VIDÉO. Comment le match espoir entre Hyères et La Seyne a dégénéré
Ce match entre Espoirs a été stoppé à la 26e minute en raison d'une bagarre.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Retour en vidéo sur la bagarre générale lors du match entre les Espoirs de Hyères-Carqueiranne-La Crau et ceux de La Seyne.

ESPOIRS - Un match dégénère après 26 minutes : deux joueurs blessés et évacuésCe match a beaucoup fait parler. Et pour cause, deux joueurs seynois ont été blessés et ont dû être évacués par les pompiers suite à une bagarre. Pour l'heure, l'enquête est toujours en cours pour déterminer ce qui a bien pu se passer. Et si un joueur du RCCH a bien utilisé une paire de ciseaux pour blesser un ou plusieurs adversaires. Les témoignages des personnes présentes sur place seront déterminants même une vidéo de la bagarre générale entre les Espoirs des deux clubs a émergé sur la toile. Ces images pourraient permettre d'y voir plus clair même si la qualité de la vidéo n'est pas excellente.Crédit vidéo : David Demri

Le président du Rugby club Hyères-Carqueiranne-La Crau Alain Brenguier, commente via Var-Martin : "Sur les images vidéos, on voit des joueurs adverses utiliser leurs chaussures à crampons pour frapper." Il a également mis les choses au clair sur ce qui s'est passé avec son joueur : 

Alain Brenguier

Un joueur hyérois n’a pas eu un comportement correct. Son exclusion du club est automatique. Comme nous venons de la faire pour un petit dans une autre catégorie pour des coups de pied portés au visage d’un autre joueur au sol. Ceci est notre politique au club. Mais pour le gamin de dimanche, il faut savoir qu’il n’a pas un centimètre carré sans un hématome. Il s’est fait massacrer! Quand il était à l’infirmerie, sous la tribune, il a été pris à partie par plusieurs Seynois. Ils sont allés le chercher en dehors du terrain. Son geste n’est pas excusable, mais il a eu peur. Il s’est malheureusement protégé comme il a pu avec ce qu’il avait sous la main: une paire de ciseaux à bouts ronds pour les strappings. Je ne cautionne pas mais il faut reconnaître qu’il y a des choses qui ne sont plus possibles.

Plusieurs plaintes auraient été déposées. Le jeune joueur de 18 ans du RCCH a été entendu par la police dans le cadre de son enquête. La FFR pourrait également infliger des sanctions. "Si sanction il y a (et il y en aura), nous nous y conformerons", confie Alain Brenguier. De son côté, il assure que s'il estime que ses joueurs sont en danger, il pendra lui-aussi des décisions.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

A savoir quand même que le président qui l'ouvre n'était même pas présent au stade . Il en sait des choses pour un absent . Quant au bout rond de la paire de ciseaux c'est juste à mourir de rire

"... il pendra lui-aussi des décisions"
tant qu'il ne pend que les décisions...

Pas vu grand chose de probant à part une bande d’hirsutes qui se mettent allègrement sur la gueule, sans pouvoir s'arreter.

Me demande ce que la commission de discipline rendra comme verdict.
tant qu'il n'y aura pas de vrais sanctions ces écarts perdureront.

Vive le sport

Les espoirs de La Seyne respectent le maillot et les valeurs du club...

"Son exclusion du club est automatique. Comme nous venons de la faire pour un petit dans une autre catégorie pour des coups de pied portés au visage d’un autre joueur au sol."
Z'ont de bons éducateurs à Hyères...

  • Pianto
    35837 points
  • il y a 1 an

je pense qu'il faut interdire les téléphones portables en tribune.
#jouelacommeBlanquer

@Pianto

Et raser les joueurs pour ne pas perdre de temps lors de la pose des électrodes... Toute la clique neuro-algo-scolaire déteste le capillaire...
#confrériedeschauves

du grand pipeau les propos du président . quel guignol !

De bieng belles images d'amitié et de partage, les vraies valeurs de l'ovalie !!

Blague mise à part, les gamins de ces clubs voient leurs illustres ancêtres relever des mêlées, mettre des coups de pompe aux adversaires et déclencher des générales quasiment à chaque réception, faut pas s'étonner du résultat...
Une bonne suspension des deux équipes pour la saison à titre d'exemple, et un émissaire de la fédé pour chaque match de toutes les catégories de ces clubs pendant toute la saison, et ça devrait calmer les esprits.

Les grands-pères se mettaient sur la courge,
les pères se mettaient sur la courge
respect des valeurs

Excisez-moi d'être un peu hors-sujet, mais que penser d'un type qui pour se défendre pense à aller chercher des ciseaux à bouts ronds ? Pourquoi pas une paille ou une saucisse à hot-dog ?

