Top 14 – Stade Toulousain : la montée en puissance de Clément Castets, ex-capitaine des Bleuets

Ecrit par vous !
Top 14 – Stade Toulousain : la montée en puissance de Clément Castets, ex-capitaine des Bleuets
Clément Castets, rassuré, rejoue avec les Espoirs du Stade Toulousain.
Clément Castets, atteint d'un cavernome, a été rassuré par les médecins. Il a depuis rejoué 6 rencontres avec les Espoirs du Stade Toulousain.

Arrivé au Stade Toulousain durant l'intersaison en provenance de Montpellier, Clément Castets (20ans, 1m80, 108kgs) - ex-capitaine de l'Equipe de France U20 - a été diagnostiqué d'un cavernome. Cette « malformation des vaisseaux sanguins dans le cerveau » nécessitait quelques précautions et vérifications de la part du pilier. Mais après avoir consulté deux neurochirurgiens et obtenu plusieurs avis médicaux, Clément peut jouer au rugby sans subir la moindre intervention chirurgicale. Il nous raconte aujourd'hui comment il a repris la compétition avec les Espoirs du Stade.

Top 14 - Stade Toulousain. Clément Castets donne des nouvelles rassurantes concernant sa santé

Je me porte bien après cette très bonne annonce. Fini de me plaindre du froid et des tracas quotidiens, je ressens davantage la chance que j'ai d'être sur le terrain ! Merci pour le soutien massif que j'ai reçu de la part de mes coéquipiers, d'anciens coachs ou du staff toulousain prêt à aider et à me dire de prendre le temps pour aller mieux.

D'ailleurs, l'ex-capitaine des U20 de l'équipe de France a déjà rejoué six rencontres. Il monte en puissance : « chaque match m'a permis de me sentir un peu mieux. Je l'ai ressenti entre la reprise et le second match, ou lors du troisième match... et ainsi de suite. Après des vacances de Noël où j'ai été raisonnable (il rigole), je suis en pleine forme ! J'ai rejoint le groupe Espoir avec une ambiance géniale et des infrastructures parfaites mises à notre disposition, ainsi que l'impatience d'apprendre. Cette saison, ce groupe jeune a perdu trop de rencontres sur des détails : toutefois, il poursuit un dur travail qui paiera en fin de saison ».

Crédit photo : Serge Gonzalez

Maintenant rassuré, le jeune Tricolore reste impatient d'évoluer au meilleur niveau. « En sélection nationale, j'ai rapidement progressé sous les commandes d'Olivier Magne et de Gérald Bastide. Alors, aujourd'hui, sportivement, il me tarde de rejoindre le groupe professionnel. Nous verrons ce qu'il en est en fin de saison.  » Pourquoi avoir rejoint les Rouge et Noir à l'intersaison ? Le gaucher assume : « A Montpellier, quand Jack White est arrivé, il a prévenu les jeunes que nous ne jouerions pas en équipe première. Avec l'impossibilité de progresser, j'ai demandé cordialement de changer de club pour m'aguerrir ailleurs. Je relève aujourd'hui ce challenge-là au Stade Toulousain ».

Pierre Leroux
Pierre Leroux
Cet article est rédigé par Pierre Leroux, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !