VIDÉO. O'Brien / Papé : Un « attentat » pour PSA, pas un coup de poing pour Joe Schmidt
O'Brien / Papé : chaque sélectionneur défend son camp...
Affaire Sean O'Brien / Pascal Papé : Un « attentat » selon PSA, pas un vrai coup de poing pour Joe Schmidt... on attend le verdict de la commission de discipline.
Depuis hier soir et la défaite du XV de France contre l'Irlande, on ne parle que de ça (ou presque) : le vilain geste de Sean O'Brien à l'encontre de Pascal Papé dès les premières secondes de la rencontre. Retenu par le maillot, le flanker du XV du Trèfle a assené ce qui ressemble à un violent coup de poing à notre Grand Rouquin Blanc national.

Un incident qui n'a pas été repéré par le TMO, alors qu'il aurait pu entraîner l'exclusion du joueur du Leinster. Au vu de la performance d'O'Brien, qui a été excellent tout au long du match, cela aurait pu avoir une influence sur le résulta. En tout cas, ce petit oubli semble bien avoir agacé Philippe Saint-André, qui n'a pas hésité à utiliser le mot « attentat » pour qualifier le geste du troisième ligne. Avant d'ajouter qu'il espérait que la commission de discipline sanctionnera le joueur.


Du côté du sélectionneur irlandais, Joe Schmidt, on se montre évidemment plus mesuré. Selon l'ancien adjoint de Vern Cotter à Clermont, il ne s'agissait pas d'un vrai coup de poing : « Je pense qu'il est retenu et qu'il se retourne sans regarder pour se dégager. Ce n'est pas un poing fermé. Mais ce n'est pas à moi de décider. »

Chacun se fera son avis. Mais on peut comprendre que Schmidt cherche à protéger ses intérêts après un match particulièrement éprouvant physiquement pour ses hommes. Blessé aux ligaments croisés, Peter O'Mahony est d'ores et déjà forfait pour le reste de la compétition et a été remplacé dans le groupe par le joueur du Leinster Rhys Ruddock (24 ans, 5 sélections). Touché aux ischio-jambiers, Paul O'Connell va devoir encore patienter avant de savoir s'il pourra jouer le ¼ de finale contre l'Argentine. Enfinn, les nouvelles sont plus rassurantes pour Jonathan Sexton, qui a ressenti une douleur aux adducteurs après un gros tampon de Louis Picamoles, mais qui devrait pouvoir vite rejouer.

Mise à jour :

Sean O'Brien sera entendu par la commission de discipline de la Coupe du monde de rugby demain, le mardi 13 octobre. Ce sera également le cas de l'Argentin Marcelo Bosch, expulsé 10 minutes pour un plaquage dangereux contre la Namibie.

Quant à Paul O'Connell, il souffre d'une « rupture du semi-membraneux et du biceps fémoral aux ischio-jambiers ». Une blessure qui l'éloignera des terrains pendant environ 3 mois. Sa Coupe du monde est donc terminée.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Fanch
    20719 points
  • il y a 8 ans

Un attentat? Pas moins? Putain, Adidas va nous sortir des tee shirts "Je suis Papé"

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News