ESPOIRS - Un match dégénère après 26 minutes : deux joueurs blessés et évacués
Le stade André-Veran a été le théâtre d'une bagarre.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Ce samedi, une bagarre sur le terrain opposant Hyères à La Seyne a éclaté. Deux joueurs auraient été blessés à l'arme blanche.

C'est un fait divers dont le rugby se serait bien passé. Ce samedi aprés-midi à la suite d'une baggare entre les Espoirs de Hyères-Carqueiranne-La Crau et ceux de La Seyne, deux jeunes Seynois auraient été blessés à l'arme blanche.

C'est à la 26e minute qu'une bagarre a éclaté dans ce derby varois selon Var Matin. Et c'est à ce moment-là qu'un joueur de Hyères en aurait profité pour s'emparer des ciseaux dans la trousse à pharmacie de son banc de touche, blessant deux joueurs adverses. L'une des victimes aurait été évacuée avec une plaie d'une vingtaine de centimétres sur le bras, tandis que l'autre aurait été touchée au niveau de l'aisselle. Pris rapidement en charge par les sapeurs pompiers présents sur place, leur état de santé n'était cependant pas inquiétant.

Le match arrété à ce moment-là, un des joueurs du RCCH aurait quitté le Stade André-Véran prématurément sans prendre le temps de se changer. Les services de police arrivés sur place ont "procédé aux premières constatations" afin de déterminer les circonstances exactes de cet incident. Du côté du RCCH, on estime que les blessures ont été causées par le grillage coupant du stade. Leur président a pris la sage décision de suspendre son équipe espoir jusqu'à nouvel ordre comme il le confiait à Nice Matin :

"J'irai au bout du bout de cette histoire. Ce qu'il s'est passé est inadmissible. Il y a eu des blessés. Une bagarre. Des grillages ont été arrachés. Je veux absolument savoir ce qu'il s'est passé. Des personnes extérieures aux équipes ont rejoint le terrain. Je n'accepterai aucun débordement dans ce club".

Selon nos informations, des plaintes auraient été déposées par les deux joueurs ainsi que leur club. Le joueur en fuite aurait quant à lui été appréhendé. Il serait en garde à vue depuis dimanche.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    48784 points
  • il y a 1 an

Hyères/ La Seyne! Et oui en pages des faits divers après les rubriques et vidéos You Tube au rayon "bagarres générales"! Mais ce n' est pas un joueur du second club qui après avoir bénéficié d' une voiture d' une célèbre marque Allemande a usé de ses bonnes relations avec Bernie pour pouvoir disputer un match de phase finale???

@AKA

Si on peut plus prêter sa voiture à son beau fils et le qualifier pour un match de phase finale , il n'y a plus aucun intérêt à être président de la fédé ...

Etant pharmacien je ne peux que m’émouvoir de ce détournement d'usage de la trousse à pharmacie...

Etonnant que le nom de La Seyne soit associé à un acte de violence dans le rugby...

@Darkmamooth

Certes mais pour le coup ils n'y sont pour rien

@Rchyères

Ok sur le fait que ce ne sont pas eux qui ont donné des coups de ciseaux, mais de là à dire qu'ils n'y sont pour rien...
Tout le rugby français sait comment se passent les matchs contre La Seyne... la preuve : une bagarre a éclaté à la 26ème minute...
Au bout d'un moment, on récolte ce que l'on sème

@Darkmamooth

Le rugby français connaît bien La seyne parce que derrière toulon c'est le club élite du département mais pour avoir jouer contre eux de poussin jusqu'en sénior à de très nombreuses reprises ( par conséquent ...) c'est loin d'être les pires à jouer du coin . C'était souvent très chaud et très engagé , il n'était pas rare que des calottes mutuelles soient échangés mais ça ne terminait pas jamais comme ce weekend . Par contre chez certains clubs varois et encore plus vauclusiens là ça tournait vraiment au n'importe quoi

C'est honteux, ce jeune doit être radié à vie!
Il n'a rien à faire sur un terrain de Rugby.

