performant.

L’avez-vous remarqué vous aussi ? Malgré sa prestation aboutie face au Pays de Galles, peu nombreux ont finalement été les médias à s’attarder sur le match de Gael Fickou, lui qui est pourtant bien souvent l’un des premiers garçons à faire les gros titres des journaux et ce peu importe la qualité de ses performances. Il faut dire que très tôt et depuis ses débuts pros à seulement 18 ans, beaucoup d’attentes (trop peut-être ?) ont été placées sur les épaules de l’enfant de La Seyne du fait de son talent immense. Ce qui explique pourquoi il a si longtemps été sous le feu des projecteurs, pas pour son plus grand plaisir, d’ailleurs. 

Mais depuis la prise de fonction de Fabien Galthié, l’âge et l’environnement aidant, le centre du Stade Français paraît avoir pris du galon et de la bouteille dans son jeu. Finalement aligné en numéro 12 avec les Bleus dès que possible, le Parisien se révèle être très complémentaire de Virimi Vakatawa et le vrai catalyseur de la ligne… de défense des Tricolores. Un comble pour celui dont on a si souvent loué les qualités offensives.

Et pourtant, l’ancien Toulousain semble aujourd’hui se plaire dans son rôle d’organisateur de la ligne défensive mise en place par Gareth Edwards. Toujours aussi dur sur l’homme, capable désormais d’assurer la continuité du jeu derrière lui, sa performance face au Pays de Galles, marquée par son 7/7 en défense et sa passe parfaite qui ouvrit l’intervalle à Vakatawa sur le deuxième essai de Dupont, conforte son nouveau statut. Il faut dire que malgré son âge encore jeune, Fickou est à 26 ans l’un des joueurs les plus expérimentés du groupe France où ses 56 sélections rassurent et en imposent au milieu des jeunes-pouces qui constituent essentiellement cette équipe. 

Alors quand la stratégie du week-end demande de l’expérience collective, il n’est pas rare que ce soit à lui qu’on fasse appel, comme ce samedi où il jouera numéro 11 face à l’Irlande, un poste qu’il a déjà occupé en équipe de France. Un coup au centre, un coup à l’aile, le staff compte quoi qu’il en soit sur lui et le fait savoir, en le titularisant à chaque sortie et parfois à la place de spécialistes du poste ou des hommes en forme du moment. "Gaël Fickou a cette expérience-là car on avait dû gérer ce même problème face au Pays de Galles à Cardiff", coupait Galthié en conférence de presse dans la semaine en référence à son positionnement à l’aile et à la place de garçons qui marchent sur l’eau comme Arthur Retière ou Gabin Villière. 

Couteau-suisse et homme de main du staff

Contre l’Irlande, le staff des Bleus n’a d’ailleurs aucunement caché que son repositionnement était principalement dû aussi à ses qualités aériennes et défensives. Comme quoi Fickou est bien devenu un joueur très complet, à mille lieues du trois-quart « fou-fou » et un peu hors-système que l’on a longtemps connu dans les premières années de sa carrière. Mieux, depuis la prise en main du clan Galthié, le principal intéressé est devenu un incontournable comme en témoignent ses 5 titularisations en autant de rencontres. Aujourd’hui, ce sont plutôt des éléments comme Antoine Dupont ou Virimi Vakatawa qui attirent les lumières et évoluer dans leur ombre ne semble pas être une contrainte pour « La Fick », qui semble jouer libéré

Samedi face au remuant Andrew Conway, nul doute que son rôle premier sera à nouveau de contenir le feu follet du Munster, de gérer les montées défensives inversées qu’il maîtrise si bien et d’assurer dans le jeu aérien sous les quilles de Sexton et face à une équipe celte spécialiste dans le domaine. Connaissant ses qualités intrinsèques, cela peut quelque peu surprendre, sembler réducteur. On ne l’a pourtant jamais vu aussi bon et régulier qu’en ce moment…

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On attend avec impatience sa feinte de passe à l'arbitre de touche !

