VIDEO. Top 14 - Stade Toulousain. Jérôme Cazalbou : ''retrouver le goût et le chemin de la victoire''

VIDEO. Top 14 - Stade Toulousain. Jérôme Cazalbou : ''retrouver le goût et le chemin de la victoire''
Jérôme Cazalbou est le nouveau le manager du haut-niveau du Stade Toulousain.
Didier Lacroix, Jérôme Cazalbou et Régis Sonnes parlent du début de saison et évoquent les objectifs du Stade Toulousin pour 2018-2019.

Malgré la défaite en barrage face à Castres, le Stade Toulousain a retrouvé une certaine dynamique la saison dernière. Laquelle lui a permis d'accrocher les places qualificatifs synonymes de phases finales mais aussi de qualification pour la Champions Cup. À ce titre, les Toulousains n'ont pas été gâtés par le tirage au sort avec le Leinster, les Wasps et Bath, soit pas moins de 11 titres au total dans le groupe. "Il y a à ce titre de l’excitation, un peu de pression et une réelle impatience de s’étalonner face à ces références", commente le président du club Didier Lacroix ce mardi lors d'une conférence de presse. Pour l'heure, aucun objectif n'a été clairement annoncé. On souhaite avant tout continuer de construire. "Il existe une volonté de poursuivre l’évolution de notre jeu, en maintenant les notions de prise de risque, d’utilisation des turnovers et des ballons de relance.

Ugo Mola sera le garant du jeu toulousain et il aura cette année à ses côtés deux anciens de la maison : Jérôme Cazalbou, nommé manager du haut-niveau, et Régis Sonnes entraîneur principal. Tout le monde est sur le pont depuis déjà trois semaines. Régis Sonnes a pu constater que "le groupe a de toute évidence un potentiel élevé, et la mixité entre anciens et nouveaux joueurs se révèle déjà intéressante." En charge d’assurer la coordination et la fluidité du fonctionnement entre le très haut niveau et la formation comme l'explique Lacroix, Jérôme Cazalbou porte justement un regard attentif sur la nouvelle génération, notant au passage que six Toulousains étaient dans le groupe qui a remporté la Coupe du monde U20 il y a quelques semaines. 


Crédit vidéo : La Dépêche du Midi 

L'avenir se prépare maintenant au Stade Toulousain. Et ce, aussi bien en coulissesque sur le terrain. Une recapitalisation de 1,58 millions d’euros a récemment eu lieu. Le club, qui annonce un budget de 32 millions pour 2018-2019 avec notamment le doublement de l’engagement partenariat d’Airbus, veut retrouver l'équilibre d'ici trois ans. Aussi, aucune folie n'a été réalisée sur le marché des transferts malgré les départs des internationaux Yoann Maestri et Gaël Fickou. Le plus gros coup concerne la venue du All Black Jerome Kaino (35 ans). "Le recrutement à proprement parler s’est porté sur des éléments qui correspondent à notre style de jeu et qui seront capables de nous apporter des victoires", explique le président Lacroix. À Toulouse, on souhaitait surtout avoir des éléments qui aient vraiment envie de représenter le club. Parmi eux, l'ancien Toulonnais Maxime Mermoz, le Lyonnais Théo Belan, le Biarrot Alban Placines ou encore l'Agenais Pierre Fouyssac.
INTERVIEW. Top 14 - Toulouse. Pierre Fouyssac : ''J'avais envie d'un nouveau challenge''