@Sebleguerrier

C'est même en prison qu'il devrait se retrouver . La radiation va être le cadet de ses soucis

@Rchyères

et serait même très minime

La police était à la recherche d'un fuyard en short avec des grandes chaussettes, des chaussures à crampons et un maillot moulant avec de la pub dessus.
Comme quoi un gros con sur un terrain l'est ailleur aussi. On imagine que si il s'est tiré du stade dans cette tenue ce n'était pas pour faire un tour d'honneur !!!

A force de gueuler VOYOUS dans les tribunes, quelques bas du front ont pris ça pour des encouragements !

Un jour, mon grand-père m'a parlé d'un match de la Seyne qui s'était terminé sans incident. Mais bon, Alzheimer, la picole... faut pas le croire, mon grand-père.

C'est même pas étonnant quand on connaît la mentalité du club incriminé . La Seyne a une réputation hors des limites du Var mais pour le coup ils n'y sont absolument pour rien . J' espère que des sanctions exemplaires seront prises

Reusement qu'il y a rarement des flingues dans les trousses à pharmacie.

Les Valeurs

  • Khris
    19611 points
  • il y a 1 an

Ce qui me rassure c’est qu’il y a 25 ans il y avait déjà ds grillages dans le Var et qu’ils y sont toujours, ce qui me rassure moins c’est que les varois passe A l’arme blanche maintenant ....

À force d'avoir des comités qui protègent certains clubs et des pratiques d'un autre temps (et encore, je ne sais pas s'il y avait une époque où être de gros cons était normal), il n'y a rien de surprenant à ce que ça dégénère de temps en temps.

Allez, y manquait plus que ça...Manque un mouvement de foule incontrôlé et le compte est bon...

Tout ça parce que Zebo a montré le mauvais exemple.

Et qu'en dit le grillage ?
A t il été interrogé ?

Tout cela est pitoyable

Le rugby, sport de voyous pratiqué par des gentlemen, saut que maintenant les gentilshommes sont partis pour laisser la place à des voyous...

  • GoST31
    5550 points
  • il y a 1 an

ça devient du grand n'importe quoi.Ou est passé l'esprit rugby. Lorsque je jouais on se mettait des pains pendant le match mais ça restait toujours dans la limite. On buvait un coup ensemble à la fin du match et ça en restait là. Mais la allez chercher les ciseaux et planter deux joueurs. Où on va

@GoST31

Voilà l’esprit d’antan : https://m.youtube.com/watch?v=6wtBe20oPw4

@Grand Sachem aux sages commentaires

http://www.stade-lavelanetien.com/archives/1971-1972/1971-1972-Lavelanet-Nice.htm

@yandelug

C'etait mieux a l'epoque...

@yandelug

Merci, je ne connaissais pas cette archive du bon temps d’autrefois où ce n’était pas comme aujourd’hui

@Grand Sachem aux sages commentaires

Le point de vue niçois(suite et fin),l'auteur de ce billet n'est pas cité...

"Nice arrive la veille, la bande à André Herrero est partie à Nice avec armes et
bagages, "impédimenta" de Besagne en plus, c'est à dire : gros moral et
cojones en béton armé vibré, je cite les couillus, de vrais "rudes de
Touloooon" : Nono Vadella, Ballatore, le Grand Sappa, Hache le seul vrai
grand maigre jamais cassé par personne, les Herrero le grand André et le
Danny (le poête pensant déjà à son futur philosophique).

La nuit les supporters des hautes vallées locales, après s'être arsouillées,
ont envie d'aller réveiller les Nissars, jets de pierres, de bouteilles de
bière(il n'y avait pas les canettes en alu) contre les volets de l'hôtel, réveil
des sportifs fatigués par le voyage, tronche de travers et sourires en biais
au lever de ces ex et futurs Toulonnais, qui n'avaient pas besoin de cela
pour vouloir gagner ce match. Enfin cela les mets de mauvaise humeur et
quand vous connaissez les gonzes en question, vous devez comprendre ce que
je veux dire...

Le stade Paul Bergère était plein à craquer, à l'époque il n'y avait pas
"Dimanche Martin" et encore moins le web ou les vidéo clubs... Tous les gens
valides de la région étaient là...

