Fédérale 2 : quatre clubs rétrogradés administrativement à l'échelon inférieur !

Fédérale 2 : quatre clubs rétrogradés administrativement à l'échelon inférieur !
Les équipes de Bobigny et Saint-Denis se retrouveront-elles en Fédérale 3 l'an prochain ?
Coup de tonnerre de la DNACG, qui sanctionne quatre formations de Fédérale 2, dont deux candidats aux phases finales.

Les rumeurs étaient donc vraies. Depuis plusieurs semaines, un flou entourait plusieurs équipes franciliennes évoluant en Fédérale 2. Et le couperet - symbolisé par la DNACG - est tombé, si on en croit les informations du Midi Olympique. Ainsi, Clamart, Saint-Denis et Bobigny sont rétrogradés administrativement en Fédérale 3 après examens de leurs dossiers. Trois clubs des poules 1 et 2, auxquels il convient d'ajouter Epernay, également présent dans la Poule 2. Toujours selon les informations du journal, les formations "ont déclaré avoir fait appel de cette sanction."

Pour Bobigny, c'est un nouveau séisme qui vient toucher l'actualité du club. Avec une équipe de Massy spécialiste de l'ascenseur entre Pro D2 et Fédérale 1, les joueurs du 93 ont longtemps été les représentants de l'Île-de-France au plus haut niveau amateur. Déjà relégués administrativement en Fédérale 2 l'été dernier, voilà les Balbyniens condamnés à évoluer à l'échelon inférieur... « No comment, a déclaré Alain Chamois dans le Midol. Nous réservons nos commentaires et nos arguments à la commission d’appel. »

Du côté de Saint-Denis, dont l'ambitieux projet était porté par un certain Bernard Laporte - nombreuses recrues à l'appui - il semblerait que la montée manquée en Fédérale 1 ait pénalisé le futur du club. Quid de Clamart et d'Epernay ? Dans le Midi Olympique, le président du club de la Marne explique : « c’est une erreur administrative en ce qui nous concerne, un problème de timing dans l’envoi de nos documents. Nous avons renvoyé ces documents manquants, et nous sommes tout à fait confiants. Aucun problème financier chez nous. »

Les qualifications remises en cause ?

Si les rétrogradations administratives sont confirmés, les clubs seront sanctionnés de -10 points au classement, à la fin de la saison régulière. Dans la poule 2, Clamart est déjà très mal en point sportivement (11ème sur 12 avec huit point de retard sur le premier relégable). De son côté, Saint-Denis est rentré dans le rang cette saison, et figure dans le ventre mou de la poule 1 (7ème ; 39 points). C'est Bobigny et Epernay qui seraient les plus touchés. Actuellement 3ème de sa poule avec 51 points, l'équipe de Boboche se ferait doubler par Le Rheu et Drancy. Quant à Epernay, également 3ème mais avec 48 points, c'est Nuits-Saint-Georges, Orléans et Bourges qui lui passeraient devant.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
Sponsorisé News
News