VIDÉO. Rugby Championship - Springboks. Johan Goosen a vécu une soirée compliquée face aux Pumas

VIDÉO.  Rugby Championship - Springboks. Johan Goosen a vécu une soirée compliquée face aux Pumas
Springboks. Johan Goosen a cafouillé son rugby.
Allister Coetzee a décidé de faire à nouveau confiance à Johan Goosen en dépit des erreurs commises contre les Argentins.

Contrairement aux Australiens, balayés par les All Blacks, les Sud-Africains ont remporté leur premier match du Rugby Championship la semaine dernière. Néanmoins, l'heure n'est pas à la fête à la veille d'un match retour qui s'annonce compliqué en Argentine. Les Boks ont en effet eu toutes les peines du monde à se défaire des Pumas.
Rugby Championship. Les Springboks se font très peur face aux Pumas (30-23)
Un joueur à particulièrement cristallisé ce manque de vitesse et d'inspiration dans le jeu d'attaque sud-africain, Johan Goosen. Étincelant avec le Racing la saison dernière, au centre, à l'ouverture et à l'arrière, il n'a jamais été dans le bon rythme. S'il permet aux siens de revenir dans la partie à la 71e, c'est surtout grâce au travail de son demi de mêlée. Avant ça, le Racingman a déçu sous les ballons hauts, manqué de précision au pied et de jus pour trouver les intervalles.

Allister Coetzee a néanmoins décidé de le conserver dans le XV de départ. S'il a vécu une soirée compliquée samedi dernier, Goosen reste un joueur de talent capable de faire la différence comme sur le premier essai sud-africain. Il est d'ailleurs celui qui a le plus avancé ballon en main (80m) et battu le plus de défenseurs (4). Le sélectionneur estime qu'il a surtout manqué de repères après avoir seulement passé deux semaines avec les Springboks. Il aimerait aussi qu'il se focalise uniquement sur son rôle d'arrière en dépit de sa polyvalence à l'ouverture. Si Jantjies n'est pas à la hauteur, c'est l'expérimenté Morné Steyn qui assurera.

Afrique du Sud
1
Mtawarira
2
Strauss
3
Koch
4
Etzebeth
5
de Jager
6
Louw
8
Whiteley
7
Mohoje
9
de Klerk
10
Jantjies
11
Habana
12
De Allende
13
Mapoe
14
Combrinck
15
Goosen
16
Mbonambi
17
Kitshoff
18
Adriaanse
19
du Toit


20
Jaco Kriel
21
Paige
22
Steyn
23
Jesse Kriel


Côté argentin, les seuls changements sont sur le banc où Lucas Noguera remplace Felipe Arregui et Lucas González Amorosino rentre aux dépens de Ramiro Moyano.

Argentine
1
Chaparro
2
Creevy (c)
3
Herrera
4
Alemanno
5
Lavanini
6
Matera
8
Isa
7
Leguizamón
9
Landajo
10
Sanchez
11
Montero
12
Hernandez
13
Matias
14
Cordero
15
Tuculet
16
Montoya
17
Noguera
18
Pieretto
19
Petti


20
Desio
21
Cubelli
22
Iglesias
23
Amorosino