VIDEO. Les Bleus évoquent la rivalité entre le XV de la France et l'Argentine
France - Argentine : Scott Spedding est prêt.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La France et l'Argentine sont-elles les meilleurs ennemis de la planète rugby ? Les Bleus réagissent à la question et se disent prêts pour le test-match.
Après avoir battu les Fidji à Marseille et disposé sur le fil de l'Australie, le XV de France défie l'Argentine ce samedi au stade de France. Un adversaire souvent qualifié de « meilleur ennemi de la France. » En cause ? Un statut de bête noire puisque les Pumas ont causé de nombreux soucis aux Tricolores (ah, 2007...). Si la tendance commence à s'inverser, de nombreux Pumas continuent de jouer dans notre championnat, ce qui rend les affrontements avec les Bleus toujours particuliers. « On côtoie beaucoup d'Argentins dans nos clubs respectifs, ce sont des joueurs bourrés de talent », révèle Teddy Thomas, citant Marcelo Bosch et Juan Imhoff. Alors, les Pumas, meilleurs ennemis des Français ? « On va dire que ce sont les plus proches, » concède l'ailier du Racing Metro.

Depuis l'arrivée de Philippe Saint-André à la tête des Bleus, le XV de France a affronté trois fois l'Argentine pour un bilan positif de deux victoires pour une défaite. Les trois test-matchs datent de 2012. Depuis, les Pumas ne sont plus la même équipe, récoltant au passage leur première victoire dans le Rugby Championship. Damien Chouly confirme : « On a vu à la vidéo qu'ils avaient beaucoup progressé. On s'attend à un match rude. » Enchaîner une troisième victoire serait un plus pour le XV de France, à moins d'un an de la Coupe du monde. Teddy Thomas reprend la parole : « On va essayer de faire ce 3/3 pour commencer le VI Nations sur de bonnes bases. » Scott Spedding poursuit : « C'est important que l'équipe finisse sur trois victoires, donc on va tout faire pour gagner ce match. » Toujours invaincu en équipe de France, le Bayonnais se dit fier : « Je ne sais pas combien de temps ça va encore durer mais il faut profiter de chaque moment. Samedi (face aux Wallabies, ndlr), je n'ai pas fait le match de ma vie mais il faut regarder devant. »


Crédit vidéo : FFR

Pour affronter l'Argentine et espérer battre cette équipe, le XV de France devra s'appuyer sur sa défense de fer, analysée par Diego Albanese. Le staff des Bleus a procédé à quelques changements sur la feuille de match :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Talon
    2067 points
  • il y a 8 ans

un pouce rouge pour ce que j'ai dit...? 2nd degrés ? non jamais?
je préfère pas de pouce plutôt que voir un mec qui comprend pas le 2nd degré..

  • Talon
    2067 points
  • il y a 8 ans

des joueurs qui se connaissent très bien aussi.. qui n'ont rien à envier au niveau des français.. qui ont parfois pris leur place en club.. leur femme.. etc etc

  • jr
    7725 points
  • il y a 8 ans

Il va falloir se méfier, ils nous connaissent bien et il ne faudra pas les prendre de haut. 2 victoires consécutives et on se croit champion du monde . Mais si nous entamons le match comme contre l Australie ca va passer. J espère au qu'ils auront récupérer car physiquement les fins de mi temps sont tendues.

  • ced
    100511 points
  • il y a 8 ans

il faudra se méfier c'est sûr mais je suis déçu du score que les Argentins ont réalisé contre les Italiens, je les croyais un ton au dessus.
méfiance tout de même, on est capable de se faire perdre.

L'un des facteurs entretenant la rivalité entre les deux nations était la mêlée fermée, les deux pays étaient considérés comme les deux meilleurs dans cet exercice depuis plusieurs années, d’où des oppositions particulièrement féroce entre les deux packs.
Malheureusement, on n'a bien chuté dans cet exercice, et le fait que PSA use un Mas déjà à bout de souffle ne va pas améliorer les choses, il l'a déjà empêché d'avoir une préparation physique complète en le sélectionnant pour la tournée d'été (pas le choix le plus judicieux avec un bon trentenaire), alors que le pauvre revenait d'une saison éprouvante (on a vu le résultat avec une terrible fatigue...) et continue de le faire jouer encore et encore...
Pauvre Mas, et pauvre Slimani...

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
News