VIDÉO. Sur la Place de la Comédie, les fans et joueurs de Montpellier ont fêté le Brennus
La Place de la Comédie à Montpellier au coup de sifflet final qui sacre le MHR champion de France au détriment de Castres ce vendredi.
Pendant et au lendemain du match, plusieurs milliers de supporters du MHR sont venus Place de la Comédie pour fêter le premier titre de champion du Top 14.

Sur la Place de la Comédie, ils étaient entre 4 000 et 5 000 personnes, selon le Parisien, à être venu célébrer le titre ce samedi 25 juin. Au programme, les festivités ont commencé en début de soirée. À 20 heures, un bus aux couleurs du club s’est présenté sur la plus célèbre place de la ville. Ensuite, les joueurs ont continué la communion avec leurs fans sur une estrade. Ces derniers étaient toujours bien accompagnés, car Brennus en main. La veille, de nombreuses personnes étaient déjà venues regarder le match à cet endroit. Un écran géant ayant été installé pour l’occasion et l’ambiance semblait être au rendez-vous. Par ailleurs, le maire de Montpellier, Michaël Delafosse, a précisé que Fulgence Ouedraogo avait insisté pour que les célébrations se passent sur ce lieu iconique de la ville. Pour le Parisien, l’élu déclare : “Fufu ne m’a pas laissé le choix. Il m’a dit : Ce sera sur la Comédie.VIDEO. Montpellier. La belle émotion des ''affamés'' de Philippe Saint-André après le titreVIDEO. Montpellier. La belle émotion des ''affamés'' de Philippe Saint-André après le titre

Devant leur public, ils ont présenté le bout de bois le plus connu de l’Hexagone. Sur les réseaux, le nombre de supporters présents a suscité la moquerie de certains. Il est vrai qu’en comparaison avec Bayonne ou La Rochelle, la foule n’avait pas la même densité. À l’inverse, d’autres scènes de célébrations avaient réuni un groupe bien plus restreint de supporters par le passé. Ainsi, les observations faites de cette réunion entre passionnés et héros du ballon ovale fait office de juste milieu. Mais peu importe, car il fait bon d’être champion pour le MHR.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Guiche
    4170 points
  • il y a 1 an

Montpellier est discrète et très bobo, on ne s'affiche pas, on ne supporte pas ou alors sagement en famille. Même au foot, l'affluence n'est pas spectaculaire, elle l'est lorsque l'équipe gagne.
Montpellier est cosmopolite, les nationalités et les origines sont nombreuses, la ville ne s'encre pas dans un terroir comme Béziers. Il y fait bon aimer les expos et le théâtre. Les manifestations populaires c'est pour les piches.
La semaine précédant la finale, mon établissement était le seul lieu du centre ville (entre Préfecture et Louis Blanc) décoré aux couleurs du club. Les usagers signifiaient leur enthousiasme mais de façon discrète presque culpabilisante. J'avais presque honte d'être supporter... enfin un instant, parce qu'après tout je me moque de l'avis des Bobos montpelliérains.
Et puis je ne suis pas un vrai supporter, mais un amoureux du rugby, comme de nombreux Montpelliérains, j'aime ce sport. On l'aime mais on ne se risque pas à le supporter, ou en tout cas pas de manière trop ostentatoire. Un peu snob peut-être ou alors coupable de ne pas être un pays de ruby !
Il y a bien quelques supporters, merveilleux et infaillibles, mais c'est loin de l'enthousiasme populaire catalan, basque, charentais ou auvergnat.
Je rejoins Math1907 et trouve cela plutôt bien même si je regrette la froideur du quartier Ovalie où le complexe Du Manoir s'est niché et je reste nostalgique de Sabathé et sa modestie.
Même si ils ne sont pas nombreux, les supporters sont heureux, et peut-être que les autres amoureux du rugby montpelliérain seront moins complexés à supporter le club à partir de maintenant...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News