VIDEO. 6 Nations - Angleterre. Deux accélérations fulgurantes ont suffi à Sam Simmonds
6 Nations - Sam Simmonds a brillé contre l'Italie.
Le troisième ligne d'Exeter Sam Simmonds a fait des débuts fracassants dans le 6 Nations sous le maillot de l'Angleterre face à l'Italie.

6 Nations 2018 - Le prix des billets flambe pour le choc entre l'Angleterre et le Pays de GallesCe samedi, Sam Simmonds va honorer sa deuxième titularisation dans Tournoi des 6 Nations face au Pays de Galles. Remplaçant à l'automne face à l'Argentine puis contre l'Australie, puis aligné pendant 80 minutes lors du troisième match opposant l'Angleterre aux Samoa, il a profité des absences sur blessure de Nathan Hugues mais surtout de Billy Vunipola pour découvrir le Tournoi. Le troisième ligne n'a pas laissé passer sa chance. Après une première mi-temps plutôt discrète offensivement, il a mis tout le monde d'accord à la faveur de deux accélérations fulgurantes à la 52e et à la 75e. Il terminera la rencontre avec 75m parcourus, 13 courses, 6 défenseurs battus et 3 franchissements. Sans oublier sa passe décisive pour l'essai de Nowell (77e).Après seulement un match, "les gens se demandent déjà s'il doit jouer avec le numéro 7 ou le 8 dans le dos, confie le directeur du rugby des Chiefs Rob Baxter via le Dailymail. La réalité est que le numéro du maillot ne veut pas dire grand chose. Ce qui est important, c'est où il obtient la balle et ce qu'il peut faire avec. La clé pour l'Angleterre est de l'utiliser de la bonne façon." On imagine en effet mal Eddie Jones se passer de la puissance de Billy Vunipola, mais Sam Simmonds est un joueur plus complet et apporte autre chose. En témoignent ses 22 plaquages réussis contre l'Italie et sa grosse activité dans les rucks. Un travail qu'effectue généralement Chris Robshaw pour économiser Vunipola sur la durée. 

Simmonds, lui, a plus de caisse et surtout une vitesse naturelle qui a sauté aux yeux de Baxter lors d'un match scolaire en 2012. À l'époque, l'adolescent cherchait à décrocher un contrat avec un club pour ne pas avoir à travailler avec son père sur un bateau de pêche. Que de chemin parcouru en six ans. Et dire qu'il a bien failli jouer en deuxième division cette année. Au début de la saison, le troisième ligne était en effet sur la liste des joueurs amenés à évoluer avec les Cornish Pirates dans le Championship. Au lieu de gagner 300 livres de prime à l'échelon inférieur, il a explosé en Premiership, marquant la bagatelle de sept essais en l'espace de neuf matchs de championnat et deux autres en Champions Cup (4 titularisations). Ce samedi, il va retrouver sur sa route un autre troisième ligne star de la Premiership et du 6 Nations, le Gallois Ross Moriarty.Tournoi des 6 Nations : Hogg, Gourdon, Moriarty... quelle équipe-type après trois journées ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Comme quoi ne pas vouloir aller à la pêche peut être motivant ...
Noves et Brunel n'ont pas dû être suffisamment menaçants.
En tout cas impressionnant.

Et nous, on a Macalou, mais on ne le fait pas jouer.
Hâte de voir ce Simmonds contre une grosse équipe de Galles, pour voir ce que son profil beaucoup plus fin et coureur peut donner.
Ce sera intéressant également de voir ce que Tauleigne peut faire de son côté avec les Bleus. Je lui vois pas mal de points communs avec Simmonds: plus léger que Pica et Vunipola, plus technique et cherchant souvent l'évitement. Simmonds me semble plus fort.

@artillon

Hormis leurs capacités à franchir, Simmonds et Macalou ont peu de point commun...

@Vae Victis Brennos

Leur couleur de peau quand même.

@Team Viscères

Et la couleur de leur slip préféré

@artillon

Je ne sais pas si Sekou est aussi rapide, il nous régale à Jean Bouin mais je pense qu'il joue sur un autre registre.

  • Ahma
    71151 points
  • il y a 1 an
@breiz93

Je ne connais pas Simmonds, mais je serais surpris qu'il aille aussi vite que Macalou, ie troisième ligne le plus rapide que j'aie vu jusqu'à présent.

  • Jako33
    12235 points
  • il y a 1 an
@breiz93

Sans être aussi rapide, il est tellement impressionnant avec le SF qu'il aurait dû être aligné samedi dernier!

@Jako33

Oui, mais dans la politique de l'homme en forme officialisé par notre nouveau sélectionneur, Macalou n'est pas aligné pour l'instant.

Ben oui, il y a des 8 qui font ça, ailleurs...

C'est clair que ce gars là mérite d'être revu.
Je ne pensais pas dire cela un jour mais les Anglais sont plaisants à voir jouer (et je me retiens, ce sont les Anglais, quand même)

@garcon63

Putain il y a un virus qui traîne, moi aussi l'autre jour j'ai dit du bien des anglais! C'est quoi la suite, on chante "Swing low sweet chariot "...? Je préfère l'euthanasie.

@garcon63

Oui, ben ça fait des années qu'ils sont agréables à voir jouer Garçon. Bien plus que nous. Mais peut-être étais-tu en hibernation ?

@artillon

Non tout comme toi je regarde les matchs qu'ils disputent mais moi j'ai vu un gros ratage en 2015 et c'est donc depuis deux ans qu’ils se refont la cerise(arrivée d'E Jones)
pas d'hibernation derrière cette remarque, juste une constatation, donc pourquoi tant de virulence à mon égard ? (une possible rivalité régionale)
Si ce n'est pas le cas (virulence s'entend), pas de souci.

@garcon63

En 2015, l'Angleterre jouait bien, mais ne gagnait pas.

@Vae Victis Brennos

En 2018 l"edf ne gagne pas....

@garcon63

Non non t'inquiète aucune virulence. Je me dis que tu regardes les matchs.
C'est juste qu'on caricature encore souvent les Anglais, en les présentant comme des bourrins qui ne pensent qu'à progresser avec leurs avants (moches et bourrus par-dessus tout).
Ceci dit, une chose ne changera jamais: dans dix ans, Farrell continuera sans doute à nous faire sa mise en scène exaspérante entre oeillades équivoques et poings réunis pour mieux faire admirer ses biscottos. Allez, encore dix ans à souffrir.

Derniers articles

Transferts
Arbitrage
Vidéos
Sponsorisé Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
News
Page facebook