Rugby Amateur : après l'exploit, l'US Vendôme bientôt dans la place ?
Rugby Amateur : après l'exploit, l'US Vendôme bientôt dans la place ? Crédit photo : Tuan Nguyen
Vendôme (Honneur Centre - Val de Loire) a battu l'ogre de la poule, Sancerre. De quoi légitimer ses ambitions ?

Souvenez-vous : fin décembre, on vous parlait du club de Sancerre. Le club fondé sur les terres du Berry marche sur sa poule en Honneur (Ligue Centre - Val de Loire) et vise clairement une montée en Fédérale 3 pour la rentrée 2019.

Rugby Amateur : intouchable cette saison, le Rugby Sancerrois prend-il la route de la Fédérale 3 ?Seulement, il y a un hic. Tout petit, certes. Le Rugby Sancerrois continue de caracoler en tête du classement, et devrait bien retrouver le niveau national la saison prochaine. Mais il ne terminera pas celle-ci invaincue, avec une défaite contre Vendôme fin janvier. Un bel exploit pour une formation actuellement classée troisième de sa poule avec 43 points, derrière... Sancerre (70 pts), forcément, mais aussi l'US Joué (50 pts). 

Capitaine de la première, Camille Chevais évolue à Vendôme depuis douze ans. Un club historique, le premier du Loir et Cher, fondé en 1965. Il confie : 

La victoire face à Sancerre était dans toutes les têtes, elle a demandé un investissement personnel et collectif pour pouvoir la décrocher. Ça n'a pas été simple. On avait un bon ressenti par rapport au match aller. C’est une équipe qui a un gros pack, donc on savait qu’on devrait répondre présent devant. D'entrée, l'engagement était là, et on a su scorer au bon moment. En seconde période, on encaisse deux essais dont un bout de 10 minutes, sans avoir touché le ballon. Tout le monde s'est dit que si on ne se resserrait pas, la punition serait la même qu'au match aller. Mais on s'est serré les coudes les uns les autres, et le résultat, tout le monde le connait.

22-21, score final. De quoi avoir des ambitions légitimes pour la suite ? Cet été, Vendôme a changé son staff en faisant venir Pierre Perreux, seulement 25 ans. Chevais explique : "Lors de nos réunions de pré-saison, on a senti une personne motivée, avec l’envie de s’impliquer dans le club. L’objectif ? Finir dans les 4 premiers pour une qualification en demi-finale régionale. Le reste viendra en mangeant..."

L'école de rugby comme base de recrutement

Les Bleu et Blanc ont longtemps oscillé entre le championnat régional et la Fédérale 3 jusqu’en 2000, ratant même de justesse la Fédérale 2 en 1993. Depuis, Vendôme tente de rattraper son passé : demi-finale régionale en 2011, finale en 2016... Mais s'incline, et voit s'envoler les rêves de montée. Ici, pas question de rémunerer les joueurs. Si le club aide les étudiants en leur payant les frais de route pour venir aux entrainements, le gros du recrutement se fait via l’école de rugby.

"On ne peut pas dire que le club de Vendôme soit très diffèrent de certains clubs, poursuit Camille. On investit tous notre temps pour faire vivre le club, comme beaucoup d'autres. A notre niveau et dans notre région, les problèmes sont les mêmes : manque d'effectifs d'un week-end à l'autre, les financements..." Heureusement, il reste les anecdotes à se raconter au club-house, comme celle sur ce joueur parti en Belgique pour un week-end en amoureux... qui loupe son train le dimanche matin avant un match... Des histoires comme celle-là, seul le rugby amateur peut nous en offrir. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    45478 points
  • il y a 3 mois

Ça fait plaisir de voir une équipe joyeuse dans les vestiaires à la fin du match.

@Jak3192

La salle des fêtes, pas la sale défaite!

@Garou-gorille

Jolie!!!!!!!!!!

Derniers articles

News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Transferts
Sponsorisé News
Chroniques
Quel type de Rugbyx es-tu ?

26 mai 2019 à 05:40

News
News
News