VIDEO. Rugby Championship - Les excellentes mêlées entre les All Blacks et les Wallabies participent au spectacle
Rugby Championship - Les All Blacks solides en mêlée.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Les excellentes mêlées entre les All Blacks et les Wallabies ont largement participé au spectacle lors de deuxième journée du Rugby Championship.
La deuxième rencontre entre les All Blacks et les Wallabies samedi dernier dans le cadre du Rugby Championship a vu une orgie de jeu côté néo-zélandais avec six essais inscrits, et deux côté australien. Jamais la Nouvelle-Zélande n'avait inscrit autant de points à son vieil ennemi. Si le match de 2000 est considéré comme l'un des plus beaux affrontements entre ces deux nations, celui du week-end dernier a également marqué les esprits, à commencer par celui des Australiens. Tenus en échec 12 partout lors de la première journée du Four Nations, les champions du monde n'ont cette fois-ci laissé aucune chance à leurs adversaires. Une statistique témoigne notamment du rythme élevé de cet affrontement : la première mêlée à eu lieu après 26 minutes de jeu. Un moment décisif dans cette partie. Lors de ce premier choc, les Néo-Zélandais ont puni les Wallabies avant de lancer une grande offensive qui s'est terminée plus d'une minute plus tard dans l'en-but. Si l'essai n'a pu être accordé par Romain Poite, le paquet d'avants à la fougère n'a pas laissé passer sa chance pour autant sur la mêlée qui a suivi en mettant au supplice son vis-à-vis pour un essai de pénalité logique.

La bonne tenue des mêlées dans cette rencontre au sommet a d'ailleurs largement participé au spectacle. Les pénalités accordées lors de cet exercice très particulier ont été rares avec seulement deux coups de sifflet contre les hommes de Steve Hansen (48e, 68e). Il a fallu attendre les toutes dernières minutes, et les quelques changements en première ligne, pour voir la mêlée connaître quelques couacs. La justesse technique des deux camps en présence a non seulement permis d’éviter de hacher le jeu en ayant trop souvent recours aux mêlées mais également que ces dernières se déroulent de la meilleure manière possible.



On attendant cependant avec impatience de voir ces deux équipes face aux Springboks mais surtout face à l'Argentine dont le huit devant a puni à de nombreuses reprises son homologue sud-africain.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@LouRugby,
n'enterre pas trop vite l'Australie parce qu'au vue du Super Rugby les provinces SudAf sont loin d'être a leur meilleur niveau (hormis les Sharks qui se sont quand même fais balayer par les Crusaders en demi), contrairement aux australiens qui placent deux équipe sur 4 en demi et gagne la competition avec les Waratahs. Donc pour moi les Blacks sont archi favori encore une fois, et pourrait même rester invaincu jusqu'à la coupe du monde, derrière la deuxieme place se jouera entre l'Australie et l'AFS avec pour arbitre l'Argentine à domicile.

Cela nous changent du top 14

L'Australie a d'ailleurs beaucoup progressé dans ce secteur, ce n'est pas une mêlée qui va détruire celle de l'adversaire, mais une mêlée qui tient assez bien la route, bien plus que par le passé.

Les Blacks et les Boks ont eux aussi des mêlées très solides, notamment les Blacks avec des piliers souvent sous-estimé, mais pourtant d'un excellent niveau comme Woodcock et Owen Francks. D'autant plus qu'ils sont remarquables dans le jeu courant.

L'Argentine a probablement la meilleure mêlée des 4, avec notamment un Ayerza qui fait certainement partie des meilleurs gauchers de la planète.

Pour le 4 nations, je ne pense pas qu'il y aura de réels bouleversements. Les Blacks et les Boks vont se battre pour la première place, les deux équipes ont un niveau vraiment formidable, les Blacks savent tout faire et ont des individualités fantastiques, les Boks sont moins techniques mais reste une équipe dotée d'une puissance formidable et sont redoutable dans les rucks avec un Louw au diapason (puisse Le roux suivre la même voie que ce dernier).

Les Australiens sont en dessous des deux équipes. Les Wallabies reste une énorme équipe, mais je ne les vois pas batailler dans la même catégorie que les deux monstres précédemment cités. L'objectif sera de progresser et de trouver des automatismes afin de sortir d'une poule A très difficile pour le mondial. Ils devraient finir à la troisième place, avec la possibilité de faire un coup pour la réception des Boks.

Enfin, l'Argentine n'a pas encore atteint le niveau de ses adversaires. Hormis la mêlée, elle a du retard par rapport à ses concurrents dans presque tous les compartiments de jeu. Elle ne devrait guère briller à l'extérieur, mais reste redoutable à domicile et peut envisager un succès contre l'Australie, mais ce sera compliqué.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News