Les Niçois arrivent, longs hurlements, sifflets, quolibets, jets de tout ce
que vous voulez et même de ce que vous ne voulez pas...

L'arbitre je ne me souviens pas du nom (normal...) constate la pantomime et
déclare son embarras aux dirigeants du coin,
" t'occupes, cela va se calmer..."

Le match démarre, à Lavelanet il y avait aussi des bons, qui toute la
semaine s'étaient payés leurs familles, amis, voisins, supporters, patrons,
politiciens et autres locaux que tu doit croiser normalement, et tous leur
avaient remontés les pendules... Il faut dire que les Cid, Lannes, Taffine,
Vedel devant n'avaient pas besoin qu'on les remonte, ils se remontaient déjà
tous seuls...seules les danseuses étoiles derrière dont faisait partie le
père Barthez (le 3/4, père du goal), pensaient à leur cad deb, il me semble
qu'il y avait un néo zélandais Mac... quelque chose, un bon et que la ligne
de 3/4 locale était toute bonne...

Les m
êlées se remontaient de pianissimo, cela a fini à ,fortissimo, crescendo
et tutti quanti, il y avait des petis tas de joueurs qui se déplaçaient avec
les bras qui bougeaient, ils s'emplâtraient... Voilà cela aurait pu
s'arrêter là si ce n'est que les supporters ont voulu raccompagner les
Niçois aux vestiaires quand le referee a stoppé les débats et les ébats...

Véxés les Niçois, constatant que les spectateurs pleins de fatigue pour
certains continuaient à leur chercher des crosses, ont fait ce que tout mec
normalement constitué aurait fait, ils se sont défendus vaillamment, et je
peux dire que les spectateurs se sont plus plaints après coup de ne pas
avoir pû lyncher les Nicois qui ne s'étaient pas laissés faire, que d'en
avoir pris dans la gueule, "c'est une honte, on veut les avoiner et ils
n'ont pas voulu qu'on le fasse..." et en plus ils ont tapé sur les flics
locaux qui essayaient de nous séparer, ils sont pourris ces Niçois, de vrais
voyous, ma
tante Agathe n'a pu, que casser son parapluie sur le dos du 3ème ligne
aile... C'est pas normal, Ferrasse devrait nous rembourser...

Bilan ,les braves (au sens tauromachique du terme) Nicois, ont payé le
rapport salé de l'arbitre conditionné et qui n'avait vu que ce qui se
passait entre joueurs localement, il y de délégués maintenant pour les
matches à risques, Les Lavelanetiens se remémorent le bon temps de cette
journée là en arborant des photos et autres coupures de presse de
l'époque...

Les Niçois ont été sanctionnés lourdement, parce qu'ils s'étaient défendus,
et la FFR s'est rendormie entre 2 hoquets de digestion.

On a frisé la mort de x personnes, car un joueur, je ne dirais pas le nom a
pris le pétard d'un pandore local " tant qu'à me faire lyncher, je ne
partirai pas tout seul...", les autres avec leurs piquets de vigne avaient
l'air plus que con... cela flambait déjà moins...

Donc vous voyez quand la connerie humaine prend le pas sur le jeu et
l'enjeu, cela peut aller loin, la FFR, les liguards et autres gros pardoks
de notre Rugby l'on un peu oubliés et pour favoriser la recette avec les
vrais supporters de l'USAP, ont fait le match tellement proche que tous les
raisins du coin se sont invités et ont participé à leur manière à la fête.

Moralité dirigeants n'oubliez pas que la foule peut être indomptable si
certains savent la manipuler, on peut parler de footeux, nous j'ai peur que
on y vienne également et ce qu'on ne voyait qu'à Cantahus Tuzaquet, ne se
voie également dans les grands stades rugbystiques...

Un de ces jours je vous parlerai des fameux derby de l'ancien comité du
Littoral ( appelé à l'époque moderne Côte d'Azur...), cela risque de fumer..."

O tempora, o mores
Pace e salute

@yandelug

Ça aurait pu être écrit hier : mêmes remarques sur les banquets de la fédé.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News