VIDEO. Il n'y a pas que le rugby français pour faire vivre le ballon #1

VIDEO. Il n'y a pas que le rugby français pour faire vivre le ballon #1
Rugby : la Moldavie trop forte pour l'Allemagne.
Partez à la découverte d'un rugby méconnu, celui des nations émergentes de la planète rugby comme le Chili, l'Espagne, la Moldavie et l'Allemagne. « De toute façon, au rugby, il n'y a qu'une dizaine d'équipes nationales qui savent y jouer. » On a tous entendu au moins une fois cette phrase, sortie de la bouche d'un copain footeux, d'une amie pas vraiment à jour sur l'actualité du ballon ovale. Mais ont-ils vraiment tort ? Dix équipes, le nombre paraît un peu excessif mais en dehors des Fidjiens, Samoans ou Tongiens (et encore), quelles sélections peuvent légitimement prétendre à concurrencer les membres du VI Nations et du Rugby Championship pour une qualification en quart de finale de Coupe du monde ?

Preuve que le rugby n'est pas un sport universel, impossible pour le XV de France de louper un Mondial : il y est qualifié directement, au contraire des footballeurs qui doivent eux passer par des qualifications et affronter Andorre, le Liechtenstein ou les îles Féroé. Pourtant, le rugby se mondialise, via le rugby à 7 d'abord. Le sport inventé par William Webb-Ellis ne demande qu'à se développer. Des nations émergent. Et peut-être que bientôt, votre copain ou votre amie n'auront plus le même discours.

Novembre, c'est la période de la tournée automnale pour les nations majeures de la planète rugby... mais aussi pour les autres. Ainsi, le Chili accueillait l'Espagne le 9 novembre dernier. Un match remporté 26 à 3 par les visiteurs, bien aidés par leur talentueux n°9, Pablo Feijoo Ugalde.



Dans un tout autre contexte, la Moldavie accueillait l'Allemagne, première du classement FIRA (Division 1B). Un match arbitré par des Français Eric Soulan (arbitre de Pro D2), assisté par Eric Sentucq et Fabien Soucaret (arbitres Midi-Pyrénées) finalement remporté par les Moldaves, 30 à 15. Voici le résumé du match.