VIDEO. Tournoi des 6 Nations. Ecosse - XV de France : la conquête du XV du Chardon décryptée
6 Nations : la conquête du XV d'Ecosse.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Ce dimanche, le XV de France défie l'Ecosse dans le Tournoi des 6 Nations. Le XV du Chardon s'appuiera-t-il sur une bonne conquête ? La réponse en vidéo.
Ecosse - XV de France, c'est ce dimanche ! Tout au long de la semaine, notre consultant Nicolas Crubilé (Ovalie performance) analyse le prochain adversaire des Bleus dans le Tournoi des 6 Nations. Après les joueurs clés et les statistiques liées au XV du Chardon, il décrypte la conquête des hommes de Vern Cotter.VIDEO. Tournoi des 6 Nations. Ecosse - XV de France : la conquête du XV du Chardon décryptéeTournoi des 6 Nations. Ecosse - XV de France : les joueurs qui peuvent faire (très) mal aux Bleus

La touche

La touche écossaise est culturellement performante mais là entre R. Gray (2m06), J. Gray(1m98), Denton (1m96) ou Wilson (1m93) c’est vraiment très grand, il y a peu de mouvements mais comme on le voit sur le clip, ça monte très haut, très vite...

Un bémol quand même, sur leur talonneur Ross Ford. Il a tellement d’activités que lorsqu'il est dans le rouge, il peut avoir du déchet sur ses lancers.

Je les trouve moins impressionnants qu’à l’époque de Nathan Hines sur les touches défensives. Vu les profils de joueurs dont ils disposent, ils devraient rapidement embêter beaucoup de monde dans ce secteur. Ils peuvent être en difficulté sur la défense des ballons portés, notamment contre l’Angleterre où ils ont pris 3 pénalités sur cette phase.

La mêlée

La mêlée écossaise est la vraie révolution de l’ère Vern Cotter. Comme on va le voir sur les deux clips suivants, elle permet à l’équipe de lancer le jeu dans de bonnes conditions et gagner des pénalités (en étant parfois à la limite de la règle).

Mais surtout, elle lui permet de ne pas encaisser de points dans les moments clés du match et dans des zones stratégiques. Par contre, le coaching de fin de match ne lui permet pas toujours de rester compétitif.

La suite, c'est ce vendredi avec une analyse complète de l'animation offensive et de l'organisation défensive, vidéos à l'appui. Vous pouvez contacter Nicolas aux adresses suivantes : sur la Page Facebook Ovalie Performance et [email protected]VIDEO. Tournoi des 6 Nations. Ecosse - XV de France : la conquête du XV du Chardon décryptéeVIDEO. A la découverte d'Ovalie Performance avec notre consultant mêlée, Nicolas Crubilé

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

D'où la nécessaire présence de Trinh-Duc en numéro 10 : il a moins tendance à rendre le ballon au pied que Plisson (Hogg n'attendra que ça en face) et on peut compter sur son expérience pour gérer le rythme du match ! Bien évidemment, cela implique un pack performant devant.

Ils ont un très pilier droit en la personne de Nel. Il stabilise très bien leur mêlée, ce qui leur faisait défaut avant. Il est rarement sanctionné.
Leur touche est bonne, mais les Irlandais ou les Gallois sont encore meilleurs dans ce domaine. Avec notre banc, on devrait sagement prendre l'ascendant dans les phases de conquête. Il nous faudra surtout être hermétique en défense et ne pas donner d'occasions de scorer à Laidlaw, le meilleur buteur du tournoi cette année.

Oui a mon avis, la solution sera triple:
Contrer les freres Gray en touche
Ne pas donner de ballons de relance au triangle arriere ecossais
Ne pas se precipiter, le temps joue en notre faveur etant donne leur manque de densite physique et de profondeur de banc

  • ositia
    13379 points
  • il y a 4 ans

L'Ecosse est une nation joueuse, qui se sert des phases statiques pour lancer du jeu rapidement, Cotter a fait du très bon boulot de ce coté-là!

Il faut s'en méfier, mais ils souffrent toujours d'un déficit de puissance et surtout, elle est dépendante de son trio de dérière, si on les gène suffisement pour les éviter de faire des relances de 60 mètres, c'est très jouable.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News