Pour expliquer positionnement de G.Fickou sur l'aile est prise comme référence le dernier match du Tournoi à Cardiff. Pourquoi cette référence et uniquement celle-ci ??? C'est aussi oublier qu'il fut titularisé également à l'aile lors du dernier match officiel en compétition du XV de France qui s'est soldé par une défaite en Ecosse. De ce match perdu on en tira pour conclusion (outre le focus sur le rouge de Haouas) une forme de stérilité offensive dans l'axe du terrain. Allez savoir pourquoi ??? En outre, la prestation individuelle de G.Fickou à l'occasion de ce match sur l'aile ne fut pas loin s'en-faut la plus aboutie qui soit sous le maillot de l'EDF. Paradoxalement (je dis paradoxalement dans le sens où c'est ce qui justifierait son positionnement sur l'aile), c'est sur la réception de ballons aériens qu'il pêchât un peu...

@ Theo Fondacci
Il faut vérifier ce que l'on écrit et se relire, il y a beaucoup trop d'erreurs dans les articles depuis quelque temps, et Gareth Edwards n'a rien à faire ici

@lelinzhou

@ Theo Fondacci
je rejoins Zouzou, la grammaire en particulier laisse a desirer

@lelinzhou

l'attaque n'est-elle pas la meilleure défense alors pourquoi ne pas faire confiance a un demi de genie pour s'en charger? 😉

@Le Haut Landais

Génie, sans bouillir ?

Se priver de la paire complémentaire au centre Fickou-Vakatawa me semble risqué même si c'est pour contrôler ce diable de Conway. Mais heureusement je ne suis pas sélectionneur.

  • math63
    2672 points
  • il y a 1 mois

Ca fait dix ans qu'il a 26 ans non?

Je ne savais pas que Gareth Edwards s’occupait de la défense du XV de France...il s’agit sûrement de Shaun Edwards..
Gareth est pour moi le plus grand demi de mêlée de l’histoire de ce jeu.

  • SaintJu
    2371 points
  • il y a 1 mois

C'est vrai que Fickou est un As !
Pourtant, exiler l'organisateur de la défense à l'aile et se priver de cette complémentarité au centre avec Vakatawa. Dommage.
Il existe en outre des ailiers de valeur.
Déjà un excès de conservatisme de la part du staff ?

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 1 mois

Question à @team viscères
Meme s'il n'a jamais eu d'égal et n'en aura jamais all over ze world,
Fickou sera-t-il le nouveau ... ?

@Jak3192

ouhla, tu cherches les problèmes toi

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 1 mois
@Le Haut Landais

Je demande simplement si...
Je dis pas "que"...

  • jose5
    20287 points
  • il y a 1 mois

Ça fait un moment qu'il a cette maturité. Et le fait qu'il ait été sélectionné de façon relativement constante aide forcément. Son profil est indispensable dans ce jeune xv de France.

Que Gaël soit l'organisateur de la défense, c'est un fait (et normal au regard de son expérience), mais le rôle du centre n'est-il pas de savoir attaquer ET défendre? Dans ce registre là, c'est sans doute le poste qui demande le plus de polyvalence attaque/défense dans le 15 de départ! Alors, le réduire au seul rôle d'organisateur de la défense, pardon, mais c'est plutôt ridicule. Fickou a les qualité pour gérer les deux.
Alors faîtes le calcul suivant: maturité + défense + attaque et vous comprendrez ma déception (et ma crainte) de le voir décalé à l'aile... Car on se prive de notre meilleur régulateur dans les deux systèmes (attaque/défense) derrière.
Quant à la "maturité", selon moi, il l'a depuis plusieurs saisons. 56 sélections à 26 ans, qui dit mieux? Surtout en France où le jeu des chaises musicales est une vieille (et mauvaise) habitude.

Derniers articles

News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News