@Grand Sachem aux sages commentaires

C'est déjà mieux qu'il y a 40 ans : les bouts étaient carrés

@Grand Sachem aux sages commentaires

L'excision c'est un peu violent, on va t'éviter ça

@Le Bourbonnais

Jeu de mots involontaire.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Ca ajoute au comique de la situation 🙂

Tant qu'on ne sanctionnera pas vraiment (et fortement) en passant par la justice, les comités et les clubs ne feront pas le ménage. Parce qu'il y aurait un sacré ménage à faire : les mecs des comités qui protègent des clubs par copinage, les présidents de clubs qui préfèrent asseoir leur petit pouvoir local plutôt que faire le ménage dans leur club, les entraîneurs/éducateurs qui incitent/tolèrent ces comportements, les joueurs qui viennent sur le terrain plus pour cogner que pour jouer (il y avait la boxe de disponible, mais il y avait des règles et il fallait du courage), et enfin les abrutis pas finis en tribune qui veulent voir du sang.

@Team Viscères

J'ai un copain qui a porté plainte il y a 5 ou 6 ans suite à un coup de poing avec fracture et ITT et témoins et rapport de l'arbitre et tout le tintouin. Il n'y a jamais eu de suite (au moins à sa connaissance).

@Grand Sachem aux sages commentaires

La justice a déjà frappé très fort également. Des peines de prison ferme ont été prononcées sur des matchs de fédérale pour des agressions caractérisées.

@Grand Sachem aux sages commentaires

mais en fait je ne suis pas sur qu'un tribunal ne se juge competent dans cette matiere. Car nous sommes ici dans un cadre sportif qui est facile a utiliser pour un avocat. Ce n'est pa sune simple bagarre de rue mais un bagare qui decoule d'un comportment dans le cadre d'un match.....si cela arriverait apres un match au bar ce serait different..

@Grand Sachem aux sages commentaires

Tant que les plaintes seront des actes isolés venant d'anonymes, ça ne donnera rien parce que c'est étouffé en local (si tu veux du bien sidérant regarde mon pavé plus bas). Si la Fédé portait plainte cela aurait forcément plus de suites sauf que la Fédé s'en tape de ce qu'il se passe dans les comités, le monde amateur ne les intéresse qu'à l'approche des élections.

  • Khris
    19611 points
  • il y a 1 an

Il y a 25 ans, les derbys entre Niçois et clubs du Var se passaient déjà comme cela, cela n’à pas changé et pourquoi ? Parceque la fédé ne réagit pas, elle ne prend pas de décision, cela doit passer obligatoirement par une sanction sévère envers les clubs pour les obliger à prendre leur responsabilité. 1 ou 2 ans sans compétitions jeunes ou voir carrément toutes les équipes, ça fera réfléchir les dirigeants et surtout les entraîneurs.

J’ai joué plusieurs fois La Seyne en catégorie jeune, c’était toujours des matchs à hautes tensions, le Var est réputé pour ne pas savoir jouer au rugby, donc pour pouvoir faire face à du beau jeu ils ont trouvés que ça pour se défendre. Là c’est un derby Varois ça ne peut que dégénérer. Des bagarres générales il y en a toujours eu et il y’en aura toujours mais ça devient de l’acharnement.

@Vietaviederugbyman

Alors je suis d'accord à 90% avec ton commentaire. Par contre lorsque tu écris "le Var est réputé pour ne pas savoir jouer au rugby, donc pour pouvoir faire face à du beau jeu ils ont trouvés que ça pour se défendre". Faut pas délirer. Pour avoir jouer des années là-bas ( en tant qu'adversaire ), je peux te dire que la qualité est bien là. Le seul pb ce sont que les neurones ne suivent pas mais je peux t'assurer qu'il y a une pépinière de joueurs talentueux. Et puis cette haine entretenue depuis des années les empéche d'avancer, c'est franchement dommage, que de gachis.

@Lasoule

C’est en tout cas mon point de vue lors des rencontres qui nous ont opposées. Et je ne doute pas qu’il y est des pépites qui sortent du lot.

en fait....si ils avaient joue au hockey sur gazon, le resultat eut ete le meme non?
le rugby n'a rien a voir ici. Ces gens voulaient se taper sur le pif point.
Dehors. simple clair et net.

Il y a tellement mieux à faire sur un terrain de rugby. C'est affligeant.

  • Rupeni
    3568 points
  • il y a 1 an

Cette bagarre a vraiment surpris quelqu'un ici ? Il y en a vraiment qui se sont dit : "Hyeres-La Seyne en espoir, match tranquille, rien ne va se passer de grave" ? Faire jouer ces deux clubs l'un contre l'autre était une très mauvaise idée. L'existence même de ces deux clubs devrait être remise en question.

