Fédérale 2 : quatre clubs rétrogradés administrativement à l'échelon inférieur !
Les équipes de Bobigny et Saint-Denis se retrouveront-elles en Fédérale 3 l'an prochain ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Coup de tonnerre de la DNACG, qui sanctionne quatre formations de Fédérale 2, dont deux candidats aux phases finales.

Les rumeurs étaient donc vraies. Depuis plusieurs semaines, un flou entourait plusieurs équipes franciliennes évoluant en Fédérale 2. Et le couperet - symbolisé par la DNACG - est tombé, si on en croit les informations du Midi Olympique. Ainsi, Clamart, Saint-Denis et Bobigny sont rétrogradés administrativement en Fédérale 3 après examens de leurs dossiers. Trois clubs des poules 1 et 2, auxquels il convient d'ajouter Epernay, également présent dans la Poule 2. Toujours selon les informations du journal, les formations "ont déclaré avoir fait appel de cette sanction."

Pour Bobigny, c'est un nouveau séisme qui vient toucher l'actualité du club. Avec une équipe de Massy spécialiste de l'ascenseur entre Pro D2 et Fédérale 1, les joueurs du 93 ont longtemps été les représentants de l'Île-de-France au plus haut niveau amateur. Déjà relégués administrativement en Fédérale 2 l'été dernier, voilà les Balbyniens condamnés à évoluer à l'échelon inférieur... « No comment, a déclaré Alain Chamois dans le Midol. Nous réservons nos commentaires et nos arguments à la commission d’appel. »

Du côté de Saint-Denis, dont l'ambitieux projet était porté par un certain Bernard Laporte - nombreuses recrues à l'appui - il semblerait que la montée manquée en Fédérale 1 ait pénalisé le futur du club. Quid de Clamart et d'Epernay ? Dans le Midi Olympique, le président du club de la Marne explique : « c’est une erreur administrative en ce qui nous concerne, un problème de timing dans l’envoi de nos documents. Nous avons renvoyé ces documents manquants, et nous sommes tout à fait confiants. Aucun problème financier chez nous. »

Les qualifications remises en cause ?

Si les rétrogradations administratives sont confirmés, les clubs seront sanctionnés de -10 points au classement, à la fin de la saison régulière. Dans la poule 2, Clamart est déjà très mal en point sportivement (11ème sur 12 avec huit point de retard sur le premier relégable). De son côté, Saint-Denis est rentré dans le rang cette saison, et figure dans le ventre mou de la poule 1 (7ème ; 39 points). C'est Bobigny et Epernay qui seraient les plus touchés. Actuellement 3ème de sa poule avec 51 points, l'équipe de Boboche se ferait doubler par Le Rheu et Drancy. Quant à Epernay, également 3ème mais avec 48 points, c'est Nuits-Saint-Georges, Orléans et Bourges qui lui passeraient devant.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

L'argent coule à flot en IdF, ça devait forcément arrivé un jour.
Après ce n'est pas plus mal, quand on regarde les clubs qui vivent au-dessus de leurs moyens, qui dézinguent tout le monde et sont champions de France de fédérale pour être dissous juste après, ça fout les boules quand tu joues contre eux (Marseille, Châlon, Saint Etienne...).
Donc c'est un mal pour un bien, et ça en fera réfléchir d'autres.

Ce n'est qu'un début, tous les club de federal1 a promotion d'honneur seront touchés car pour la plus part, course aux résultats veut dire courses aux joueurs et les joueurs c'est courses aux euros. Les joueurs qui jouent pour le plaisir et le maillot sont de plus en plus rares et leur nombre suffit rarement a faire une équipe. Alors oui l'URSAF et la DNACG ont encore de beaux jours et beaucoup de club auront des surprises. Mais se moquer est dangereux car celui qui est investi dans un club sait qu'il est toujours sur un fil et que le couperet peu lui tomber dessus demain, et plus il est haut plus il risque.
Voilà un beau sujet a travailler pour le président de la fédé au lieu de se balader en survêt a Marcoussis

  • Jak3192
    56623 points
  • il y a 2 ans

"...problème de timing dans l’envoi de nos documents..."
ben dis donc, pour des dirigeants semi pro,
ça le fait moyen

Epernay... La ville la plus riche de France, ou pas loin...

  • FRLab
    45643 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Ça eût payé mais ça ne paye plus te diront les champenois

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 2 ans

Sont rétrogradées*

Une petite typo dans le texte !

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans

Le problème de fond c'est le goufre financier qui se creuse entre tous les niveaux, et les contraintes de budget/stade/équipement/formation qui s'ensuivent:
* entre les pros et les meilleurs (soi-disant) amateurs
* entre daube14 et daube2
* entre entre daube2 et fed1 élite
etc...

Comme ça vient évidemment du plus haut niveau, les montagnes indécentes de fric liés à la médiatisation et la "popularité", la seule solution je crois est de collectiviser les revenus des compétitions, et de redistribuer en cascade aux niveaux inférieurs.

  • Iyhel
    22954 points
  • il y a 2 ans
@spir

Gouffre avec 2 f, comme dans gauFFRe.

  • Jak3192
    56623 points
  • il y a 2 ans
@spir

Allez un petit caramel décalé:
"collectiviser", "redistribuer": c'est pas vraiment des termes de ce monde (soi disant) moderne.
D'aucun pourrait te traiter de dangereux communiste...
😀

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@Jak3192

lol !
la vérité est bien pire...
sinon, je suis bien un dinosaure, d'une époque où c'étaient pas des gros mots, tout ça

@spir

difficile d'aller trouver des partenaires en leur demandant de donner du fric qui sera mutualisé : les partenaires veulent une visibilité, pas soutenir le rugby amateur.

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@Grand Sachem aux sages commentaires

oui mais y a pas que ce fric là

faudra quand meme trouver une solution a tout ca....vu que les investisseurs se font rares..quel sera 'interet pour n'importe quel club de s'engager? malgre la performance sportive on risque de redescendre a quoi ca sert alors? ok un certain epurage financier est necessaire mais c'est quand meme une hecatombe depuis 5 ans...quand c'est pas l'un c'est l'autre et personne n'est a l'abris...peut etre un domaine pour la fede pour investir un peu d'argent ou de securiser les fonds de certains clubs qui reussissent sur le plan sportif avec certaine regles ethique pour le recrutement par example?

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@En avant

Sans compter que ça pousse les clubs amateurs à chercher à tricher à mentir à manipuler...
...comme de vrai pros !

Je n'ose imaginer que le sens des investigations soit conditionné aux récents résultats électifs des Ligues. Je n'ose l'imaginer...

@MARCFANXV

ça serait nauséabond

  • spir
    17561 points
  • il y a 2 ans
@MARCFANXV

n'osons point !

Aouch, le niveau de Fédérale 3 va être violemment secoué...

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News