VIDEO. WTF - Pourquoi un avant ne devrait jamais tenter le ''Ash Splash''

VIDEO. WTF - Pourquoi un avant ne devrait jamais tenter le ''Ash Splash''
Fédérale 1 - Le match entre Chambéry et Nice a été marqué par un gros raté.
Découvrez en vidéo l'énorme raté d'un joueur de Chambéry dans l'en-but lors du match de Fédérale 1 contre Nice.

On a énormément parlé cette semaine du geste décisif de Maxime Médard pour le Stade Toulousain face à Bath en Champions Cup. Pour certains, c'est l'ailier international qui a fait preuve de lucidité sur cette action. Pour d'autres, c'est l'arrière anglais Freddie Burns qui s'est montré beaucoup trop arrogant dans l'en-but en cherchant à aplatir entre les perches. Le résultat est une action mémorable qui marquera pour de très nombreuses années l'histoire de la coupe d'Europe. Et qui, malheureusement pour Burns, sera dans toutes les compilations des plus gros ratés du rugby.

VIDÉO. Admirez le sauvetage génial de Maxime Médard qui a fait gagner Toulouse

Des "fails" dans l'en-but, il y a en tous les week-ends sur les pelouses de France et de Navarre. Heureusement pour leurs auteurs, il n'y a pas quinze caméras et le ralenti pour immortaliser leur bourde. Du moins à bas niveau, parce qu'en Fédérale, on commence à prendre les choses très au sérieux et à filmer les matchs pour travailler dessus. C'est notamment le cas à Chambéry, qui rêve de monter en Pro D2. C'est ainsi que nous avons pu mettre la main sur cet énorme raté du talonneur remplaçant du club savoyard lors du match contre Nice il y a quelques semaines. 

À ce moment-là, les visiteurs menaient 14 à 0 à quelques minutes de la pause après deux réalisations du talonneur Morel (16e, 30e). Après une touche sur les 22 mètres et deux points de fixation, le numéro 16 réussit à s'extirper du ruck en résistant à deux défenseurs. Si bien que l'en-but s'ouvre à lui. Un peu trop euphorique devant son public, il a fait le mauvais choix de vouloir imiter Chris Ashton en plongeant en Terre promise. Tout le monde n'a pas le talent de l'Anglais. Heureusement pour lui, Chambéry l'a emporté 24 à 21, en grande partie grâce au pied de son ouvreur Yohann Villanove, passé par Béziers.