VIDEO. 6 Nations. Ecosse - XV de France : comment le XV du Chardon s'organise-t-il en attaque et en défense ?
6 Nations : décryptage du XV d'Ecosse.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Tournoi des 6 Nations 2016 : Comment le XV d'Ecosse s'organise-t-il en attaque et en défense ? La réponse en vidéo avec l'analyse de notre consultant.
Après les joueurs clés et la conquête, notre consultant Nicolas Crubilé (Ovalie Performance) est de retour pour décrypter le jeu de l'Ecosse, prochain adversaire du XV de France dans le Tournoi des 6 Nations. Cette fois-ci, place à l'animation offensive et l'organisation défensive du XV du Chardon ainsi qu'une analyse des sorties de camps de l'équipe menées par Greig Laidlaw.VIDEO. 6 Nations. Ecosse - XV de France : comment le XV du Chardon s'organise-t-il en attaque et en défense ?Tournoi des 6 Nations. Ecosse - XV de France : les joueurs qui peuvent faire (très) mal aux BleusVIDEO. 6 Nations. Ecosse - XV de France : comment le XV du Chardon s'organise-t-il en attaque et en défense ?VIDEO. Tournoi des 6 Nations. Ecosse - XV de France : la conquête du XV du Chardon décryptée

L'Animation offensive

L’Ecosse dynamise systématiquement ses ballons portés (ou maul furtif), soit par un départ du porteur de balle (souvent Hardie) dans une zone proche pour accentuer l’avancée, soit par un lancement de jeu à trois sorties, animé par Laidlaw.



L’Ecosse utilise des cellules de 3 avants pour venir défier la défense adverse, en cherchant à avancer et générer des libérations rapides pour créer une dynamique. S’ils n’y arrivent pas, ils renversent le jeu ou jouent au pied (essentiellement dans leur camp). Cette équipe ne porte le ballon sur l’extérieur qu’à la condition d’avoir créé cette dynamique dans un premier temps : les profils de joueurs dont ils disposent les obligent à chercher vraiment le momentum pour transformer le jeu. Dès qu’ils ont trouvé cette vitesse, ils multiplient les temps de jeu sur toute la largeur du terrain pour emmener la défense à la rupture. Un peu comme à Clermont avec Ledesma et Bonnaire, ils redistribuent toujours 1 joueur rapide et 1 avant dans les couloirs extérieurs pour s’assurer que le ballon puisse toujours avancer ou ressortir rapidement de ces zones là.



Greig Laidlaw aime attaquer les bordures de ruck et faire peser beaucoup d'incertitude dans cette zone, comme je l’ai déjà dit, ses partenaires se mettent à sa disposition. Si bien qu’il faut absolument défendre ces situations collectivement car le joueur dangereux, c’est celui qui n’a pas le ballon. Sur la fatigue, c’est parfois compliqué.

L'organisation défensive

Cette équipe est un vrai caméléon : de manière générale, elle est très agressive sur les premiers appuis autour des ruck. Plus au large, elle est capable de contrôler ou d’agresser un peu plus en fonction des matches et même des situations. Contre le Pays de Galles, ils ont voulu aller chercher un peu plus haut pour ne pas subir la puissance de Roberts and co : malheureusement, ils ont été lus et ont rapidement encaissé un essai.



Dans le combat au sol, ils sont moins dans le contest systématique que les Irlandais ou les Gallois mais quand ils lisent que la situation leur est favorable et qu’ils décident de venir lutter, ils sont très efficaces.

Les sorties de camps

Ils utilisent essentiellement le pied du 9 pour sortir de leur camp, en mettant une grosse pression organisée dans la zone de chute du ballon.



Contre l’Italie, ils ont cherché à faire bouger les joueurs du fond du terrain transalpin (et surtout à éviter Parisse) pour cela avant de jouer au pied, ils ont multiplié les temps de jeu et n’ont pas hésité à déplacer le ballon sur la largeur.



La suite, c'est ce samedi avec un décryptage des points forts et des limites du XV d'Ecosse, sans oublier les clés de la rencontre. Vous pouvez contacter Nicolas aux adresses suivantes : sur la Page Facebook Ovalie Performance et [email protected]

VIDEO. 6 Nations. Ecosse - XV de France : comment le XV du Chardon s'organise-t-il en attaque et en défense ?VIDEO. A la découverte d'Ovalie Performance avec notre consultant mêlée, Nicolas Crubilé
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mattao
    2250 points
  • il y a 4 ans

Merci j'adore vos articles didactiques. Pourriez-vous en faire un de "debriefing" sur la mêlée dans Ecosse France. J'aimerais bien revoir toutes les mêlées depuis la Spider Cam.


Moi je n'ai pas vu un pack qui recule sur l'effort mais qui cède aux fautes non sanctionnées de l'adversaire.

J'ai l'impression qu'il ne manque plus qu'à Cotter une victoire référence (Ecosse-Australie aurait pu l'être) pour faire sauter un verrou peut-être psychologique dans cette équipe écossaise parce que le jeu qu'ils mettent en place est très séduisant et un peu à la manière de l'Italie arrivent très bien à jouer sur leurs points forts mais se mettent en position défavorable que ce soit par des erreurs tactiques à certains moments du match (continuer à envoyer beaucoup de jeu alors que les adversaires semblent plus frais physiquement en fin de match) ou par des inattentions défensives qui leur coûtent cher (je pense notamment au slalom de North dans la défense écossaise en fin de match). Cependant ils ont plus de raison d'y croire que l'Italie car même si leur vivier est également plus limité qu'en France ou en Angleterre, ils possèdent déjà plusieurs joueurs de classe mondiale sur le terrain (Hogg et Laidlaw notamment alors que seul Parisse surnage vraiment en attendant l'éclosion de Campagnaro et d'autres joueurs en Italie) et une équipe plus forte individuellement il me semble.
On pourra toujours me reprocher de comparer uniquement l'Ecosse et l'Italie mais en ce moment et depuis longtemps ce sont les 2 équipes qui paraissent en-dessous des 4 autres même s'il y a encore beaucoup d'interrogations sur le XV de France.
Bref ! Que le match soit beau
Et par Saint-Ellis, vive le rugby !

  • Zejack
  • il y a 4 ans

Félicitation pour cet article très instructif. J'essaierai de voir ça lors de ECO/FRA de ce WE.

C'est bien ces nouvelles rubriques un peu techniques, comme les analyses de Dédé sur l'arbitrage. C'est plus intéressant que la dernière déclaration de Laporte chez Moscato ou que les sondages sur nouveau maillot de l'équipe de France.

@Amergin

Ah mais oui, ça me va très bien qu'il y ait un peu de tout ça (d'ailleurs je vais aussi voir les articles sur Laporte chez Moscato), je trouve seulement que ces rubriques sont plus originales parce qu'on en voit peu sur les médias disons "grand public".

Bref, continuez comme ça les gars!

@Amergin

Pas vraiment d'accord avec toi, j'aime bien le côté éclectique du Rugbynistère: un peu de potin, un peu de technique, un peu de caramels, un peu d'arbitrage bref un savant mélange à l'image du rougby! Continuez comme ça les petits! 🙂

  • Effets
    326 points
  • il y a 4 ans

Toujours très sympa ces articles, merci !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News