@Rupeni

ou alors les faire arbitrer par Nigel Owens

@Rupeni

C'est un gros problème qu'on ne soit pas surpris! Comme le dit Ahma plus bas, c'est que les sanctions ne sont pas prises, ou qu'elles ne sont pas assez fortes

  • Ahma
    93145 points
  • il y a 1 an

On ne peut pas s'en remettre aux institutions sportives pour sanctionner de tels comportements.
D'abord parce qu'elles ne prennent pas leurs responsabilités. Les témoignages donnés sur ce site par le passé indiquaient déjà que certains clubs étaient coutumiers de ce genre d'exactions, comment les individus impliqués peuvent-ils encore se trouver là ?
Ensuite parce que des agressions comme celles-ci relèvent de la justice. On ne peut pas continuer à considérer que les terrains de rugby font partie d'un territoire qui ne serait pas soumis aux mêmes lois que le reste de la France et où la justice n'aurait pas son mot à dire. Imagine-t-on les peines qui seraient prononcées si une telle bagarre se produisait dans la rue ?

@Ahma

Le monde amateur c'est un système féodal. La Fédé laisse les comités se démerder en échange de leur soutien (d'où l'intérêt de placer des fidèles partout) et les comités reproduisent le même système en-dessous en verrouillant les clubs "influents". En échange de leur soutien ces clubs ont des passe-droits. C'est ainsi que tu peux être impliqué dans chaque dérapage majeur de ton comité sur les dix dernières années et continuer d'esquiver les sanctions.

Et cela va plus loin que le simple monde du rugby, au foot c'est exactement la même... attention, anecdote dégueulasse et flippante (elle concerne le foot mais on pourrait avoir la même chez nous) s'étant produite dans ta région germano-prussienne. Lors d'un match amateur entre deux bleds au nom imprononçables (mais à l'influence germanique indéniable), les joueurs et supporters prennent à partie 3 adversaires parce qu'ils ont eu la mauvaise idée de ne pas avoir la même couleur de peau. Ce sont d'abord des insultes et des menaces, puis des coups discrets quand l'arbitre ne regarde pas. Puis un des joueurs ciblés à la mauvaise idée de faire une faute (parce que les coups c'est autorisé, mais un tacle avec trop d'engagement c'est insupportable). Le public envahit alors le terrain et s'en prend aux trois joueurs de couleur. Malgré les coups ils arrivent à se sortir de la foule et essaient de se réfugier aux vestiaires. Deux d'entre eux y arrivent, le troisième tombe nez à nez avec un supporter armé d'un couteau de cuisine (probablement pour faire les sandwichs au boursin). Il fait demi-tour et essaie de traverser le terrain. Il est alors choppé par une partie des joueurs adverses et les supporters et est tout simplement lynché : une fracture au niveau de la tempe, une au niveau de la pommette, traumatisme crânien, mâchoire déplacée. Son capitaine et son entraîneur réussissent à s'interposer pour le mettre en PLS parce qu'il était pris de convulsions et commençait à s'étouffer avec sa langue, l'entraîneur filme la scène. Le club local n'est pas intervenu et n'a même pas appelé les flics, c'est un membre du club visiteur qui le fait. L'arbitre distribue des cartons rouges, deux pour chaque équipe... dont le joueur au sol, puis met fin au match. Les flics et les pompiers arrivent, les supporters et une partie des joueurs locaux s'évaporent dans la nature. Le staff local prend l'arbitre à part, force l'entraîneur à supprimer les vidéos de son téléphone. Les forces de l'ordre laissent faire, n'embarquent personne. Suite à cela le président du club visiteur envoie une lettre ouverte au district d'Alsace pour dénoncer les faits, les trois joueurs qui ont été pris pour cible portent plainte.
Les suites de cet affaire? Le président du club visiteur sera convoqué au commissariat, pas pour témoigner mais parce que le club local a porté plainte pour diffamation (club qui n'a présenté aucune excuse et ne s'est jamais enquis de la santé des joueurs concernés). Le joueur lynché passe en commission de discipline en compagnie des 3 autres joueurs concernés (ceux qui ont pris un carton rouge). La commission considère que le dossier "est vide" malgré les plaintes et les certificats médicaux. Le capitaine du club local impliqué dans les faits (un récidiviste déjà sanctionné pour violence) reconnaît avoir porté des coups mais "en état de légitime défense" et nie les accusations de racisme "parce qu'ils ont aussi des étrangers dans leur équipe" (argument reconnu comme pertinent par la commission). L'arbitre a signalé l'histoire du couteau dans son rapport mais le club local déclare ne pas savoir qui était l'individu le portant mais qu'il n'appartient pas au club. L'arbitre déclare ne pas avoir entendu la moindre insulte raciste. Les témoignages des membres du club visiteur en tribune sont écartés parce qu'ils ne sont pas neutres. Le président de la commission déclare que le racisme n'a rien à voir dans cette affaire. La sanction tombe, c'est la même pour tous les joueurs, y compris celui qui a été lynché : 10 matchs de suspensions. Le club local se voit infliger une amende de 60 euros pour envahissement de terrain. Après appel du club visiteur, la sanction sera relevée à ... 100 euros et 4 matchs de suspension de terrain. Affaire classée, et la plainte déposée au commissariat suit le même chemin. Pourtant le club local est réputé pour ses dérapages : certaines équipes préfèrent déclarer forfait que d'aller y jouer, d'autres payent la fédé pour obtenir 2 arbitres de touche officiels pour se sentir plus protéger.

