Le Rugby en Suède

Le Rugby en Suède
Les Suédois et Suédoises jouent également au rugby! Découvrez le match phare du championnat Suédois Le premier match de rugby joué sur le territoire suédois eut lieu au début des années 1930. Ce sont très probablement des expatriés qui ont organisé ce premier match historique, alors que le rugby est né en Angleterre depuis plus de 70 ans. Dans une des deux équipes devait certainement figurer un Français, Yves Gylden qui en 1932 créa the Stockholm Rugby Union (embryon de la Fédération suédoise).

Le premier vrai match organisé est une grande fierté pour la Fédération Suédoise de Rugby car 7000 personnes se sont entassées dans le mythique Stade Olympique de Stockholm, le 31 Juin 1931, pour voir deux équipes des forces militaires britanniques (HMS Dorsetshire and HMS Norfolk) en découdre. Le tout sponsorisé par le Dagens Nyheter, plus grand quotidien Suédois. Le premier match international fut joué, et gagné, en 1949 contre les voisins Danois.

Au début des années 1960, les clubs majeurs d’aujourd’hui étaient créés. Le rugby féminin a attendu le début des années 1970 et le premier championnat réunissant tous les clubs suédois vit le jour en 1983. Ce Championnat accueille des clubs de niveau bien différents avec en-tête Stockholm Exiles et Enköping (petite ville à 60 km de Stockholm). La quarantaine de clubs du pays regroupe environ 3500 licenciés, sachant que le rugby n’est pratiqué que dans le Sud du pays pour des raisons climatiques. Le championnat se déroule d’ailleurs de manière inversée, c'est-à-dire que la saison commence en Mai et finit en Octobre.

L’équipe nationale est composée de moitié par des joueurs issus de pays de rugby. Des joueurs Fidjiens, Australiens, Sud-Africains, Néo-Zélandais, Français peuvent intégrer le squad de l’équipe nationale dès lors qu’ils ont résidé plus de 36 mois sur le territoire Suédois. Mais comment se fait-il qu’il y a tant d’étranger à Stockholm ? Tout simplement grâce à ses mesdames. Les Suédoises attirent beaucoup d’étrangers dans le pays, ce qui rehausse le niveau du championnat et de la sélection nationale. Les meilleurs clubs ont à peu près un niveau de Fédérale, alors que la sélection nationale concourt dans le Groupe 2 de la FIRA (Quatrième division).

Mais si les Suédoises attirent des rugbymen c’est aussi parce qu’elles le pratiquent. Avec 10% de licenciés qui sont des femmes, la Suède doit avoir le taux de féminisation le plus fort d’Europe voire du monde. D’aspect très sportives, les Suédoises ont un niveau de jeu excellent par rapport à la popularité très faible du rugby dans leur pays. Elles obtiennent ainsi régulièrement de bons résultats.

Voici un extrait du match le plus serré dans le pays. Stockholm Exiles / Enköping (que j'ai eu le plaisir d'arbitrer) qui sera aussi la finale quelques mois plus tard. Relevez le niveau d’engagement.