XV de France - Les duels à suivre (ou pas) face à l'Angleterre

XV de France - Les duels à suivre (ou pas) face à l'Angleterre
Henry Slade, ce joueur que tu as en commun avec ta copine.
Nous vous avons fait un petit récapitulatif des duels à suivre, ou pas, des protagonistes entre le XV de France et le XV de la Rose.

Vunipola VS Bamba

Énormément de voyelles dans ce duel, un supplice pour Daniel Herrero qui finira par dire "tripes" , "entrailles" ou "hardiesse". Mais outre les lettres, il y a les chiffres. Mako Vunipola, c'est 1m80 pour 121 kilos ! un vrai chasseur prendrait une photo de lui à la fin du match. Mais face à lui, c'est la jeunesse de Demba Bamba et le phénomène tant attendu avec ses 118kg pour 1m85. Les 50 sélections d'écart vont sûrement peser, surtout après la performance de Vunipola le week-end dernier : 27 plaquages pour un pilier...

Retrouvez en vidéo le match dantesque du pilier anglais Mako Vunipola contre l'Irlande Didier Bès, dans le Midi Olympique, a sûrement donné la solution au jeune Briviste. Dommage que les membres du staff de l'équipe de France soient les seuls à ne pas lire le journal : 

Bamba devra rester bien droit et presque pousser vers l'extérieur. Mais on ne peut le faire que si la posture est basse, avec le bassin dans l'axe. À sa place, j'adopterais plutôt une position de "squat", avec les deux pieds sur la même ligne.

Mais que nenni Demba ! Enfonce-le jusqu'à ce qu'il crie "Pouce ! Pouce !"

Avantage : Mako Vunipola.

Sinckler VS Poirot

Autre duel de la première ligne : Jefferson Poirot VS Sinckler. Le Français s'est trouvé en difficulté lors du 1er match du XV de France face au Pays de Galles, lui qui est pourtant l'emblème de ce pays. Mais face à Sinckler et son activité dans les rucks, le duel reste tout de même équilibré. C'est bel et bien la fatigue qui viendra décider du vainqueur de ce duel. Jefferson devra sûrement remettre des glaçons à la fin du match.

Avantage : Sifflet de l'arbitre.

Lambey VS Lawes

Félix Lambey se retrouve face à un seconde ligne de métier avec 9 plaquages en 29 minutes de jeu face à l'Irlande (poke Jules Plisson). Lambey a lui été un joueur de ballons, très souvent en soutien de ses coéquipiers également. Pour résumer ce duel : Lambey touche du ballon, Lawes le plaque.

Avantage : Félix Lambey.

Parra VS Youngs

Les deux demis de mêlée ont bien animé les séquences de jeu de leurs équipes durant le premier match des 6 Nations. Mais Ben Youngs a souvent utilisé le pied pour mettre sous pression l'arrière-garde Irlandaise : 19 coups de pied contre 8 pour Morgan Parra

Avantage : Antoine Dupont le petit prodige enfin de retour.

Farrell VS Le reste du monde

"On adore le détester." À la base, cette phrase était destinée aux épinards, mais plus on grandit, plus on les aime, mais les assumer est autre chose.

Angleterre : on vous donne 5 raisons pour devenir fan d'Owen FarrellEspérons qu'il retrouve l'usage de ses bras en défense, même si une échauffourée Yoann Huget / Owen Farrell mettrait un peu d'ambiance dans tous les pubs de Toulouse pour ce Crunch (vous l'aurez lu ici en premier.)

Avantage : Owen Farrell.

Bastareaud VS Tuilagi

Manu Tuilagi revient en force et en forme, Mathieu Bastareaud revient tout court. Il aura envie de prouver que son éviction du groupe était une erreur et quoi de mieux qu'un duel face à Manu Tuilagi, l'homme pour qui le sponsor Caterpillar était en parfaite adéquation avec son style de jeu (après Andy Goode en Heineken Cup).

FLASHBACK. 6 Nations 2012 : Quand Manu Tuilagi déposait toute la défense française à la course ! [VIDEO]Ce duel pourrait même pousser Steven Spielberg à ressortir un Jurassic Park. Nul doute que le centre du terrain sera une bagarre de chien de rue, avec Camille Lopez en maître ne sachant pas comment les séparer. 

Avantage : Mathieu Bastareaud.

Huget VS Un ballon

Elle est facile, mais les stats du ballon sont impressionnantes et indécises. Le duel a été remporté la semaine dernière par le ballon. Mais avec son replacement à l'arrière, Yoann Huget n'aura pas besoin de courir après le ballon en glissant (belle réflexion Jacques).

Avantage : Twitter.

Vahaamahina VS L'apesanteur 

Ce duel devrait logiquement être gagné par Sébastien Vahaamahina : 2m03 pour 126 kilos. Même sur la lune, il pourrait marcher comme un Parisien dans le métro. Le ballon lui, n'est pas du même avis. Sur cette sautée, le temps s'est arrêté, ainsi que trois cœurs dans les tribunes et sur des canapés.

Avantage :  La tête de Guirado dans les tribunes.

Brunel VS Novès 

Avantage : Guy Novès.

*Désolé, mon ami fervent supporter du Stade Toulousain s'est emparé de mon clavier.

Ntamack VS Son père

Les Ntamack sont une famille de rugby, et également une marque de polo de couleur rose, bleu et jaune (pas Desigual, l'autre). Mais malheureusement, je ne connais que le père.

Avantage : "Je ne suis pas mon père" dans les médias.

Lartot VS Ton oncle à Noël

Que de jeux de mots de chaque côté ! Il va être difficile de départager ce duel et les deux joyeux lurons dans cette joute verbale. 

Avantage : Ton oncle. Il était alcoolisé lui.

Slade VS Nos petits cœurs mouillés

Slade a réveillé un sentiment chez chaque amateur de beau rugby que nous n'avions pas connu depuis O'Driscoll ou Carlos Spencer. C'est sûrement dû à son histoire souvent difficile, ou sa phobie du ketchup, qui fait qu'on s'attache à ce personnage même s'il est Anglais. Il a fait renaître en tous cette sensation de bonheur, comme un oeuf vibrant.

Angleterre : plus fort que la maladie, Henry Slade est la nouvelle pépite du XV de la RoseD'ailleurs, c'est le seul joueur que tu ne critiques pas quand ta copine te dit : "Oh, mais il est beau-gosse lui !" En temps normal, tu sortirais tous les dossiers du joueur, mais là, tu t'assois sur le bord du canapé en le couvrant d'éloges. Allant jusqu'à avouer que tu serais prêt à faire de la poterie avec lui, comme Patrick Swayze dans Ghost.

Avantage : "L'amour", de Mouloudji.