RESUME VIDEO. Rugby Championship. Les All Blacks donnent une leçon de rugby aux Wallabies (51-20)
Rugby Championship. Les All Blacks ont corrigé les Wallabies.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce samedi sur la pelouse de l'Eden Park, les All Blacks ont remporté la Bledisloe Cup en passant 6 essais aux Wallabies (51-20). Une véritable leçon de rugby.
Ce samedi sur la pelouse de l'Eden Park, les All Blacks ont remporté la Bledisloe Cup pour la 12e année consécutive en passant 6 essais aux Wallabies (51-20). C'est la première fois depuis 1903 que les Néo-Zélandais dépassent la barre des 50 points contre leur meilleur ennemi. Il faut dire que les hommes de Steve Hansen étaient particulièrement remontés après le match nul (12-12) de la première journée du Rugby Championship. Au contact samedi dernier dans des conditions peu favorables aux grandes envolées, les Australiens ont cette fois-ci fait les frais de la maîtrise collective des Blacks, ultra dominateurs devant à l'image de ces deux énormes mêlées à la 26e et 28e à 14 contre 15 d'où découlera le premier essai de la partie sur une décision de Romain Poite, et plus que jamais tranchants derrière. Les Néo-Zélandais n'ont pourtant pas été à la fête dans cette rencontre avec notamment le carton jaune adressé à Richie McCaw (son deuxième seulement en 129 matchs sous le maillot noir) dès la 12e minute de jeu. En dépit de cette infériorité numérique, ils n'ont concédé que trois points et même marqué grâce au pied d'Aaron Cruden (9-6).


Crédit vidéo : NZAUTV Rugby Union

L'ouvreur des champions du monde a été un des grands artisans du succès des siens, avec des prises de décision rapides et des courses tranchantes. On le retrouve d'ailleurs à l'origine du deuxième essai avec une course parfaite dans la défense australienne côté gauche et une lucidité qui lui a permis de mettre Julian Savea sur orbite (24e essai en 24 sélections). En face, les Wallabies n'ont pas démérité en attaque, manquant cependant le coche avec Folau avant la demi-heure, mais la défense des All Blacks n'a rien voulu savoir. Contrairement à la leur, aux abonnés absents avec plus de 15 plaquages manqués dans le premier acte (MT : 23-6). En a résulté un troisième essai par Read suite à une subtile passe au pied de Savea en bord de touche (49e), puis un quatrième par McCaw (53e) grâce au gros travail du huit de devant. Sans doute vexé d'avoir dû passer dix minutes sur une chaise en plastique, le capitaine des Blacks a mené les siens une nouvelle-fois derrière la ligne d'en-but quelques instants plus tard (59e, 44-6). Le score aurait d'ailleurs pu être plus lourd si quelques fautes de main, à la 37e notamment, n'étaient pas venues perturber la belle mécanique néo-zélandaise.

Si ce match a été plaisant à regarder, c'est aussi grâce au très bon arbitrage de Romain Poite, qui n'a pas hésité à pénaliser les deux camps quand c'était nécessaire et à laisser le jeu se poursuivre. Mais surtout grâce aux Australiens qui n'ont pas fermé le jeu. Largement menés à 20 minutes de la sirène, ils ont remis la main sur le ballon pour enfin entrer en terre promise par l'intermédiaire d'Israel Folau (61e). Plutôt discret dans cette partie, l'arrière des Waratahs a cependant failli s'offrir un doublé sur une interception à la 75e, mais Beauden Barrett l'en a empêché avec un superbe retour. Entre temps, le capitaine des Wallabies Michael Hooper a réduit la marque sur une accélération à quelques mètres de l'en-but qui a laissé Aaron Smith et McCaw sur le carreau. Mais ce sont bien les All Blacks qui ont eu le dernier mot dans cette partie avec une dernière fulgurance de Steven Luatua avant la sirène. À un an de la Coupe du monde, les champions en titre semblent plus affûtés que jamais.


Crédit vidéo : Aotearoa SportsVideos
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    49562 points
  • il y a 6 ans

les Blacks et leur capitaine ont remis les pendules à l' heure n' en déplaise à certains!

Défense, disponibilité et maîtrise d'un côté, manque de réalisme en face, Folau techniquement fautif sur le beau retour de Barrett en ne changeant pas de main (trop sûr de lui ?), mais surtout absence d'animation offensive sur les quelques phases de domination, Toomua et Beale n'arriveront pas à masquer l'absence de Cooper. Par contre, Hooper, Retalick, Read et les Smith toujours aussi impressionnants.

La Nouvelle Zélande est la seule équipe que j'adore regarder à XV !!

  • Compte supprimé
  • il y a 6 ans

Ça fait peur
Aura-t-on le temps de se mettre au niveau d'ici à la coupe du monde ?

  • théo
    296 points
  • il y a 6 ans

Effectivement, un superbe arbitrage de Poite ! Néanmoins, je suis surpris des 2 carton jaunes de McCaw en 129 matchs, les arbitres sont-ils vraiment cléments avec lui? A n'en pas douter, être capitaine des All Blacks donne une certaine estime.
Coté match, on annonçait la fin de règne des AB, je pense qu'on va attendre encore un peu, leur jeu est tellement complet.... J'attends le match contre les Boks avec impatience, ca va faire des étincelles !

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 6 ans

Malheureusement pour les Australiens et le rugby, quelque part, il me semble que cette leçon ne soit pas la première, et encore moins la dernière.

Le rugby se joue à quinze et à la fin, c'est la Nouvelle-Zélande, qui gagne.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News