XV de France : Philippe Saint-André : « J'attends de Sofiane Guitoune qu'il fasse un grand match »

XV de France : Philippe Saint-André : « J'attends de Sofiane Guitoune qu'il fasse un grand match »
France - Tonga : Philippe Saint-André évoque la composition et Sofiane Guitoune.
Après l'annonce, Philippe Saint-André évoque la composition du XV de France face au Tonga et ce qu'il attend en particulier de Sofiane Guitoune. Ce jeudi matin, Philippe Saint-André a dévoilé la composition du XV de France pour affronter les Tonga ce samedi au Havre. Une équipe dont l'ossature est proche de celle qui a défié les All Blacks au Stade de France. PSA a cependant effectué cinq changements tout en cherchant à « conserver l'axe 8-9-10-15 [tout] en changeant un joueur par ligne ». Aussi on retrouve quelques belles surprises avec notamment la première cape à venir du joueur de l'USAP, Sofiane Guitoune dont Saint-André attend qu'il fasse « un grand match. » À l'instar de Patrice Lagisquet, le sélectionneur semble avoir été conquis par ce jeune joueur qui « pue le rugby » et qui pourrait également faire du bien à l'équipe de France grâce à ses qualités de finisseur. Ce dont manquent notamment les Bleus en l'absence de Vincent Clerc. « Il a une capacité à trouver des intervalles et à jouer dans le bon timing. » Un véritable test au niveau international pour le meilleur marqueur du Top 14 face au jeu physique des Tongiens.

À ce titre, et si certains avaient espéré voir Bastareaud, mais PSA a choisi de ne pas trop bousculer les lignes alors que deux joueurs (Fickou et Guitoune) faisaient déjà leur entrée, et ce même s'il considère que le Toulousain et le Toulonnais sont complémentaires. « Il va falloir y aller et mettre énormément de vitesse et d'intensité. Ce sera à nous de donner le tempo du match. » Une rencontre qui doit obligatoirement se solder par une victoire pour éviter « la faute professionnelle » comme l'indiquait Pascal Papé en début de semaine. La pression est donc côté Bleu alors que tous veulent faire un grand match. PSA attend à ce titre de la précision et que les joueurs n'aient pas peur de renouer avec la victoire après des mois de disette afin d'oublier ce goût amer de la défaite.

Le sélectionneur de l'équipe de France évoque également le retour plus que satisfaisant de Pascal Papé, qui rentera en cours de partie, ainsi que le cas de Maxime Mermoz, une nouvelle fois sorti du groupe, et dont il attend qu'il prouve sa valeur face à la rude concurrence au centre de l'attaque tricolore. La suite dans cette vidéo de la conférence de presse.


Crédit vidéo : FFR