XV de France : un dérapage en Afrique du Sud à l'origine des évictions de Xavier Chiocci et Uini Atonio ?

XV de France : un dérapage en Afrique du Sud à l'origine des évictions de Xavier Chiocci et Uini Atonio ?
Uini Atonio et Xavier Chiocci avec le XV de France.
Pourquoi Xavier Chiocci et Uini Atonio ne sont-ils plus appelés en équipe de France ? Le Midol donne une piste.

Ils ont fait partie des grands absents de la dernière tournée d'automne. Sauf qu'eux n'étaient pas blessés : régulièrement convoqués depuis le début de mandat de Guy Novès, Uini Atonio et Xavier Chiocci n'ont pas pris part aux derniers matchs du XV de France. L'équipe de France A contre les Blacks bis et les Barbarians face aux Maori n'ont pas non plus fait de place pour le Rochelais et le Toulonnais. Le Midi Olympique avance la raison potentielle.

Dans un article consacré au bilan de Guy Novès, le journal revient sur une épisode de la dernière tournée... d'été des Bleus. En juin, les Tricolores s'envolaient en Afrique du sud. Le bilan ? Catastrophique, avec trois défaites. Le Midol explique que "la manière a laissé des traces dans les esprits", notamment chez les joueurs : 

Le Midol, dans son édition du 25 décembre

Chez les joueurs, deux partenaires de chambre, à Durban, brillent par leur « légèreté » : deux jours avant le second test-match, Uini Atonio et Xavier Chiocci laissent sur leur chambre d’hôtel une note d’alcool équivalente à 200 euros. Une sortie de route vite découverte par le staff quand le Rochelais s’endort, le lendemain, au beau milieu d’une séance vidéo.

Une note d'alcool de 200€ à deux jours d'un match international... On peut comprendre pourquoi Atonio et Chiocci sont écartés. Seront-ils de retour sous l'ère Brunel ?

XV de France. Franck Azéma favori pour épauler Jacques Brunel... avant de devenir sélectionneur en 2019 ?Mise à jour : 

Le Midi Olympique vient de publier un démenti concernant le cas de Xavier Chiocci. Le pilier gauche a contacté le journal, leur expliquant qu'il ne se trouvait pas dans la chambre d'Uini Atonio, mais dans celle de Romain Taofifenua. Le Toulonnais n'est donc pas concerné par cette affaire.