@Team Viscères

C'est ça... Cette histoire m'avait grave choqué également... Typique du système Fédé et de ses baronnies locales : tout le monde, agresseurs et agressés, dans le même sac, un gallon d'éther, on referme et à la baille, dans le canal historique... Sur le racisme, c'est la même attitude qu'avec les dopes ou les commotions, surtout pas de bruit, faut que ça reste en interne... Je me rappelle d'une vidéo de Goze (la LNR c'est la même) lors d'un débat sur les commotions cérébrales, il s'énerve, prend le micro et lance : "On va s'en occuper mais surtout pas de buzz, on la ferme, on dit rien"... Bon, Tchale-Watchou dit qu'il n'est pas d'accord, mais personne ne relance... Tant que la Fédé, avec le soutien de la Ligue, ne prendra pas les mesures nécessaires, on continuera à voir des mecs latter d'autres joueurs au sol, en meute, à 5 contre 1, et les "cris de singe" métastaseront dans les tribunes du rugby, après celles du foot... Ne pas oublier que la Fédé est sous tutelle d'un Ministère, c'est donc bien un choix politique...

@Team Viscères

Ben quoi, il est où est le problème ? Y a pas eu de mort. Par définition le sport est une activité physique, faudrait arrêter un peu de glapir au moindre geste qui pourrait passer peut-être pour un peu plus viril que la moyenne. C'est ça qu'on veut, des sports pour couilles molles et homossessuels ? Tout fout le camp, pauvre France.

  • Pianto
    35837 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

pas de mots...

@Team Viscères

Degueulasse, a vomir.
Aux Pays-Bas, il y a quelques annees, deux morts le meme weekend (sur des terrains differents) suite a des violences. Je ne me souviens pas clairement, mais je crois me souvenir qu'un arbitre avait finit a l'hosto.
C'est pas plus du sport, et la justice devrait s'en meler.
C'est degueulasse comme histoire

  • Ahma
    93145 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

Tu vas m'obliger à investir dans un portable beaucoup plus grand.

  • Ahma
    93145 points
  • il y a 1 an
@Ahma

Et pardon pour le caractère quelque peu déplacé de la réponse, l'histoire me terrifie tellement que je ne sais pas comment réagir autrement.

@Ahma

Ce qui est terrifiant dans cette histoire, c'est que l'enchaînement de situations toutes plus choquantes les unes que les autres te font presque perdre le fil. Quand je l'avais lue pour le première fois, à la fin de la lecture j'étais tellement révolté par l'attitude de la fédé et des forces de l'ordre que j'en avais presque oublié l'horreur de la situation de départ qui est pourtant hallucinante : un lynchage de noir en bonne et due forme, en 2018.

On retrouve le même phénomène que dans les villes, avec les bagarres de bandes, des sois disants règlements de compte... 2 momes morts en région parisienne hier.
Çette violence présente dépasse largement le cadre du rugby.
Je pensais jusqu'à présent que encadrer les violents allait permettre de les canaliser et de les calmer, j'en doute maintenance fortement.

  • Ahma
    93145 points
  • il y a 1 an
@breiz93

Je ne suis pas spécialiste de la question, mais il est possible que dans certains contextes une pratique sportive puisse faire évoluer des jeunes dans un sens positif.
Après, le problème, c'est qu'il y a toutes sortes d'encadrements, et manifestement certains sont malsains.

Les valeurs du rugby, telles qu'on les prône dans certains clubs. Et ce n'est que la face visible de l'iceberg, au niveau amateur c'est plus que fréquent. Sans parler des spectateurs qui viennent assister à ce genre de derby plus pour voir des coups et encourager leurs potes sur le pré à dégoupiller que pour voir du rugby. A vomir.

Le rugby amateur français devient de plus en plus une honte

Exclusion des deux équipes espoirs pour la saison. Il n'y en a pas une pour rattraper l'autre, coups par derrière, sur joueur à terre, à plusieurs contre un... Désolant

  • Ahma
    93145 points
  • il y a 1 an
@Jaliber

Pour ne laisser planer aucun doute, je me permets d'ajouter que les coups par devant, à un contre un, sur un joueur debout ne doivent pas non plus être tolérés.

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News